Give me the funk une

Funk★U présente la collection “Give Me the Funk !”

En partenariat avec Wagram Music, Funk★U présente la collection Give Me the Funk ! The Best Funky-Flavored Music. Au programme disponible à partir du 21 août, trois vinyles simples et un recueil 2-CDS renferment des classiques incontournables de James Brown, Funkadelic, Gil Scott-Heron, Cymande, Ohio Players, Patrice Rushen, Curtis Mayfield, mais aussi des titres rares de Syl Johnson, Blowfly, The Sylvers, Little Beaver, T Connection et bien d’autres (tracklistings disponibles ci-dessous).

Give me the funk, nothing but the funk !

Give me the Funk vol1

Give Me the Funk !  (Volume 1) 

Du rhythm’n’blues à la soul music en passant par le jazz, le blues et le doo-wop, la route sinueuse qui mène au funk démarre dans les années 1950. Avant de graver les tables de loi du genre au milieu des sixties, James Brown dessinait déjà les contours du funk avec « Think! », extrait de son troisième album du même nom paru en 1960. Little Willie John, le modèle premier du Godfather of Soul, est présent dans cette sélection roots avec son standard « Fever », grand succès de l’année 1956 qui, à l’instar de « Think! », servira de prototype à de nombreuses reprises à succès.

Le premier volume de la collection Give Me the Funk ! The Best Funky-Flavored Music relie également deux des plus grandes enseignes de la Great Black Music américaine : au Sud, Stax Records s’impose dans les charts nationaux avec « Green Onions » de Booker T. & the MG’s et « Last Night » des Mar-Keys. Au Nord de la ligne Mason-Dixon, la Motown s’apprête à conquérir la planète soul grâce à Barrett Strong, auteur du tube « Money », puis surtout Marvin Gaye et Stevie Wonder. Artistes pionniers, l’archange du label de Detroit et le prodige multi-instrumentiste signeront bientôt de nombreux chefs-d’œuvre du catalogue funk.

En marge des futurs souverains de la dynastie funk, d’autres performers et instrumentistes de choix entrevoient le futur du groove, des polyrythmes complexes du « Watermelon Man » d’Herbie Hancock en passant par l’énergie électrique d’Ike & Tina Turner et l’extravagance scénique de Screamin’ Jay Hawkins.

 

Give me the funk vol2

Give Me the Funk !  (Volume 2) 

Á l’aube des années 1970, la révolution funk s’empare de la planète et des sous-genres musicaux. Le rhythm’n’blues se cale désormais sur The One, le premier temps du groove défini par James Brown, tandis que la soul s’électrise, à l’image du trio vocal The Detroit Emeralds dont les enregistrements — parmi lesquels « Baby Let Me Take You (In My Arms) » — intègrent dorénavant des membres de Parliament-Funkadelic.

De l’autre côté de l’Atlantique, le groupe Cymande perce au Royaume-Uni grâce à sa fusion de soul, de funk et de rythmes afro-caribéens. « Dans Cymande, on aimait Aretha Franklin, James Brown et Curtis Mayfield, mais on pouvait aussi adorer en même temps le reggae et Manu Di Bango », déclare le percussionniste Pablo Gonsales. « Soul Makossa », l’emblème afro-funk de Manu Di Bango, résonne dans ce deuxième volume de la collection Give Me the funk ! The Best Funky-Flavored Music. « Je l’ai composé en 1972 pour la Coupe d’Afrique des Nations », racontait le regretté saxophoniste dans les pages de Funk★U. « C’était une face-B qui n’a pas connu de gros succès en Afrique. Dans les quartiers, les gamins en riaient… En revanche, le titre a explosé aux États-Unis l’année suivante ! C’était un morceau rassembleur qui a parlé à un public particulier dans un contexte particulier, un contexte où les afro-américains avaient les yeux rivés vers l’Afrique, ils l’idéalisaient comme une terre promise. D’ailleurs, après « Soul Makossa », il n’y a plus eu de tube africain mondial comme celui-ci. »

Au moment du triomphe de « Soul Makossa », le label TK Records abrite à Miami les productions des époux George et Gwen McRae et du singer-songwriter et guitariste Willie Hale, alias Little Beaver. « Concrete Jungle », un de ses titres les plus emblématiques, sonne comme un écho à « Home Is Where the Hatred Is », un des nombreux chefs-d’œuvre d’un autre illustre auteur-compositeur : l’immense Gil Scott-Heron, le poète des jungles de béton.

