Lianne une 2020

Lianne La Havas : “La scène m’a remotivée”

Lianne La Havas est de retour après cinq ans d’absence. Quelques jours après la sortie de son troisième album auto-titré, la singer-songwriter donne de ses nouvelles à Funk★U depuis son domicile londonien.

★★★★★★

Funk★U : En 2016, lors de votre dernier concert parisien, vous aviez annoncé que de nouvelles chansons étaient prêtes pour un prochain album. Que s’est-il passé au cours de ces dernières années ?

Lianne La Havas : En effet, plusieurs titres de ce nouvel album avaient déjà été écrits au cours de cette période, dont « Paper Thin ». J’avais aussi enregistré quelques instrumentaux à cette époque, mais les paroles ont réellement été écrites il y a deux ans environ car j’ai été victime d’une panne d’inspiration pendant plusieurs mois. J’avais des idées en tête, mais, une fois en studio, je n’arrivai pas à terminer un morceau, comme si j’étais victime d’un blocage. Heureusement, le fait de remonter sur scène l’an dernier m’a considérablement remotivée, entre autres choses. J’ai pu entendre à nouveau des mélodies, retrouver l’inspiration, et c’est de cette manière que j’ai pu terminer cet album.

Ces chansons forment un tout en racontant un cycle amoureux. Peut-on parler de concept-album ?

Je pense que oui, car dès le départ, j’avais une idée précise en tête : je savais que je voulais intituler cet album Lianne La Havas et qu’il devait comporter dix titres. Je voulais raconter une histoire avec un début, un milieu et une fin. Ces chansons sont très personnelles, et la musique traduit les divers sentiments que j’ai pu éprouver au cours de ces dernières années. « Bittersweet » introduit cette histoire, comme une sorte de bande-annonce, puis cette histoire débute avec « Read My Mind », qui raconte une rencontre amoureuse. « Weird Fishes » en est ensuite le milieu, puis « Sour Flower » la fin, comme une libération…

La production de cet album, où votre groupe est très présent, marque une évolution dans votre musique. Cette nouvelle direction est-elle délibérée ?

Oui, totalement. C’était un souhait. Pour la première fois, mon groupe a été très impliqué dans le processus créatif. Du coup, le résultat sonne plus live que d’habitude. Sur mes deux précédents albums, j’avais également fait appel à de nombreux intervenants extérieurs, alors que celui a été principalement réalisé avec deux co-producteurs (Beni Giles et Mura Masa, ndr.).

Contrairement à vos précédents enregistrements, la guitare semble moins au centre de la production.

Je ne suis pas tout à fait d’accord : ces nouvelles chansons sont principalement basées sur mon jeu de guitare et ma voix. Et encore plus que je ne l’aurais souhaité sur mes deux précédents albums, à mon avis…

Lianne La Havas comporte une reprise, « Weird Fishes » de Radiohead. Pourquoi avoir choisi ce titre en particulier ?

Radiohead est un de mes groupes préférés et j’adore cette chanson de leur album In Rainbows, un disque superbe et très mélodique. La suite d’accords de « Weird Fishes » est aussi très belle. Avec mon ancien groupe de scène, nous avions l’habitude de la reprendre de manière très libre, juste pour le fun, et c’était aussi particulièrement excitant de travailler sur une chanson que je n’avais pas écrite. J’ai décidé de l’enregistrer avec mon nouveau groupe, en respectant plus l’intention originale et j’adore le nouvel arrangement que nous avons créé.

Quels sont vos projets pour les prochains mois ?

Pour commencer, je vais prendre des vacances dans le Sud de la France, où je fêterais mon anniversaire au mois d’août. Ce séjour sera aussi l’occasion de retrouver mes amis et ma famille après ces longs mois de confinement. Ensuite, je vais recommencer à écrire et à composer, tout en espérant pouvoir bientôt remonter sur scène. Mes fans français me manquent, j’espère aussi en accueillir de nouveaux qui découvriront ma musique grâce à ce nouvel album… J’ai presque envie de m’excuser d’avoir passé autant de temps entre celui-ci et le précédent, mais cette fois, je suis vraiment de retour.

Propos recueillis par Christophe Geudin

Lianne La Havas Lianne La Havas (Warner Records). Disponible.


Prince Originals une 3

« Prince Originals » titre par titre

Après le pianiste-musicien salué l’an dernier dans Piano & Microphone 1983, Originals célèbre le Prince songwriter, à l’honneur dans une sélection de 15 titres confiés à ses collaborateurs les plus proches (The Time, Jill Jones, Sheila E….) et quelques commanditaires occasionnels (The Bangles, Kenny Rogers ou Martika). Sélectionnés par le Prince Estate et Jay-Z (propriétaire de la plateforme Tidal), Originals propose les versions 100% Princières, voix et arrangements inclus, de ces chansons.

Deux semaines avant sa parution exclusive sur Tidal* et sa distribution physique fin juin, Funk★U vous révèle en exclusivité son contenu inédit. Attention, spoilers !

★★★★★★★

1/ Sex Shooter (1983, 3’06)

Originellement destiné à Vanity 6 avant son débarquement de la planète Princière en 1983, le playback de « Sex Shooter » est en tous points similaires à la version chantée par Apollonia 6 dans Purple Rain, puis parue en 1984 dans l’unique album du girl-trio. Le premier titre d’Originals introduit avec clarté son concept : une collection de chansons livrées clés en main par leur auteur à ses interprètes, des intentions générales de timbres jusqu’aux moindres interjections vocales.

2/ Jungle Love (1983, 3’04)

Traitement similaire pour « Jungle Love », basé sur un instrumental de Jesse Johnson recyclé dans Ice Cream Castle, le troisième album de The Time paru en 1984. Pas de solo de guitare dans cette version aboutie, mais l’absence est comblée par l’irrésistible imitation par Prince des « singeries » de l’impayable Morris Day.

