Donald Byrd Street Lady

“Street Lady” de Donald Byrd publié en version audiophile

Honni par les puristes, l’album Street Lady de Donald Byrd marque un tournant du label Blue Note, enclin à flatter les oreilles d’une jeunesse noire américaine attirée par le funk.

Pilier du mouvement hard-bop avec Horace Silver et Art Blakey, Donald Byrd grave cet album en plein choc pétrolier en 1973 et redonne une forme de légèreté au jazz grâce à l’entremise des frères Mizell, avec qui il a usé ses fonds de pattes d’éléphant sur les bancs de l’Université Howard à Washington, où Donny Hathaway et Roberta Flack firent aussi leurs classes.

Désormais disponible en SACD hybrid chez Vocalion, cette pépite a passé l’épreuve du temps sans perdre sa saveur, souvent samplée par la generation hip-hop – y compris par un certain Miles Davis sur Doo-Bop (1992).

Informations


Retour en haut ↑