 

 

Give me the Funk vol3

Give Me the Funk !  (Volume 3)

« Si j’ai enregistré « Maggot Brain » sous acide ? J’ai TOUT enregistré sous acide ! ». Quand George Clinton raconte la création d’un des albums phares de Funkadelic, le Pape du P-Funk évoque indirectement la démesure et l’extravagance de la scène funk des années 1970. « Avec Funkadelic, nous faisions tout ce qui nous passait par la tête car je ne voulais pas qu’on nous range dans une catégorie. Nous avions une mission et nous étions complètement cinglés. Nous avons fait des choses qu’on aurait crues impossibles en studio. À partir de là, nous avons basculé de l’autre côté de la barrière, et on y est restés. » Dans le sillage des expérimentations délirantes du Dr. Funkenstein, les Ohio Players, sous l’impulsion du génial Junie Morrison, imaginent leur inénarrable Funky Granny, aïeule salace et personnage récurrent de leurs premiers LPs d’exception. Le fantasque frappe également là où on ne l’attend pas : après avoir excellé dans le registre des ballades soul, The Sylvers plongent à leur tour dans le bouillon funkadélique avec un « I Aim to Please » débraillé à l’envi, tandis que Curtis Mayfield troque avec succès ses luxuriants arrangements contre le fracas électronique des drum machines dans le dévastateur « Toot An’ Toot An’ Toot ».

Chantre de la blaxploitation depuis Superfly, Curtis Mayfield marque de son empreinte une série de bandes originales cultes et parfois méconnues : dans celle de Melinda (1972), son ancien partenaire des Impressions Jerry Butler délivre le prêche de « Speak The Truth to the People ». Aux côtés de ce downtempo teinté de sitar indien, Joe Simon signe la chanson générique érotico-orchestrale du thriller féministe Cleopatra Jones. Mais si les icônes glamour de la blaxploitation sont légion, peu de femmes cumulent encore les premiers rôles dans la production musicale, à l’exception de Patrice Rushen. « À l’époque, il n’y avait pas de plan marketing pour une musique qui appartenait à la fois au jazz, à la pop, au R&B et à la dance music », explique la prodige des claviers. « Au final, il n’y avait pas de problème une fois qu’on appréciait le résultat. On voulait simplement le faire découvrir à ses amis, et on ne se souciait pas de son genre. Je suis très heureuse d’avoir brouillé ces frontières musicales. » Dans « Hang it Up », ses interventions virtuoses au Fender Rhodes font écho aux envolées cosmiques de Lonnie Liston Smith, dont le stratosphérique « A Chance for Peace » conclut en apesanteur le troisième volume de cette collection.

Give Me the Funk ! The Best Funky-Flavored Music (Wagram Music). Disponible le 21 août en vinyles simples, 2-CDs et version digitale.

 

Tracklistings vinyles

Give Me the Funk !  (Volume 1)

FACE AGive me 1

  1. Booker T. & the MG’s Green Onions
  2. James Brown & The Famous Flames  Think
  3. The Mar-Keys Last Night
  4. Marvin Gaye Hitch Hike
  5. Ray Charles Unchain My Heart
  6. Barrett Strong Money (That’s What I Want)
  7. Stevie Wonder Ain’t That Love

FACE B

  1. Herbie Hancock Watermelon Man
  2. Ike & Tina Turner A Fool In Love
  3. Little Willie John Fever
  4. Etta James I Just Want To Make Love To You
  5. Screamin’ Jay Hawkins I Put a Spell on You

 

Give Me the Funk !  (Volume 2)

FACE AGive me 2

  1. Blowfly Nobody’s Butt But Yours, Babe
  2. The Detroit Emeralds Baby Let Me Take You (In My Arms)
  3. George McCrae I Get Lifted
  4. Brother To Brother Chance With You
  5. Gil Scott-Heron Home Is Where The Hatred Is

FACE B

  1. Manu Dibango Soul Makossa
  2. The Fatback Band Yum Yum (Gimme Some)
  3. Gwen McCrae All This Love That I’M Givin’
  4. Little Beaver Concrete Jungle
  5. Cymande Bra

 

Give Me the Funk !  (Volume 3)

FACE AGive me 3

  1. Bobby Byrd Back From The Dead
  2. Funkadelic Can You Get To That
  3. T Connection Funkannection
  4. The Sylvers I Aim To Please
  5. Patrice Rushen Hang It Up

 

FACE B

  1.  Joe Simon Theme From Cleopatra Jones
  2. Jerry Butler Speak The Truth To The People – Frankie’s Theme
  3. Ohio Players Funky Worm
  4. Curtis Mayfield Toot An’ Toot An’ Toot
  5. Lonnie Liston Smith and The Cosmic Echoes A Chance For Peace

 

 Tracklisting CD

CD1 

  1. Manu Dibango Soul Makossa
  2. Blowfly  Nobody’s Butt But Yours, Babe
  3. George McCrae I Get Lifted
  4. GMTF! Digital 3000x3000Gil Scott-Heron Home Is Where The Hatred Is
  5. Gwen McCrae All This Love That I’M Givin’
  6. Little Beaver Concrete Jungle
  7. Bobby Byrd Back From The Dead
  8. Funkadelic Can You Get To That
  9. T Connection Funkannection
  10. The Sylvers I Aim To Please
  11. Patrice Rushen Hang It Up
  12. Jerry Butler & Jerry Peters Speak The Truth To The People – Frankie’s Theme
  13. Curtis Mayfield Toot An’ Toot An’ Toot
  14. Syl Johnson Ms Fine Brown Frame
  15. Cymande Bra
  16. Lonnie Liston Smith And The Cosmic Echoes A Chance For Peace