3/ Manic Monday (1983, 2’51)

Initialement destiné à Apollonia 6, « Manic Monday » devra patienter trois ans avant d’être rhabillée aux couleurs du Paisley Underground par les Bangles de Susanna Hoffs. Largement live, cette proposition rythmée par des textures acoustiques, un motif de clavecins Mozartien et des chœurs féminins (Jill Jones ?) navigue entre les fanfreluches pop de « Take Me With U » et la mélodie lead de « 1999 ». Ah, si The Revolution avait eu le temps de passer par là…

Prince Originals book 2

4/ Noon Rendez-vous (1984, 3’00)

Sheila E. est la récipiendaire privilégiée de quatre offrandes dans le tracklisting d’Originals. « Noon Rendez-vous », la ballade atmosphérique parue dans le premier album de la batteuse bouclée, n’a que peu d’affinités avec cette proposition “déproduite” et ultra-dépouillée, circonscrite par la voix a cappella de Prince et uniquement accompagnée d’un piano et d’échos lointains de LinnDrum. Splendide.

5/ Make-Up (1981, 2’27)

Inclus dans l’album Vanity 6, cet étonnant exercice electro-minimaliste anticipe les fascinantes programmations synthétiques de l’album 1999, « Something in the Water… » et « Automatic » en tête. Less is more avec l’association minimaliste d’une synth-bass, de handclaps électroniques, de claviers arabisants et d’une partie chantée robotique et désincarnée. Près de 40 ans après, nombreux sont les apprentis de l’electronica qui courent encore après ce genre de fulgurance.

6/ 100 MPH (1984, 3’30)

En 1985, Prince chipe l’arrangement original de « Kiss » au groupe Mazarati. En contre-partie, le premier album du groupe sorti en 1986 bénéficiera de « 100 MPH », mini-hit en puissance et perle deep-funk du répertoire Princier. Bien connue des fans, la version proposée au groupe de Brownmark circule en bootleg depuis plusieurs années. Surprise ! Cette anthologie propose une étonnante alternative augmentée par un discret gimmick de claviers et, surtout, la guitare hurlante de Prince, le jack directement branché dans la console, et en roue libre totale pour le choc funk’n’roll d’Originals !

Prince Originals book 1

7/ You’re My Love (1982, 4’24)

Contre-jour abyssal du titre précédent, « You’re My Love », confié au countryman Kenny Rogers en 1986 sous le pseudo de Joey Coco, est une tentative yacht-rock croonée en basso profondo par un Prince en complet contre-emploi vocal. Passé l’effet de sidération, ce prototype de 1982 bénéficie d’une agréable instrumentation calif’ dans le style de « Money Don’t Matter 2night », autrement plus agréable que le lessivage synthétique entendu dans l’album They Don’t Make Them Like They Used To du susdit Rogers.

8/ Holly Rock (1985, 6’38)

« Sheila E. is the name, Holly Rock is the game ! ». Entendu dans la BO de l’oublié Krush Groove, « Holly Rock » conjugue l’exercice de groupe — Eddie M souffle dans son saxo —, les guitares-carillons de « Erotic City » et la folie débridée des jams Princiers de l’âge d’or. Près de sept minutes d’extase pour un version extended surpassant haut la main son homologue officiel. Le sommet funky d’Originals, conclu par un hilare « Now try to dance to that ! » de son auteur.

9/ Baby You’re a Trip (1982, 5’51)

En 1987, Jill Jones, après plusieurs années passées dans l’ombre minnéapolitaine, publie son unique album solo et pulvérise (presque) toutes les autres productions estampillées Paisley Park. « Baby, You’re a Trip », unes de plus grandes ballades méconnues de Prince, constituait déjà un des Himalayas soul de Jill Jones. Piratée jusqu’à l’os depuis plusieurs décennies, le « Baby… » d’Originals offre son bonus personnel avec, en bout de piste, la stupéfiante outro a cappella de “Mia Bocca” absente des démos répertoriées.

10/ The Glamorous Life (1983, 4’12)

Hit incontournable de la carrière de Sheila E, « The Glamorous Life » inclus dans Originals est identique à la version leakée sur Internet au lendemain de la disparition de Prince. Aura-t-on droit au traitement similaire de “A Love Bizarre” sur l’hypothétique Originals Volume II ?

11/ Gigolos Get Lonely Too (1982, 4’41)

À première écoute, la ballade tragi-comique figurant sur le deuxième album de The Time partage le même playback que celui d’Originals. Oui, mais non : si l’instrumentation est identique, plusieurs écoutes approfondies confirment que ce nouveau mixage, enfin débarrassé de l’écrasement digital des premiers transferts CD, libère chaque instrument. En résulte une grandiose ballade pop-funk, dans laquelle un Prince à la voix doublée clone à nouveau Morris Day à la perfection, tout en chantant directement sur la bande son futur solo de claviers.

Prince Originals book 3

12/ Love… Thy Will Be Done (1991, 4’07)

Qui se souvient de Martika, one-hit wonder des tops européens au début des 90’s ? Prince aimait tellement les volutes new age « Love… Thy Will Be Done » qu’ils les reprendra sur scène au cours de décennies suivantes. Version identique à celle distribuée sous le manteau depuis 25 ans.

13/ Dear Michelangelo (1985, 5’22)

Dernière apparition de Sheila E. au générique avec « Dear Michelangelo », une séquence uptempo apparue dans Romance 1600, en 1985. Une fois encore, un dépoussiérage avantageux rehausse les saturations de la guitare de Prince dans une prise foutraque qui n’aurait pas déparé sur le CD bonus de Purple Rain Deluxe.

