The-Adventure-Of-Kohsuke-Kindaichi-620x350

“The Adventures of Kindaichi Kosuke” réédité en CD et vinyle

En 1977, le compositeur Kentaro Haneda réunit la crème des musiciens japonais pour réaliser une merveille disco-funk. Crédité sous le nom de The Mystery Kindaichi Band, The Adventures of Kindaichi Kosuke est devenu un objet de culte dont la première sortie européenne réalisée à partir des bandes originales sera disponible le 28 février en CD et LP remasterisés sur le label WeWantSounds.

L’écrivain Seishi Yokomizo est une institution au Japon. Il pourrait être comparé à Agatha Christie avec sa série de romans basés sur les aventures du détective Kosuke Kindaichi. Le personnage fictif est né en 1946 avec le premier roman de Yokomizo dans la série et a résolu les enquêtes jusqu’à la fin des années 70 sous la plume de Yokomizo avant la mort de l’écrivain en 1981. Kindaichi est un personnage particulier, un détective maladroit mais scrupuleux, une sorte de Lieutenant Columbo nippon, devenu légendaire au Japon au fil des décennies. En 1977, le label japonais King Records décide d’enregistrer un album concept basé sur les romans de Kindaichi. L’écrivain fut surpris. Comme il l’a écrit au dos de la pochette du LP « Quand j’ai écouté pour la première fois cet album basé sur mes romans, ce fut très étrange. Je pourrais comprendre si mes romans étaient adaptés en films, et ensuite des BO étaient enregistrées à partir de cesKindaishi films. Mais cette fois ci, la musique créée était directement inspirée de mes romans. Je me sentais très intrigué, mais très excité. »

L’album concept a été produit par le pianiste Kentaro Haneda, un compositeur de télévision et de cinéma très connu qui a travaillé sur de nombreux films d’animation et est également célèbre pour avoir composé la musique du jeu vidéo Wizardry. Pour l’album The Adventures of Kindaichi Kosuke, Haneda a réuni un super groupe composé des meilleurs musiciens funk et city pop de Tokyo. La liste est longue et comprend le pianiste de jazz Hideo Ichikawa qui a joué sur l’album Joe Henderson In Japan de 1971, le batteur Jun Moriya qui est sur l’album culte du Wonder City Orchestra de Joe Hisaichi, le percussionniste Tadaomi Anai qui a accompagné la chanteuse disco Eri Ohno, le trompettiste Koji Hadori qui figure sur l’album Pacific de Haruomi Hosono. Sont également présents sur l’album Takeru Muraoka au saxophone qui joue sur de nombreux albums cultes de Tatsuro Yamashita dont For You et SpacyKimiko Yamauchi au koto qui est sur l’emblématique premier album d’Akiko Yano Japanese Girl et, enfin Koji Yamaguchi au cor qui est présent sur l’album Kakashi de Yazuaki Shimizu.

Ensemble, ils posent les jalons d’un disco-funk implacable sur les dix instrumentaux remplis de breakbeats, faisant de l’album l’un des LP japonais les plus recherchés sur la scène internationale. Cette réédition est la première sortie officielle de l’album en dehors du Japon – à l’exception d’une réédition vinyle limitée à 300 exemplaires parue en 2015 issue d’un master ultérieur. Remasterisé à partir des bandes originales, l’album ressort avec le design de l’illustrateur renommé Ichibun Sugimoto, un OBI et un livret de 4 pages incluant une nouvelle introduction du journaliste anglais Anton Spice. Informations.


Retour en haut ↑