CD2 

  1. Clarence Reid If It Was Good Enough For Daddy
  2. Betty Wright All Your Kissin’ Sho’ Don’T Make True Lovin’
  3. Andre Maurice You’re The Cream Of The Crop
  4. Uncle Louie Feat. Walter Murphy I Like Funky Music
  5. 9th Creation A Good Time
  6. Young Senators Jungle
  7. Blo Mind Walk
  8. Roger Damawuzan & Les As Du Bénin Wait For Me
  9. Jimmy “Bo” Horne Clean Up Man
  10. Doris Duke Woman Of The Ghetto
  11. Esther Phillips Home Is Where The Hatred Is
  12. Larry Dixon Hey Girl
  13. The Right Direction Midnight Rhythm
  14. Captain Sky Hero
  15. Barrett Strong Money (That’s What I Want)
  16. Booker T & the MG’s Green Onions

 

 

 

 


Curtis box une

Curtis Mayfield remasterisé et réédité

Le mois prochain, Rhino célébrera le cinquantième anniversaire du début de la carrière solo de Curtis Mayfield dans un coffret incluant les nouvelles versions remasterisées de ses quatre premiers albums studio :  Curtis (1970), Roots (1971), Back to the World (1973) et Sweet Exorcist (1974). Keep On Keeping On : Curtis Mayfield Studio Albums 1970-1974 sera disponible le 22 février en coffrets 4-CDs, quatre vinyles et versions digitales.

Curtis Mayfield n’avait que 14 ans lorsqu’il avait rejoint The Impressions, en 1956. Il allait passer les 14 années suivantes au sein du groupe en composant ses plus grands hits : “Gypsy Woman,” “It’s All Right” et “People Get Ready,” un classique incontournable intronisé au Grammy Hall of Fame en 1998. Curtis Mayfield a quitté le groupe en 1970 et a lancé sa carrière solo avec son Curtis boxpremier album, Curtis. Ce dernier a atteint le Top 20 du Billboard Pop et a été certifié disque d’or. Il comprend le hit US “(Don’t Worry) If There’s A Hell Below, We’re All Going To Go,” et “Move On Up,” qui avait remporté un grand succès au Royaume-Uni. En termes d’impact culturel, ses textes à connotation sociale et sa musique soul/funk ont influencé les futurs albums de Marvin Gaye What’s Going On et Innervisions de Stevie Wonder.

Curtis Mayfield est revenu en 1971 avec Roots. Son deuxième album est grimpé à la sixième place des charts  R&B grâce à des titres mémorables comme “Get Down,” “Beautiful Brother Of Mine” et “We Got To Have Peace.” Cette nouvelle anthologie Keep On Keeping On doit son titre à une chanson extraite de cet album. Au lendemain du triomphe de la bande-son de Super Fly en 1972, Curtis Mayfield a publié en 1973 son troisième album Back to the World. Il s’est hissé au sommet des classements R&B grâce à d’excellents titres comme “Future Shock,” “Can’t Say Nothin’” et “If I Were Only A Child Again.” Sweet Exorcist (1974) est le dernier album de ce coffret. Classé numéro 2 au Top albums R&B, il a engendré deux singles, le morceau-titre et “Kung Fu.”

KEEP ON KEEPING ON: CURTIS MAYFIELD STUDIO ALBUMS 1970-1974 

Curtis (1970)
“(Don’t Worry) If There’s A Hell Below, We’re All Going To Go”
“The Other Side Of Town”
“The Makings Of You”
“We The People Who Are Darker Than Blue”
“Move On Up”
“Miss Black America”
“Wild And Free”
“Give It Up”

Roots (1971)
“Get Down”
“Keep On Keeping On”
“Underground”
“We Got To Have Peace”
“Beautiful Brother Of Mine”
“Now You’re Gone”
“Love To Keep You In My Mind”

Back to the World (1973)
“Back To The World”
“Future Shock”
“Right On For The Darkness”
“Future Song (Love A Good Woman, Love A Good Man)”
“If I Were Only A Child Again”
“Can’t Say Nothin’”
“Keep On Trippin’”

Sweet Exorcist (1974)
“Ain’t Got Time”
“Sweet Exorcist”
“To Be Invisible”
“Power To The People”
“Kung Fu”
“Suffer”
“Make Me Believe In You”





Curtis Superfly

Superfly de Curtis Mayfield réédité en version audiophile

Connu et reconnu pour son travail minutieux réalisés à partir de bandes masters analogiques, le label américain MFSL s’apprête a publier une version audiophile de la BO culte de Curtis Mayfield en double vinyle et en SACD. Sur le papier, cette nouvelle mouture semble avoir bénéficié d’un soin particulier permettant de préserver la dynamique et les timbres de l’enregistrement original.

Publiée à 4000 exemplaires, la version double-vinyle de Superfly est gravée en 45-tours par minute. La version SACD hybride peut être lue sur un lecteur CD. Tirage : 2500 exemplaires.

Plus d’infos prochainement dans ces pages…


image001

Découvrez la playlist “Soul Cinema″ de Funk★U et The Good Sound

En partenariat avec The Good Sound, Funk★U Magazine présente sa playlist Soul Cinema.