14/ Wouldn’t You Love To Love Me ? (1981, 5’56)

Vieille obsession Princière réenregistrée au fil des ans et proposée à Michael Jackson avant d’atterrir chez Taja Sevelle, « Wouldn’t You Love To Love Me ? » est présentée dans sa première incarnation réalisée en 1981. Lestée par une prise de son de qualité moindre au vu des autres titres d’Originals, cette (longue) plage de travail sans véritable relief constitue le maillon faible d’un ensemble hautement satisfaisant.

15/ Nothing Compares 2 U (1984, 4’40)

Exhumée en 2018 à l’occasion d’une parution en 45-tours, l’interprétation solo de « Nothing Compares 2 U » de la chanson offerte à The Family referme Originals, un recueil parcouru d’éclairs de génie, de surprises en tous genres, d’émotion et de frustration. Comme un album de Prince…

Prince Originals_Cover-Digital
*Originals sera disponible en exclusivité sur la plateforme Tidal à partir du 7 juin. CD simple, téléchargement et streaming disponibles le 21 juin. Versions 2-LPs et Deluxe limité CD+2LPs disponibles le 19 juillet.


Prince Originals une 3

L’album inédit de Prince “Originals” disponible en juin

Quelques jours après l’annonce de la parution cet automne de la (semi)autobiographie de Prince The Beautiful Ones, le Prince Estate, Warner Bros. Records et la plateforme Tidal annoncent la sortie cet été de l’album inédit Originals. Composée de 15 titres, cette sélection propose les versions Princières de chansons emblématiques enregistrées par The Time, Vanity 6, Sheila E., Apollonia 6, Jill Jones, The Family, Mazarati, sans oublier Martika, Taja Sevelle, The Bangles et Kenny Rogers (tracklisting ci-dessous). Originals sera disponible en exclusivité sur la plateforme Tidal à partir du 7 juin, puis en CD simple, téléchargement et streaming le 21 juin. Il faudra ensuite attendre le 19 juillet pour obtenir les versions 2-LPs et Deluxe limité CD+2LPs.

Communiqué officiel

(Minneapolis, le 25 avril 2019) Prince restera à jamais dans les esprits comme un performer scénique hors-pair, un musicien ayant conquis les charts et un précurseur dans l’industrie du disque. En parallèle d’une riche carrière étalée sur quatre décennies, Prince œuvrait également sans relâche en coulisses pour promouvoir le talent d’artistes qu’il respectait en leur écrivant des chansons. Prince OriginalsEn juin, le Prince Estate, en partenariat avec Warner Bros. Records et TIDAL, publiera Originals, un album de 15 titres incluant 14 enregistrements inédits soulignant le rôle vital joué en coulisses par Prince dans les carrières d’autres artistes. Ces titres ont été sélectionnés par Troy Carter, le représentant du Prince Estate, et JAY-Z. Originals sera disponible en exclusivité à partir du 7 juin et pendant deux semaines sur la plateforme TIDAL. Afin de respecter la manière avec laquelle Prince souhaitait partager sa musique avec ses fans, l’album sera disponible en qualité audio supérieure pour les abonnés du service HiFi de Tidal. Ces derniers pourront ainsi découvrir ces enregistrements tels que l’artiste le désirait.  Le 21 juin, Warner Bros. Records publiera cette extraordinaire sélection issue des vastes archives du Vault sur toutes les plateformes de téléchargement et de streaming ainsi qu’en CD. Le double-vinyle 180-grammes et l’édition Deluxe limitée CD+2LP seront disponibles le 19 juillet.

À partir du milieu des années 1980, Prince dominait les charts en tant qu’ auteur/producteur de chansons écrites et enregistrées pour d’autres. En plus d’avoir publié neuf de ses plus grands albums à succès, il composait et enregistrait de très nombreux titres pour ses protégés The Time, Vanity 6, Sheila E., Apollonia 6, Jill Jones, the Family et Mazarati. Parfois, les démos originales de Prince servaient de masters avec seulement quelques modifications instrumentales mineures et le remplacement de la piste vocale principale. D’autres artistes se basaient sur ces démos pour guider leurs propres enregistrements, avec la prise initiale réalisée par Prince comme modèle. Il en résultait une transformation complète d’un paysage musical et d’une culture mainstream dont Prince était à la fois le meneur et l’élément perturbateur.

Certaines chansons d’Originals ont été des hits importants pour quelques artistes. “The Glamorous Life” de Sheila E. a été classée numéro 1 des charts dance en 1984 et l’énorme succès de “Manic Monday” a propulsé le single et l’album Different Light des Bangles à la deuxième place des classements pop. L’album de The Time Ice Cream Castle, qui contient le hit “Jungle Love”, est resté pendant 57 semaines dans le Billboard 200. En 1991, Martika a connu un succès international avec “Love… Thy Will Be Done”, classé dans le top 10 en France, Australie, au Royaume-Uni et aux USA. Originals lève le voile sur les origines de ces chansons familières aux côtés d’extraits d’albums tels “Make-Up”, écrite pour Vanity 6, “Baby, You’re a Trip” pour Jill Jones et “You’re My Love” composée pour Kenny Rogers. L’album contient également la majestueuse version originale de Prince de “Nothing Compares 2 U”, enregistrée en 1984 et parue en single en 2018.

