Zapp Band 2018

Interview : Zapp « Il faut remettre les pendules à l’heure »

Le 26 octobre, Zapp publie l’album Zapp VII : Roger & Friends, un prolongement de l’héritage electro-funk de Roger Troutman enregistré en compagnie d’invités de prestige. Interview avec le membre fondateur Lester Troutman… en direct de son kit de batterie !

★★★★★★

Funk★U : Zapp sort son septième album, quarante ans après ses débuts. D’où vient votre inspiration après toutes ces années ?
Lester Troutman : Le fait d’entendre la musique de Zapp samplée, ou simplement reproduite dans les hits contemporains, nous a donné envie d’enregistrer ce nouvel album. Attention, mon idée n’est pas de critiquer ces emprunts, mais il était logique pour Zapp d’enregistrer de nouveaux titres dans ce contexte particulier.

« Rock Ya Baby », le premier titre de Zapp VII : Roger & Friends, s’ouvre d’ailleurs avec la phrase « everybody knows what we came here to do »…
Oui, il faut bien que quelqu’un remettre les pendules à l’heure !

Les fans de la première heure ne vont pas être déçus en retrouvant le son classique de Zapp légèrement modernisé, à la fois ancien et nouveau.
Ancien et nouveau ? Vous parlez de moi (rires) ?

Quelles ont été les différentes étapes de cet enregistrement ?
La conception de Zapp VII : Roger & Friends a duré plus d’un an. Nous sommes sortis d’une longue tournée en 2016 et, une fois de retour, nous avons enregistré une série de maquettes que nous avons ensuite envoyées à différents producteurs et artistes impliqués dans ce nouvel album. Une fois leurs participations enregistrées, nous sommes retournés en studio pour inclure quelques ajouts et voilà (en français dans le texte, ndr.) !

Zapp Band 2

The Zapp Band 2018 : Dale DeGroat, Terry “Zapp” Troutman, Lester Troutman Sr. et Bart Thomas.

Zapp VII est sous-titré Roger & Friends. Pourquoi avoir choisi d’inviter des « amis » sur ce nouvel album ?
Mon frère Roger avait l’habitude de collaborer avec un grand nombres d’artistes originaires d’horizons différents. Il faisait preuve d’une ouverture incroyable et il nous a semblé normal de lui rendre hommage en faisant la même chose. Les invités de cet album ont également tous un point commun avec Zapp, qu’ils fassent partie de l’histoire du groupe où qu’ils soient ses héritiers.

Bootsy Collins, qui participe au titre « Make it Funky », fait partie de ces invités.
En 1978, son frère Phelps était venu nous voir jouer dans un club de Cincinnati. Après le concert, il est venu nous voir dans les loges et il nous a dit : « les gars, appelez tout de suite Bootsy. » Le lendemain, Bootsy nous a proposé d’aller rencontrer George Clinton à Detroit. Nous y sommes allés, on a enregistré le premier album de Zapp là-bas et le reste appartient à l’histoire… Bootsy a toujours été notre mentor, il nous a soutenu tout au long de notre carrière et nous l’adorons au même titre que George.

Dans un autre registre, Snoop Dogg participe à « Red & Dollars ». Comment s’est opérée la connexion ?
C’était un miracle ! Snoop Dogg a toujours été fan de Zapp et Lester Troutman Jr., mon fils, a proposé d’appeler sa productrice. Snoop a tout de suite accepté de participer à notre album. Sur « Red & Dollars », il y a aussi une superbe section jazzy jouée par un groupe d’excellents musiciens du lycée de Dayton. Mon fils a eu l’idée de les engager et ils ont fait un super boulot sur ce morceau.

N_77054_ZAPP_DIGICD_4p.indd

Impossible de parler des invités de cet album sans évoquer Roger Troutman, qui est présent de manière virtuelle.
Nous avons utilisé des parties de guitare et des voix inédites enregistrées par Roger issues de nos archives. dans le titre « Roger & Friends » dont une interview enregistrée avec un DJ de Los Angeles dans laquelle il évoque l’influence de Peter Frampton, qui lui avait donné l’idée d’utiliser la talk-box. C’était un moment très émouvant lors des séances d’enregistrement et nous voulions que les fans de Zapp ressentent sa présence sur ce disque, et surtout la perte que nous éprouvons depuis sa disparition. Il nous manque tous les jours.

Zapp va donner deux concerts en France en novembre. Il y a trois ans, votre concert prévu au Trabendo avait été annulé suite aux attentats terroristes du 13 novembre. Quel souvenir gardez-vous de cette journée ?
Nous étions à Paris ce soir-là, et nous avons vécu les événements en direct à la télévision. Paris était la dernière date de la tournée. Nous venions de jouer dans quatre ou cinq pays et nous nous réjouissions de terminer par Paris. Ce concert aurait dû être une grosse fête, jusqu’à ce que nous apprenions dans l’après-midi du samedi que le concert prévu le soir même avait été annulé par les autorités.