Au programme, plus de trois heures de bandes originales et de chansons extraites de films aux soundtracks soul, rhythm’n’blues et funk signées Isaac Hayes, Marvin Gaye (Trouble Man), Curtis Mayfield (Superfly), Kool and the Gang (Pulp Fiction), Rose Royce (Car Wash)Prince (Batman), Roy Ayers (Coffy), George Benson (All That Jazz), Lalo Schifrin, The Blues Brothers  et bien d’autres…

Go ahead, make my funky day…

La playlist officielle Soul Cinema est disponible sur les plateformes Spotify, Deezer et Apple Music.


Bootsy+Collins

Vidéo : Bootsy Collins “What’s In My Bag ?”

De passage à Los Angeles, Bootsy Collins a fait un saut chez le disquaire Amoeba pour participer à la série What’s In My Bag ?. Le légendaire bassiste de Cincinnati y dévoile ses coups de cœurs musicaux en compagnie de DJ Lance Rock. Au programme : Lonnie Mack (il a appris à jouer toutes ses chansons à la guitare), Howlin’ Wolf, Ray Charles, Curtis Mayfield, Buddy Guy, Sam Cooke, Dr. John, The Meters (à ses débuts, il jouait « Cissy Strut » dans les clubs) ou encore Jimi Hendrix.


I Got Soul - Blaxploitation Mood rec

I Got Soul-”Blaxploitation Mood”

Avec les anthologies afrobeat et les recueils de disco obscure, les compilations Blaxploitation sont devenus au fil du temps un marronnier des bacs à disques. Fort heureusement, le label Playoff Records et son I Got Soul-”Blaxploitation Mood”, une compilation de 14 titres retraçant les grandes lignes du genre, se distinguent de leurs homologues récents en alliant incontournables (Curtis Mayfield avec “Superfly” et Bobby Womack et son “Across 110th Street” – what else ?) et, surtout, quelques raretés bienvenues : outre les Jackson Sisters (le groovy gospel “I Believe in Miracles”), David Porter (“I Can’t Tell No Difference”) et Millie Jackson (le déchirant “I Cry”), le trop rare Sir Joe Quaterman s’illustre avec “The Way They Do My Life”, les Notations brillent avec leur “Superpeople” distinctement produit par Curtis Mayfield et les Sisters Love proposent leur rare reprise en double-tempo de “Gimme Your Love”.

Et si les noms de James Brown et Willie Hutch participent à un tracklisting impeccable s’ouvrant sur la relecture stylisée de “Brother Louie” des précieux Undisputable Truth, les compileurs sont allés dénicher respectivement la Rock Version de “Talkin’ Loud and Saying Nothin’” et un “Love Me Back” qui, malgré ses contours Blax, ne figure pas dans la BO de The Mack, mais sur le caniculaire Ode To My Lady (Motown, 1975). Pour conclure, I Got Soul-”Blaxploitation Mood” est également disponible en galette 33-tours. On vous l’emballe ?

Jacques Trémolin

I Got Soul-”Blaxploitation Mood” (Playoff Records/Modulor)****. Disponible en CD et vinyle le 23 octobre.

Tracklisting

1. Undisputed Truth – Brother LouieBlaxploitation Mood
2. Johnnie Taylor – Testify
3. Sweet Charles – Hang Out & Hustle
4. Millie Jackson – I Cry
5. Notations – Superpeople
6. Willie Hutch – Love Me Back
7. Curtis Mayfield – Superfly
8. Creative Source – Who Is He And What Is He To You (single edit)
9. James Brown – Talkin’ Loud And Saying Nothin’ (original rock version)
10. David Porter – I Can Tell No Difference
11. Sir Joe Quaterman – The Way They Do My Life
12. Bobby Womack – Across 110th Street
13. The Sisters Love – Give Me Your Love
14. Jackson Sisters – I Believe In Miracles



I Got Soul - Blaxploitation Mood rec

“Blaxploitation Mood” en CD et vinyle le 23 octobre

Le 23 octobre, le label Playoff Records publiera Blaxploitation Mood, une compilation de 14 titres retraçant les grandes lignes du genre en compagnie des incontournables Curtis Mayfield, James Brown, Willie Hutch et Bobby Womack, mais aussi quelques raretés bienvenues : outre les Jackson Sisters, David Porter et Millie Jackson, le trop rare Sir Joe Quaterman s’illustre avec “The Way They Do My Life”, les Notations brillent avec leur “Superpeople” produit par Curtis Mayfield et les Sisters Love proposent leur reprise en double-tempo de “Gimme Your Love”. Tracklisting complet ci-dessous.

Blaxploitation Mood (Playoff Records/Modulor). Disponible en CD et vinyle le 23 octobre.