 

Titre Première parution (Artiste: Album – année)

Année de l’enregistrement de la version proposée dans Originals

1. Sex Shooter  Apollonia 6: Apollonia 6 – 1984

1983

2. Jungle Love The Time: Ice Cream Castle – 1984

1983

3. Manic Monday The Bangles: Different Light – 1985

1984

4. Noon Rendezvous Sheila E.: The Glamorous Life – 1984

1984

5. Make-Up Vanity 6: Vanity 6 – 1982

1981

6. 100 MPH  Mazarati: Mazarati – 1986

1984

7. You’re My Love Kenny Rogers: They Don’t Make Them Like They Used To – 1986

1982

8. Holly Rock  Sheila E.: Krush Groove (OST) – 1985

1985

9. Baby, You’re a Trip Jill Jones: Jill Jones – 1987

1982

10. The Glamorous Life  Sheila E.: The Glamorous Life – 1984

1983

11. Gigolos Get Lonely Too The Time: What Time Is It? – 1982

1982

12. Love… Thy Will Be Done Martika: Martika’s Kitchen – 1991

1991

13. Dear Michaelangelo Sheila E.: Romance 1600 – 1985

1985

14. Wouldn’t You Love to Love Me? Taja Sevelle: Taja Sevelle – 1987

1981

15. Nothing Compares 2 U The Family: The Family – 1985

1984

 


15-lizzo.w536.h536.2x

Lizzo “Cuz I Love You”

Originaire de Houston, Melissa Viviane Jefferson, alias Lizzo, a renoncé à une carrière de flûtiste professionnelle avant d’intégrer une série de groupes de la scène indépendante hip-hop locale. Relocalisée à Minneapolis en 2011, Lizzo est repérée par Prince, qui l’invitera à participer à l’album Plectrumelectrum.  Entre-temps, la singer-songwriter a publié un premier LP solo, Lizzobangers, en 2013, suivi de Big Grrrl Small World deux ans plus tard et d’une série de singles et d’EPs confidentiels.15-lizzo.w536.h536.2x

Cuz I Love You, son troisième véritable album — et son premier distribué par le prestigieux label Atlantic Records — est une brillante synthèse soul/funk/hip-hop/R&B particulièrement jouissive où abondent, outre un amour évident pour le hip-hop rétrofuturiste (“Tempo” avec Missy Elliott) et le funk-rock Princier (“Cry Baby”) de nombreux clins d’oeil pop : la ballade “Jerome”, adressée à un ex peu courtois,  est déclinée sur les accords du “Creep” de Radiohead tandis que le morceau-titre de Cuz I Love You cite les harmonies dramatiques du “Rock’n’Roll Suicide” de David Bowie.

Et comme le confirme l’irrésistible pastille eighties et le clip qui accompagne le premier single “Juice” (voir ci-dessous), cette entreprise est énorme de bout en bout !

Jacques Trémolin

Lizzo Cuz I Love You **** (Atlantic Records/Warner). Disponible le 19 avril en version digitale, CD et vinyle le 17 mai.


Curtis box une

Curtis Mayfield remasterisé et réédité

Le mois prochain, Rhino célébrera le cinquantième anniversaire du début de la carrière solo de Curtis Mayfield dans un coffret incluant les nouvelles versions remasterisées de ses quatre premiers albums studio :  Curtis (1970), Roots (1971), Back to the World (1973) et Sweet Exorcist (1974). Keep On Keeping On : Curtis Mayfield Studio Albums 1970-1974 sera disponible le 22 février en coffrets 4-CDs, quatre vinyles et versions digitales.

Curtis Mayfield n’avait que 14 ans lorsqu’il avait rejoint The Impressions, en 1956. Il allait passer les 14 années suivantes au sein du groupe en composant ses plus grands hits : “Gypsy Woman,” “It’s All Right” et “People Get Ready,” un classique incontournable intronisé au Grammy Hall of Fame en 1998. Curtis Mayfield a quitté le groupe en 1970 et a lancé sa carrière solo avec son Curtis boxpremier album, Curtis. Ce dernier a atteint le Top 20 du Billboard Pop et a été certifié disque d’or. Il comprend le hit US “(Don’t Worry) If There’s A Hell Below, We’re All Going To Go,” et “Move On Up,” qui avait remporté un grand succès au Royaume-Uni. En termes d’impact culturel, ses textes à connotation sociale et sa musique soul/funk ont influencé les futurs albums de Marvin Gaye What’s Going On et Innervisions de Stevie Wonder.

Curtis Mayfield est revenu en 1971 avec Roots. Son deuxième album est grimpé à la sixième place des charts  R&B grâce à des titres mémorables comme “Get Down,” “Beautiful Brother Of Mine” et “We Got To Have Peace.” Cette nouvelle anthologie Keep On Keeping On doit son titre à une chanson extraite de cet album. Au lendemain du triomphe de la bande-son de Super Fly en 1972, Curtis Mayfield a publié en 1973 son troisième album Back to the World. Il s’est hissé au sommet des classements R&B grâce à d’excellents titres comme “Future Shock,” “Can’t Say Nothin’” et “If I Were Only A Child Again.” Sweet Exorcist (1974) est le dernier album de ce coffret. Classé numéro 2 au Top albums R&B, il a engendré deux singles, le morceau-titre et “Kung Fu.”

KEEP ON KEEPING ON: CURTIS MAYFIELD STUDIO ALBUMS 1970-1974 

Curtis (1970)
“(Don’t Worry) If There’s A Hell Below, We’re All Going To Go”
“The Other Side Of Town”
“The Makings Of You”
“We The People Who Are Darker Than Blue”
“Move On Up”
“Miss Black America”
“Wild And Free”
“Give It Up”

Roots (1971)
“Get Down”
“Keep On Keeping On”
“Underground”
“We Got To Have Peace”
“Beautiful Brother Of Mine”
“Now You’re Gone”
“Love To Keep You In My Mind”

Back to the World (1973)
“Back To The World”
“Future Shock”
“Right On For The Darkness”
“Future Song (Love A Good Woman, Love A Good Man)”
“If I Were Only A Child Again”
“Can’t Say Nothin’”
“Keep On Trippin’”

Sweet Exorcist (1974)
“Ain’t Got Time”
“Sweet Exorcist”
“To Be Invisible”
“Power To The People”
“Kung Fu”
“Suffer”
“Make Me Believe In You”





Prince 1983

L’album “Piano & A Microphone 1983″ de Prince en septembre

Le Prince Estate, en partenariat avec Warner Bros. Records, annonce la sortie le 21 septembre de l’album Piano & A Microphone 1983 le jour du soixantième anniversaire de Prince. Bien connu des fans, cet album de 35 minutes comprenant neuf titres est tiré d’une cassette contenant un enregistrement inédit de Prince au piano dans son home-studio en 1983. Cet album sera disponible en CD, vinyle, édition Deluxe CD+vinyle et versions digitales.