Tracklisting

1. Undisputed Truth – Brother LouieBlaxploitation Mood
2. Johnnie Taylor – Testify
3. Sweet Charles – Hang Out & Hustle
4. Millie Jackson – I Cry
5. Notations – Superpeople
6. Willie Hutch – Love Me Back
7. Curtis Mayfield – Superfly
8. Creative Source – Who Is He And What Is He To You (single edit)
9. James Brown – Talkin’ Loud And Saying Nothin’ (original rock version)
10. David Porter – I Can Tell No Difference
11. Sir Joe Quaterman – The Way They Do My Life
12. Bobby Womack – Across 110th Street
13. The Sisters Love – Give Me Your Love
14. Jackson Sisters – I Believe In Miracles


Curtis Jap

100 CDs soul/jazz/funk disponibles en packaging japonais

Dès le 11 septembre, Warner Music proposera une centaine de références soul, jazz, fusion et funk en CD disponibles en packaging japonais remasterisés et à prix d’ami – comptez 6,99 €. Des classiques Atlantic/Stax (Otis Redding, Aretha Franklin, Wilson Pickett…), légendes (Curtis Mayfield, Donny Hathaway, The Meters, George Duke…) et raretés (Faze-O, Eugene McDaniels, Melvin Van Peebles, Funk Factory, Rasputin’s Stash…) font partie de cette sélection. Le moment idéal de compléter ses étagères !

Disponible dans les magasins FNAC et sur les sites marchands.

  • Archie Bell & the Drells      Tighten up
    Bar-Kays                                Soul Finger
    The Beginning of the End  Funky Nassau
    Bell, William                         The Soul of a Bell
    Black Heat                            Black Heat
    Black Heat                            No Time to Burn
    Booker T. & the Mg’s          And now !
    Booker T. & the MG’s         Green Onions
    Buddy Guy & Junior Wells       Play the Blues
    Burke, Solomon                  Rock’n'Soul
    Charles Wright & the Watts 103rd Street Rhythm Band              Express Yourself
    Clarter, Clarence               The Dynamic
    Carter, Clarence                 Testifyin’
    Charles, Ray                   Ray Charles (Aka Hallelujah I Love her so)
    Charles, Ray                      What’d I Say
    Compilation The Stax / Volt Revue Vol 2 – Live in Paris
    Compilation The Stax / Volt Revue Vol 1 – Live in London
    Conley, Arthur Sweet              Soul Music
    Covay, Don               Mercy !
    Covay, Don             See-Saw
    Covay, Don & The Jefferson Lemon Blues Band              The House of Blue Lights
    Curtis, King                  Instant Groove
    Dees, Sam                  The Show must Go on
    Faze-O                      Riding High
    Floyd, Eddie                          Knock on Wood
    Franklin, Aretha               Aretha Live at Fillmore West
    Franklin, Aretha                Aretha Now
    Funk Factory                Funk Factory
    Harris, Major                     My Way
    Hathaway, Donny              Everything is Everything
    Hooker, John Lee                Don’t Turn me from your Door
    The Impressions                  It’s about Time
    The Impressions                   This is my Country
    The Jimmy Castor Bunch           E-Man Groovin’
    Joseph, Margie                 Feeling my Way
    King, Ben E.                 Don’t Play that Song !
    King, Ben E.               Music Trance
    King, Ben E.                Supernatural
    King, Ben E.               What is Soul ?
    King Floyd                  King Floyd
    King, Freddie              My Feeling for the Blues
    The Mar-Keys               The Great Memphis Sound
    The Mar-Keys                 Last Night
    Mayfield, Curtis              Curtis
    Mayfield, Curtis            Curtis / Live !
    Mayfield, Curtis                     Roots
    McDaniels, Eugene               Headless Heroes of the Apocalypse
    McDaniels, Eugene                    Outlaw
    The Meters                    Cabbage Alley
    The Persuaders                Thin Line Between Love and Hate
    Phreek                          Patrick Adams Presents Phreek
    Pickett, Wilson               The Exciting Wilson Pickett
    Pickett, Wilson               In the Midnight Hour
    Pickett, Wilson Wilson              Pickett in Philadelphia
    Rasputin’s Stash                  Rasputin’s Stash
    Redding, Otis                 Live in Europe
    Redding, Otis                    The Dock of the Bay
    Redding, Otis                   The Immortal Otis Redding
    Redding, Otis                  Sings Soul Ballads
    Redding, Otis & Thomas, Carla               King & Queen
    Reid, Clarence                      Running Water
    Roberta Flack & Donny Hathaway               Roberta Flack & Donny Hathaway
    Sam & Dave                 Hold on, I’m Comin’
    Sam & Dave                    Soul Men
    Sledge, Percy                  When a Man Loves a Woman
    The Spinners               Mighty Love
    Staton, Candi              House of Love
    Tate, Howard                   Howard Tate
    Taylor, Johnnie                 Wanted : One Soul Singer
    Thomas, Carla             Gee Whiz
    Troy, Doris                     Just one Look
    Van Peebles, Melvin               What the… You Mean I can’t Sing ?!
    Walker, T-Bone                 T-Bone Blues
    Warwick, Dee Dee                    Turning Around
    Wright, Betty                          My First Time Around

Soul Cinéma

Gagnez vos places pour le concert “Soul Cinéma” à Pantin le 23 janvier

Vendredi 23 janvier, Fred Pallem et le Sacre du Tympan donneront un concert exceptionnel à la Dynamo de Banlieues Bleues (à Pantin, 93) avec le programme Soul Cinéma. Une soirée soul/funk placée sous le signe des BO cultes de la Blaxploitation et des séries B en compagnie d’un ensemble de 10 musiciens, parmi lesquels Hugh Coltman et Dom Farkas au chant. Au programme, des reprises de haute volée des standards blax d’Isaac Hayes, Roy Ayers, Curtis Mayfield, Quincy Jones, James Brown et bien d’autres !

En partenariat avec la Dynamo de Banlieues Bleues, Funk★U vous invite à cette soirée ! Pour remporter les 10 invitations (5×2 personnes), il suffit de répondre à la question suivante en nous écrivant à concoursfunku@gmail.com avant le mercredi 21 janvier minuit. N’oubliez pas d’ajouter vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale) !

  • Quel titre de James Brown sera repris par Fred Pallem et le Sacre du Tympan à la Dynamo de Banlieues Bleues vendredi soir ?

Site officiel : www.lesacre.com

Le sacre du tympan “Soul Cinéma” le vendredi 23 janvier à 20h30 à la Dynamo de Banlieues Bleues, 9 rue Gabrielle Josserand 93500 Pantin (Métro : Aubervilliers/Pantin quatre chemins). Billets en vente sur tous les réseaux.

 

 

 

 


Soul Cinéma

Concert “Soul Cinéma” à la Dynamo de Banlieues Bleues le 23 janvier

Vendredi 23 janvier, Fred Pallem et le Sacre du Tympan donneront un concert exceptionnel à la Dynamo de Banlieues Bleues (à Pantin, 93) avec le programme Soul Cinéma. Une soirée soul/funk placée sous le signe des BO cultes de la Blaxploitation et des séries B en compagnie d’un ensemble de 10 musiciens, parmi lesquels Hugh Coltman et Dom Farkas au chant. Au programme, des reprises de haute volée des standards blax d’Isaac Hayes, Roy Ayers, Curtis Mayfield, Quincy Jones et bien d’autres ! Fred Pallem, bassiste et leader du Sacre du tympan, nous en dit plus :

★★★★★★★★★★★★★★★★

FunkU :  Comment est né le projet Soul Cinema ?
Fred Pallem : Après l’album Soundtrax (2011), un imaginaire de musique de films, j’avais envie d’un autre programme ou je serais arrangeur, autour des vraies musiques de films.
Quand on a un orchestre, il faut sans cesse apporter des nouvelles choses à jouer. C’est comme une équipe de foot, il faut de l’entrainement permanent.
J’ai eu l’idée de faire tout un cycle de programmes autour de la musique à l’image. Il y a avait un programme plutôt electro sur Francois De Roubaix, une commande de la Cité de la musique sur le cinéma français (en big band), pour clore ce cycle, j’avais envie de mettre en avant la soul music au cinéma, pas spécialement un programme autour de la blaxploitation. Mes trois premières BOF étant enfant étaient Casanova de Nino Rota, Shaft d’Isaac Hayes et un album de François De Roubaix.

Quels sont tes films préférés du genre ?
Évidemment, dès qu’il y a Pam Grier, c’est tout de suite plus agréable à regarder. La plupart des films Blaxploitation sont tout de même assez mauvais, mais je dirais peut être que les plus désopilants sont Blacula et Truck Turner.

Quelles BO et compositeurs blaxploitation figurent dans ton panthéon personnel ?
Alors là, niveau BO c’est pas du tout le même niveau que les films. Outre Shaft (que l’on ne jouera pas à la Dynamo, je tiens à le préciser), j’adore Dirty Harry de Lalo Schifrin, l’opposition des rythmes funky et des dissonances extrêmes, c’est très moderne, They Call Me Mister Tibbs de Quincy Jones est fabuleux,  Truck Turner d’Isaac Hayes est aussi énorme, peut-être même au dessus de Shaft musicalement.

Quel est ton répertoire pour ce projet ?

  • “Ampersand” : Beyond the Valley of the Dolls (real : Russ Meyer / compo : Stu Philipps)
  • “Aragon” : Coffy (real : Jack Hill  / compo : Roy Ayers)
  • “Dirty Harry” : Magnum Force (real: Ted Post  / compo : Lalo Schifrin)
  • “Do Your Thing” extrait audio : Shaft (real : Gordon Parks  / compo : Isaac Hayes)
  • “Down an Out in NYC” extrait audio : Black Caesar (Larry Cohen / Bodie Chandler & Barry De Vorzon – interprèté par James Brown)
  • “House Full of Girls” : Truck Turner (real : Jonathan Kaplan / compo : Isaac Hayes)
  • “Main Squeeze” : The Lost Man (real : Robert Alan Aurthur / compo : Quincy Jones)
  • “Make Sure You’re Sure” : Jungle Fever (real : Spike Lee / compo : Stevie Wonder)
  • “They Call Me Mr Tibbs” :  (real :  Gordon Douglas / compo : Quincy Jones)
  • “SuperFly” : (real :  Gordon Parks / compo : Curtis Mayfield)
  • “You’re in My Arms Again” : Truck Turner (real : / compo : Isaac Hayes)

Quel sera le line-up de ce concert ?
Le trio Journal Intime (Fred Gastard, Sylvain Bardiau, Mathias Mahler), Emiliano Turi (batterie), Fred Escoffier (clavinet, rhodes, orgue), Guillaume Magne (guitare), Abraham Mansfaroll (percussions), moi même à la basse et les deux soulmen Hugh Coltman et Dom Farkas.