“Cet album brut et intimiste enregistré à la veille du succès de Purple Rain est similaire au format de la tournée Piano & A Microphone qui a conclu sa carrière en 2016,” explique Troy Carter, le conseiller du Prince Estate. “L’Estate est heureux de donner aux fans un aperçu de l’évolution de Prince et de montrer comment sa carrière a effectué un tour complet en s’achevant avec Prince seul à son piano .” 

Cette répétition privée offre un aperçu rare et intimiste du processus créatif de Prince sur des titres comme “17 Days” et “Purple Rain” (ces deux chansons n’allaient pas paraître avant 1984), “A Case Of You”, une reprise de Joni Mitchell , “Strange Relationship” (publiée en 1987 dans l’album Sign O’ The Times) et “International Lover”. Cet album contient également un rare enregistrement de “Mary Don’t You Weep”, la reprise d’un titre gospel du 19ème siècle figurant au générique du nouveau film de Spike Lee BlacKkKlansman. Pour les fans des medleys live improvisés de Prince, les titres 1 à 7 de l’album sont présentés dans leur format original.

Tracklisting et crédits:Prince Piano Microphone83
•    17 Days
•    Purple Rain
•    A Case Of You
•    Mary Don’t You Weep
•    Strange Relationship
•    International Lover
•    Wednesday
•    Cold Coffee & Cocaine
•    Why The Butterflies

Enregistré en 1983 au home studio Kiowa Trail de Prince à Chanhassen, MN
Ingénieur du son : Don Batts

Également disponible le 21 septembre, la version Deluxe CD+vinyle contiendra un livret au format 33-tours incluant de nouvelles notes de pochette rédigées par Don Batts, alors ingénieur du son de Prince, et des photos inédites.

Piano


Prince+Purple+Rain+30thAnniversary

“Purple Rain Deluxe” et “Purple Rain Deluxe-Expanded Edition” le 23 juin

Après plusieurs semaines de suspense, voici enfin le contenu des rééditions 2017 de Purple Rain, l’album emblématique de Prince and the Revolution. Le disque paru en 1984 fera l’objet le 23 juin de deux versions distinctes : Purple Rain Deluxe, qui comprend l’album original remasterisé plus un CD de 11 titres inédits et Purple Rain Deluxe – Expanded Edition, qui propose 3-CDs plus le concert de Syracuse 1985. Une version vinyle 180-grammes de l’album original sera également disponible.

La version 2-CDs de Purple Rain Deluxe contient le remaster officiel réalisé à Paisley Park en 2015 à partir des bandes masters d’origine. Ce remastering supervisé par Prince en personne quelques mois avant sa disparition en 2016 offre une nouvelle vision de l’album. Le disque From The Vault & Unreleased contient 11 joyaux issus du légendaire vault de Prince. En plus d’“Electric Intercourse”, le tracklisting comprend de nombreuses raretés très recherchées, dont “Our Destiny / Roadhouse Garden,” (1984), l’instrumental “Father’s Song” datant de 1983 et bien plus encore…

Prince+TheRevolutionSix titres entièrement inédits n’ayant jamais circulé dans le cercle des fans et des collectionneurs font partie de cette sélection avec “Possessed” (version solo de Prince enregistrée en 1983), la version studio d’“Electric Intercourse” dont on ignorait l’existence avant sa récente découverte à Paisley Park, une version de plus de cinq minutes de “Father’s Song” (au lieu des 1 minute 30 du film), “We Can Fuck” dans une prise complète de 10 minutes jamais entendue avec ces paroles et le master définitif de “Katrina’s Paper Dolls”, qui ne circulait jusqu’ici qu’en version démo. Tous ces titres ont été extraits à la source et ont été masterisés par Bernie Grundman, l’ingénieur en mastering qui avait travaillé sur l’album original.

En plus de l’album original (2015 Paisley Park Remaster) et le disque From The Vault & Unreleased, Purple Rain Deluxe – Expanded Edition propose un troisième disque Single Edits & B-Sides, et le DVD live Prince And The Revolution  Live at the Carrier Dome, Syracuse, NY, March 30, 1985.  L’audio et la vidéo ont été restaurés à partir du master d’origine et ce document offre un aperçu exclusif de la passion et de l’énergie des légendaires performances scéniques capturé lors d’une période les plus célébrées de l’artiste.

Découvrez ci-dessous les tracklistings complets et les visuels des deux éditions.