Le sacre du tympan

Site officiel : www.lesacre.com

Le sacre du tympan “Soul Cinéma” le vendredi 23 janvier à 20h30 à la Dynamo de Banlieues Bleues, 9 rue Gabrielle Josserand 93500 Pantin (Métro : Aubervilliers/Pantin quatre chemins). Billets en vente sur tous les réseaux.


Midnight_upsell

Curtis Mayfield, Earth Wind & Fire, Sly & the Family Stone, Marvin Gaye et War dans le coffret DVD “The Midnight Special”

290x390_MS_BoxÉmission culte de la télévision américaine des années 1970, The Midnight Special a reçu sur son plateau les plus grands noms de l’histoire de la pop music. The Midnight Special’s Collector Edition, un imposant coffret de 11 DVDs, propose une sélection de plus de 130 titres dans laquelle on retrouve des incunables de la légende soul/funk tels Curtis Mayfield, Earth Wind & Fire, Sly & the Family Stone, Marvin Gaye, Aretha Franklin, War, mais aussi Barry White, Gladys Knight & the Pips, K.C. & the Sunshine Band, Labelle, Minnie Ripperton, Rufus Feat. Chaka Khan et bien d’autres aux côtés du panthéon de la pop/rock de l’époque.

Ce coffret sera disponible aux États-Unis à partir du 8 septembre pour une centaine de dollars. Comptez un peu plus pour les frais de port, et surtout n’oubliez pas de faire dézoner votre lecteur DVD avant lecture  !

Infos

Thanks Frédéric Adrian.

 


Disc 1

Tracklisting

  • Take Me Home, Country Roads John Denver
  • Long, Long Time Linda Ronstadt
  • Hold Your Head Up Argent
  • Leaving on a Jet Plane John Denver and Cass Elliott
  • Taxi Harry Chapin
  • Don’t It Make My Brown Eyes Blue Crystal Gayle
  • American Girl Tom Petty & The Heartbreakers
  • Feels So Good Chuck Mangione
  • Listen to Her Heart Tom Petty & The Heartbreakers
  • Baby Don’t Get Hooked on Me Mac Davis
  • Jesus Is Just Alright The Doobie Brothers
  • Listen to the Music The Doobie Brothers
  • Me and Mrs. Jones Billy Paul
  • Show Me the Way Peter Frampton
  • The Night They Drove Old Dixie Down Joan Baez

Disc 2

Tracklisting

  • I Got a Name Jim Croce
  • Bad, Bad Leroy Brown Jim Croce
  • Lonely Days The Bee Gees
  • Love Machine The Miracles
  • Evil Woman Electric Light Orchestra
  • Strange Magic Electric Light Orchestra
  • Love Is Alive Gary Wright
  • Dream Weaver Gary Wright
  • Over My Head Fleetwood Mac
  • Medley: Eighteen/Only Women/Billion Dollar Babies Alice Cooper
  • My Best Friend’s Girl The Cars
  • Inmates (We’re All Crazy) Alice Cooper
  • Hello It’s Me Todd Rundgren
  • Escape (The Piña Colada Song) Rupert Holmes
  • Sister Golden Hair America

Disc 3

Tracklisting

  • Lady Marmalade LaBelle
  • Can’t Get It Out of My Head Electric Light Orchestra
  • At Seventeen Janis Ian
  • Lovin’ You Minnie Ripperton
  • Radar Love Golden Earring
  • Train Kept A-Rollin’ Aerosmith
  • Keep on Truckin Eddie Kendricks
  • Dream On Aerosmith
  • Tell Me Something Good Rufus featuring Chaka Khan
  • You Make Me Feel Brand New The Stylistics
  • Come and Get Your Love Redbone
  • Can’t Get Enough of Your Love, Babe Barry White
  • Never Gonna Give You Up Barry White
  • If You Love Me (Let Me Know) Olivia Newton-John
  • Y.M.C.A. Village People
  • Good Times Chic

Disc 4

Tracklisting

  • Heart of Glass Blondie
  • Shake Your Groove Thing Peaches & Herb
  • One Way or Another Blondie
  • Reunited Peaches & Herb
  • If You Could Read My Mind Gordon Lightfoot
  • Midnight at the Oasis Maria Muldaur
  • Sundown Gordon Lightfoot
  • Your Mama Don’t Dance Loggins & Messina
  • Will It Go Round in Circles Billy Preston
  • Brother Louie Stories
  • Frankenstein Edgar Winter Group
  • Superfly Curtis Mayfield
  • Behind Closed Doors Charlie Rich
  • Drift Away Dobie Gray
  • Cisco Kid War
  • Bad Case of Loving You (Doctor, Doctor) Robert Palmer
  • It’s a Heartache Bonnie Tyler

Disc 5

Tracklisting

  • Angie Baby Helen Reddy
  • Takes Two to Tango Aretha Franklin & Ray Charles
  • The Thrill Is Gone Gladys Knight & B.B. King
  • Long Cool Woman (In a Black Dress) The Hollies
  • Can’t Take My Eyes Off You Frankie Valli
  • Dance with Me Orleans
  • Delta Dawn Helen Reddy
  • Bad Blood Neil Sedaka
  • Breaking Up Is Hard to Do Neil Sedaka
  • Love Will Keep Us Together Captain and Tennille with Neil Sedaka
  • That’s the Way (I Like It) KC & the Sunshine Band
  • How Can You Mend a Broken Heart The Bee Gees
  • Baby Hold On Eddie Money
  • When Will I Be Loved Linda Ronstadt
  • Midnight Train to Georgia Gladys Knight & The Pips
  • Devotion Earth, Wind and Fire

Disc 6

Tracklisting

  • Lonely Boy Andrew Gold
  • Rocky Mountain Music Eddie Rabbitt
  • For the Love of Money The O’Jays
  • Nothing from Nothing Billy Preston
  • You Make Me Crazy Sammy Hagar
  • Jive Talkin’ Bee Gees
  • To Love Somebody Bee Gees with Helen Reddy
  • Nights on Broadway Bee Gees
  • I Am Woman Helen Reddy
  • Let’s Get It On Marvin Gaye
  • What’s Going On Marvin Gaye
  • Cat Scratch Fever Ted Nugent
  • Sin City AC/DC
  • You Really Got Me The Kinks

Disc 7

Tracklisting

  • Mandy Barry Manilow
  • Operator (That’s Not the Way It Feels) Jim Croce
  • It’s a Miracle Barry Manilow
  • Play That Funky Music Wild Cherry
  • Fooled Around and Fell in Love Elvin Bishop
  • Disco Duck Rick Dees
  • Saturday Night Bay City Rollers
  • Moondance George Benson, Van Morrison, Carlos Santana, Etta James, Dr. John
  • I’d Rather Go Blind Etta James and Dr. John
  • Breezin’ Carlos Santana and George Benson
  • You’re No Good Linda Ronstadt
  • Shining Star Earth, Wind and Fire
  • Something He Can Feel Aretha Franklin
  • Wildfire Michael Martin Murphey
  • Get Closer Seals & Crofts
  • Keep on Loving You REO Speedwagon
  • The Devil Went Down to Georgia The Charlie Daniels Band

Disc 8

Tracklisting

  • Do It Again Steely Dan
  • Could It Be I’m Falling in Love The Spinners
  • It Never Rains in Southern California Albert Hammond
  • I’ll Be Around The Spinners
  • Reeling in the Years Steely Dan
  • Southern Nights Glen Campbell
  • I’ve Got Love on My Mind Natalie Cole
  • Torn Between Two Lovers Mary MacGregor
  • On and On Stephen Bishop
  • Crazy on You Heart
  • Jolene Dolly Parton
  • Grease Frankie Valli
  • If I Can’t Have You Yvonne Elliman
  • I Will Always Love You Dolly Parton
  • Love to Love You Baby Donna Summer
  • I Will Survive Gloria Gaynor
  • Sailing Christopher Cross

Disc 9

Hilarious stand-up comedy from some of the greatest comedians of all time, including Richard Pryor, Steve Martin, Billy Crystal and more!

Featured Performers

  • Billy Crystal
  • Steve Martin
  • Richard Pryor
  • George Carlin
  • Freddie Prinze
  • David Steinberg

Interview

  • David Steinberg

Disc 10

Over an hour and a half of interviews and newly produced bonus features!

Featurettes

  • The Musical Diversity of The Midnight Special
  • Benson and Frampton Talk Shop

Interviews

  • The O’Jays
  • Eddie Money
  • Melissa Manchester
  • Charlie Daniels
  • Todd Rundgren
  • Frankie Valli
  • Neil Sedaka

Disc 11

Over an hour and a half of interviews and newly produced bonus features!

Featurettes

  • George Benson: Early Influences
  • What Makes a Song a Hit
  • Behind The Scenes
  • Battle of the Bands
  • The Legacy of The Midnight Special

Interviews

  • Thelma Houston
  • Robert Bell
  • Kevin Cronin
  • Harry Wayne Casey
  • Christopher Cross

Video : Jim James & Bilal “Move On Up” Live @ Bonnaroo SuperJam 2013

Rock n' Soul Dance Party Superjam at Bonnaroo Music Festival

Que peuvent bien avoir en commun Billy Idol, R. Kelly, Larry Graham et Zigaboo Modeliste ? Et bien ils ont tous participé au Rock & Soul SuperJam du festival de Bonnaroo 2013. Sous la direction de Jim James (My Morning Jacket) et John Oates (Hall & Oates), le supergroupe de 17 musiciens a revisité les classiques de Sly & The Family Stone, Bill Withers ou Curtis Mayfield. Revivez les préparatifs de ce super concert et les performances de “Move On Up” interprétée par Jim James et Bilal (le live commence à partir de 4:15), “Satisfaction” par Brittany Howard(Alabama Shakes) et “Instant Karma” (John Lennon) dans les vidéos ci-dessous.


Retour en haut ↑