PURPLE RAIN DELUXE

CD 1 :  Original Album (2015 Paisley Park Remaster)
1. Let’s Go CrazyPrince_PurpleRain_LP_SetUp.indd
2. Take Me With U
3. The Beautiful Ones
4. Computer Blue
5. Darling Nikki
6. When Doves Cry
7. I Would Die 4 U
8. Baby I’m A Star
9. Purple Rain

CD 2 :  From The Vault & Previously Unreleased
1. The Dance Electric
2.  Love And Sex
3.  Computer Blue (“Hallway Speech” version)
4.  Electric Intercourse (studio)
5.  Our Destiny / Roadhouse Garden
6.  Possessed (1983 version)
7.  Wonderful Ass
8.  Velvet Kitty Cat
9.  Katrina’s Paper Dolls
10. We Can Fuck
11. Father’s Song

PURPLE RAIN DELUXE – EXPANDED EDITION

Contient les CD1 et CD2 de l’édition Deluxe

CD 3 :  Single Edits & B-SidesPrince_PurpleRain_LP_SetUp.indd
1.  When Doves Cry (edit)
2.  17 Days
3.  Let’s Go Crazy (edit)
4.  Let’s Go Crazy (Special Dance Mix)
5.  Erotic City
6.   Erotic City (“Make Love Not War Erotic City Come Alive”)
7.   Purple Rain (edit)
8.   God
9.   God (Love Theme From Purple Rain)
10.  Another Lonely Christmas
11. Another Lonely Christmas (extended  version)
12.  I Would Die 4 U (edit)
13.  I Would Die 4 U (extended version)
14. Baby  I’m A Star (edit)
15.  Take Me With U (edit)

DVD:  Prince And The Revolution, Live at the Carrier Dome,  Syracuse, NY, March 30, 1985
1. Let’s Go Crazy
2. Delirious
3. 1999
4. Little Red Corvette
5. Take Me With U
6.  Do Me, Baby
7.  Irresistible BitchPR_LPMockUp
8.  Possessed
9.  How Come U Don’t Call Me Anymore?
10. Let’s Pretend We’re Married
11. International Lover
12. God
13. Computer Blue
14. Darling Nikki
15. The Beautiful Ones
16. When Doves Cry
17. I Would Die 4 U
18. Baby I’m A Star
19.  Purple Rain

PS : “Electric Intercourse” est disponible en version digitale avec les précommandes en ligne des rééditions et en écoute dans la playlist Funk★U The Good Sound ci-dessous :


Prince book une

Prince en librairie et chez les disquaires

PRINCE-Couverture-243x300

Prince 1958-2016 de Mobeen Azhar

Six mois après sa disparition, Prince est à l’honneur en librairie et chez les disquaires. Prince 1958-2016 de Mobeen Azhar retrace en 144 pages et une centaine de photos la carrière du multi-instrumentiste Minneapolitain avec le concours de ses anciens collaborateurs (Dr. Fink, Eric Leeds, Michael Bland, Sonny Thompson, Brent Fischer, Andrew Gouché, Eric Leeds, Cat Glover, MonoNeon…) et des “gens de l’ombre”, dont l’ingénieur du son Susan Rogers et le tour-manager Alan Leeds.

Ces propos, recueillis en grande partie lors de la réalisation du documentaire Hunting for Prince’s Vault, diffusé en 2015 sur la BBC, recèlent de nombreuses anecdotes, de la pochette alternative d’Emancipation à de nombreux récits de séances restées inédites, en passant par l’idée d’un Rainbow Children 2 et le fameux “pénis géant doré” de la tournée 1995.

Parallèlement à la sortie de cet ouvrage dont la préface a été rédigée par Philippe Manoeuvre, la campagne de rééditions vinyles de Prince se poursuivra le 21 octobre avec les ressorties en pressages européens de Sign’O'The Times (1987), Lovesexy (1988) et Batman : Motion Picture Soundtrack (1989).

Un nouveau best-of 2-CDs Princier sera également en vente dans les prochaines semaines. Visuels et tracklistings bientôt disponibles dans ces pages (Expect the expected…).

14572935_1198389326871174_5442670370514136256_n

Sign’O'The Times, édition vinyle 2016

Prince 1958-2016 de Mobeen Azhar (Gallimard, 144 Pages, 25 €). Disponible depuis le 3 octobre. Vinyles Sign’O'The Times, Lovesexy et Batman : Motion Picture Soundtrack en vente le 21 octobre (Rhino/Warner).

 

 


Billy Cobham Box Set Cover

Billy Cobham “The Atlantic Years 1973-1978″ en coffret 8-CDs

Le 25 septembre, le coffret 8-CDs The Atlantic Years 1973-1978 retracera les années phares de la carrière en solo de Billy Cobham. Chaque album de cette boxset a été remasterisé pour la circonstance et est reproduit au format mini-LP replica sleeve reprenant l’artwork original. Un livret relié de 60-pages incluant un texte et des photos d’archives est également inclus.

Parmi les raretés de ce coffret, ont trouvera deux chutes de studio, “All 4 One” tiré des sessions de Spectrum en 1973 et “Neu Rock’n’Roll”, enregistré lors des séances d’A Funky Thide Of Sings (1975). Les singles edit mono et stéréo de “Stratus” (samplé par Massive Attack dans “Safe From Harm”), le single “Crosswind / Le Lis” tiré de Crosswinds, “Moon Germs” extrait de Total Eclipse, les deux faces du single de Natural Essence “Out Of Darkness / It’s You I Need” produites par Billy Cobham en 1974 et le single “Do What Cha Wanna / Hip Pockets” tiré du Live On Tour In Europe (With George Duke) sont également présents. Tracklistings et visuels ci-dessous.

Impact Drawing

 

TRACKLISTING

CD 1 SPECTRUM:

  1. Quadrant 4
  2. Searching For The Right Door
  3. Spectrum
  4. Anxiety
  5. Taurian Matador
  6. Stratus
  7. To The Women In My Life
  8. Le Lis
  9. Snoopy’s Search
  10. Red Baron
  11. All 4 One
  12. Stratus Part I (Mono) Single
  13. Stratus Part I (Stereo) Single

 

CD 2: CROSSWINDS

  1. Spanish Moss: A Sound Portrait
  2. The Pleasant Pheasant
  3. Heather
  4. Crosswind
  5. Crosswind (Single Edit)
  6. Le Lis (Single Edit)

 

CD 3: TOTAL ECLIPSE

  1. Solarization
  2. Lunarputians
  3. Total Eclipse
  4. Bandits
  5. Moon Germs
  6. The Moon Ain’t Made Of Green Cheese
  7. Sea Of Tranquility
  8. Last Frontier
  9. Moon Germs (Single)

 

CD 4: SHABAZZ

  1. Shabazz
  2. Taurian Matador (Revised)
  3. Red Baron (Revised)
  4. Tenth Pinn

 

CD 5: A FUNKY THIDE OF SINGS

  1. Panhandler
  2. Sorcery
  3. A Funky Thide Of Sings
  4. Thinking Of You
  5. Some Skunk Funk
  6. Light At The End Of The Tunnel
  7. A Funky Kind Of Thing
  8. Moody Modes
  9. Neu Rock & Roll (Outtake)

 

CD 6: LIFE & TIMES

  1. Life & Times
  2. 29
  3. Siesta / Wake Up / That’s What I Said
  4. East Bay
  5. Earthlings
  6. Song For A Friend (Part I)
  7. On A Natural High
  8. Song For A Friend (Part II)
  9. Natural Essence – Out Of Darkness (Produced by Billy Cobham)  
  10. Natural Essence – It’s You I Need (Produced by Billy Cobham)

 

CD 7: LIVE ON TOUR IN EUROPE (WITH GEORGE DUKE)

  1. Hip Pockets
  2. Ivory Tattoo
  3. Space Lady
  4. Almustafa The Beloved
  5. Do What Cha Wanna
  6. Frankenstein Goes To The Disco
  7. Sweet Wine
  8. Juicy
  9. Do What Cha Wanna (Single)
  10. Hip Pockets (Single)

 

CD 8: INNER CONFLICTS

  1. Inner Conflicts
  2. The Muffin Talks Back
  3. Nickels And Dimes
  4. El Barrio
  5. Arroyo

 


GeorgeBenson+Compile

Gagnez des CDs de George Benson “The Ultimate Collection (Deluxe Edition)”

En partenariat avec Warner Music France, Funk★U vous propose de gagner 10 compilations 2-CDs de George Benson The Ultimate Collection (Deluxe Edition). Disponible depuis le 9 mars, cette nouvelle anthologie du guitariste/chanteur propose un double-CD comprenant quelques raretés, dont “Love Will Come Again (Long Version)”, un duo avec Chaka Khan qui n’était disponible qu’en cassette depuis sa sortie en 1983, et la version longue de “Give Me The Night (5:02)”, parue uniquement en maxi à l’époque. Tracklistings ci-dessous.

Pour remporter votre exemplaire de The Ultimate Collection (Deluxe Edition), il suffit de répondre à la question suivante en nous écrivant à concoursfunku@gmail.com avant le dimanche 15 mars minuit. N’oubliez pas d’ajouter vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale) !

  • À quel album de Miles Davis George Benson a-t-il participé ?

 

CONCOURS TERMINÉ ! La bonne réponse était Miles in the Sky (1968). Bravo aux gagnants qui recevront leur compilation très prochainement.

George-Benson-deluxe

Tracklisting
Disc 1

  1. Give Me The Night (5:02)  (previously only available on the original 12” release)
  2. Lady Love Me (One More Time) (3.59)
  3. Never Give Up On A Good Thing (4.06)
  4. Love Ballad (5:15)
  5. Nature Boy (International Single Version)  (4.10)
  6. This Masquerade (Single Version)  (3.17)
  7. On Broadway (live)
  8. White Rabbit (6:56)
  9. Breezin’ (original album version)
  10. Welcome Into My World
  11. What’s On Your mind
  12. Mimosa Jimmy Smith Feat George Benson.
  13. Off Broadway
  14. Gonna love You More
  15. Unchained Melody
  16. The greatest Love Of All

Disc 2

  1. Turn Your Love Around (3.51)
  2. In Your Eyes (3.18)
  3. Shiver
  4. Inside Love (So Personal) (5.14)
  5. 20/20
  6. Love All The Hurt Away feat. Aretha Franklin
  7. Feel Like Making Love (4.22)
  8. Let’s Do it Again
  9. The One For Me
  10. Kisses In The Moonlight
  11. Love Will Come Again (Long Version)  GEORGE BENSON FEATURING CHAKA KHAN (6.32) Previously only available on the cassette release from 1983 so this is the first time this track has been made available on CD.
  12. Nothing’s Gonna Change My Love For You  (4.04)
  13. Being With You (3.54)
  14. Moody’s Mood GEORGE BENSON FEATURING PATTI AUSTIN (3.24)
  15. God Bless The Child GEORGE BENSON & AL JARREAU FEATURING JILL SCOTT (3.40)
  16. I Only Have Eyes For You (2.58)
  17. Beyond The Sea (La Mer) (4.11)
  18. When I Fall In Love GEORGE BENSON FEATURING IDINA MENZEL (4.04)
  19. When Love Comes Calling (6.30)

 


Prince+ArtOfficialAge+Vinyle

Gagnez les vinyles d’Art Official Age et Plectrum Electrum !

En partenariat avec Warner Music France, Funk★U vous invite à gagner les deux nouveaux albums vinyles de Prince Art Official Age et PlectrumElectrum !

Pour remporter un combo vinyle Art Official Age et PlectrumElectrum, il suffit de répondre à la question suivante en nous écrivant à concoursfunku@gmail.com avant le dimanche 7 décembre minuit. N’oubliez pas d’ajouter vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale) ! Concours réservé à la France Métropolitaine. Une seule réponse par foyer.

  • Quelle était la réponse du dernier jeu-concours Prince organisé par Funk★U ?

CONCOURS TERMINÉ ! Bravo à Pierre-Yves B, Karim F., Aude M., Sylvain P. et Patrick G. qui avaient trouvé la bonne réponse : Andy Allo, Lianne La havas ou Paloma Havana.

Capture d’écran 2014-12-03 à 18.41.06


Art Official Age

Prince publie deux nouveaux albums le 29 septembre

Après plusieurs mois d’attente, Prince publiera finalement via Warner Bros. et NPG Records deux nouveaux albums studio le 29 septembre. Art Official Age est un LP solo de 13 titres dans lesquels on retrouve “Breakfast Can Wait”, “Funknroll” et “The Breakdown” tandis que Plectrum Electrum regroupe les 12 titres enregistrés avec le power-trio féminin 3rdEyeGirl. Tracklisting ci-dessous de ces deux albums disponibles en précommande aux formats CD, digital (MP3 et Wav) et vinyles.

Prince n’avait pas publié d’album studio officiel depuis 20Ten en 2010, disponible uniquement en supplément du Courrier international.

Pré-commandes CD & Digital

Pré-commander Art Official Age en vinyle 

Pré-commander Plectrum Electrum en vinyle

 

Le communiqué officiel de Warner Music

L’icône musicale PRINCE annonce aujourd’hui pas un, mais deux nouveaux albums studio, qui sortiront dans le monde via Warner Bros Records.

Les très attendus ‘ART OFFICIAL AGE’ (album solo) et ‘PLECTRUMELECTRUM’ (album du nouveau groupe de Prince, 3RDEYEGIRL) seront disponibles en France dès le 29 Septembre.

Les deux albums, vendus séparément, seront disponibles en pré-commande dès le Mardi 26 Août sur toutes les plates-formes ainsi que sur http://store.artofficialage.com.

Chaque album sera accompagné d’un titre en instant grat. La sortie sera encadrée par une série d’évènements uniques partout sur la planète, annoncés très prochainement.

2014 a été l’une des année les plus intéressantes pour le génie musical. Avec son groupe 3RDEYEGIRL, il a fait trembler l’Europe & l’Angleterre avec la tournée sold-out  ‘Hit & Run’, générant l’accueil critique le plus dithyrambique de sa carrière. 2014 a démontré que Prince continue d’innover et de surprendre, pour le plus grand plaisir de ses fans.

Ces nouveaux albums marquent également le retour historique chez Warner Bros. Records, le label d’origine de Prince.

“Prince fait partie de la poignée d’artistes visionnaires qui a su entièrement remodeler et redéfinir la musique et la culture contemporaine” a déclaré Cameron Strang, Président-Directeur Général de Warner Bros Records. “Durant les 35 dernières années, il n’a cessé d’évoluer, de s’imposer des défis, de réinventer sa musique et de repousser ses limites. Fidèle à son style, il nous offre non un, mais deux albums extraordinaires, qui expriment le spectre et la profondeur incroyables de son talent. Ici chez WBR, nous sommes tous immensément fiers de travailler avec Prince pour proposer cette musique fantastique à ses légions de fans à travers le monde, et inutile de dire que nous sommes ravis d’être de nouveau en partenariat avec lui. »

En sortant deux albums le même jour, Prince offre à ses fans la chance de découvrir différents aspects de son talent musical ,  ‘ART OFFICIAL AGE’ & ‘PLECTRUMELECTRUM’ proposant deux expériences totalement différentes.

‘ART OFFICIAL AGE’ est un album Prince « authentique », produit, arrangé, composé et joué par Prince et Joshua Welton (@joshuaworld).  Musicalement, celui-ci est une concoction contemporaine de soul, de R&B et de funk. Les mélodies sont proéminentes et immédiates, et la voix de Prince, riche et solide, est accompagnée d’un texte séduisant.

‘PLECTRUMELECTRUM’ est un album du groupe 3RDEYEGIRL, qui se compose de Prince, Donna Grantis (guitare), Hannah Ford Welton (batterie) et Ida Nielsen (basse).  Enregistré en live et en analogue, l’album est un pamphlet funk-rock électrifiant. Beaucoup de ces chansons ont été jouées en live sur la tournée ‘Hit & Run’ – des performances enflammées dans des salles historiques à travers le monde – qui ont inspiré la déclaration de The Guardian “Ce sont les performances d’un des plus grands groupes de funk-rock de tous les temps.”  Le groupe a reçu une pluie de “5 étoiles” des plus grands critiques du monde entier.

Une série de concerts sera annoncée très prochainement.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur les sites officiels :
www.ARTOFFICIALAGE.com
www.3RDEYEGIRL.com
www.twitter.com/3RDEYEGIRL
www.instagram.com/PRINCE

Art Official Age

ART OFFICIAL AGE

  • 1 ART OFFICIAL CAGE
  • 2 CLOUDS (single disponible en précommande sur iTunes)
  • 3 BREAKDOWN
  • 4 THE GOLD STANDARD
  • 5 U KNOW
  • 6 BREAKFAST CAN WAIT
  • 7 THIS COULD BE US
  • 8 WHAT IT FEELS LIKE
  • 9 affirmation I & II
  • 10 WAY BACK HOME
  • 11 FUNKNROLL
  • 12 TIME
  • 13 affirmation III

Plectrum Electrum lp

PLECTRUM ELECTRUM

  • 1 WOW
  • 2 PRETZELBODYLOGIC
  • 3 AINTTURNINROUND
  • 4 PLECTRUMELECTRUM
  • 5 WHITECAPS
  • 6 FIXURLIFEUP
  • 7 BOYTROUBLE
  • 8 STOPTHISTRAIN
  • 9 ANOTHERLOVE
  • 10 TICTACTOE
  • 11 MARZ
  • 12 FUNKNROLL


Retour en haut ↑