Vous allez pouvoir vous rattraper cette fois.
Oh oui ! (improvisant une parade militaire) « November 4th for France ! November 4th for Paris ! ». Nous sommes prêts (roulements de batterie). N’ayez pas peur, je suis dans mon studio, assis à mon kit de batterie (il se met à jouer un beat funky).

Le concert parisien de Zapp aura lieu le 4 novembre au Trabendo, la salle où vous aviez joué avec Roger en 1996.
Oui, je me souviens de cette salle dont la scène était très large. Je revois aussi Roger reprendre « Hound Dog » dans son costume de Fat Elvis (rires)…

À quoi va ressembler le show 2018 de Zapp ?
Nous allons venir avec des violons, des flûtes, des contrebasses… Non, non, je blague ! Je vous préviens, ça va être super-funky avec tous les classiques de Zapp & Roger, « More Bounce to the Ounce », « Dancefloor », « Computer Love », « California Love » et quelques nouveaux titres de l’album. We’re gonna have a funky good time, comme disait James Brown. Comment dit-on en français ? Ah oui : Beaucoup d’amour de Zapp for my friends in France !

Propos recueillis par Christophe Geudin et Blaise Wonder B.

Zapp VII : Roger & Friends (Leopard/Socadisc). Disponible en CD, LP et version digitale le 26 octobre. The Zapp Band en concert à Paris (Trabendo) le 4 novembre et à Strasbourg (Espace Django) le 9 novembre.


N_77054_ZAPP_DIGICD_4p.indd

“Zapp VII – Roger & Friends” en octobre

Zapp rebranche la talk-box ! Le 26 octobre prochain, Zapp VII – Roger & Friends proposera un nouvel album studio de 11 titres distribué par le label Leopard.

Comme son titre l’indique, Zapp VII – Roger & Friends comporte la présence de nombreux invités, parmi lesquels Bootsy Collins, Snoop Dogg, le duo Tuxedo et le rappeur Kurupt. l’album contient également deux titres inédits de Roger Troutman, le regretté leader de Zapp assassiné en 1999, dont la ballade mid-tempo “Angel”, où résonnent ses volutes vocodées.

Entre grooves familiers (“Shy”, “Afterparty” et un “Make it Funky” assisté par la voix de Bootsy Bootzilla Collins) et mises à jour efficaces du son Zapp (l’electro-disco “Me and You”, le hip-hop made in California de “Red and Dollars” featuring Snoop Dogg), Zapp VII – Roger & Friends devrait à la fois contenter les fidèles de Roger et convertir de nouveaux fans.

La sortie de Zapp VII – Roger & Friends sera suivie d’une tournée en novembre. Plus d’infos prochainement dans ces pages !

Tracklisting :

  • 1/ Rock Ya Body feat. Mr Talkbox
  • 2/ Shy feat. Tuxedo
  • 3/ Make It Funky feat. Bootsy Collins
  • 4/ Zapp & Roger Appreciate You
  • 5/ Red & Dollars feat. Roger Troutman & Snoop Dogg
  • 6/ Angel feat. Roger Troutman
  • 7/ Mrs Perfection
  • 8/ Bailando feat. Frankie J.
  • 9/ Parking Lot
  • 10/ Me & You
  • 11/ After Party feat. Kurupt

N_77054_ZAPP_DIGICD_4p.indd


Mayer Hawthorne xmas

Écoutez la mixtape de Noël de Mayer Hawthorne

Exercice redouté, la tradition des albums de Noël donne parfois lieu à de bonnes surprises. La preuve avec Mayer Hawthorne, qui offre pour les fêtes sa propre mixtape à glisser sous le sapin : A Very Mayery Christmas Mix aligne des standards hivernaux soul, funk et hip-hop où l’on retrouve James Brown, Stevie Wonder, Donny Hathaway, Outkast, De La Soul, Snoop Dogg et Carla Thomas. Des titres de Tuxedo se sont aussi glissés dans la hotte…

Découvrez ci-dessous la mixtape A Very Mayery Christmas Mix de Mayer Hawthorne.

 Tracklisting

  1. Vince Guaraldi “Linus & Lucy”
  2. James Brown “Santa Claus Goes Straight To The Ghetto”
  3. Snoop Doggy Dogg “Santa Claus Goes Straight To The Ghetto”
  4. De La Soul “Millie Pulled A Pistol On Santa”
  5. Outkast “Player’s Ball”
  6. Outkast “Player’s Ball (Reprise)”
  7. Slum Village “Christmas Lugz”
  8. Tuxedo “Holiday Love”
  9. The Dogg Pound “I Wish”
  10. Hard Call Xmas “My Christmas Bells”
  11. Run DMC “Christmas In Hollis”
  12. Soul Saints “Santa Got A Bag Of Soul”
  13. The Miracles “Rudolf The Red-Nosed Raindeer”
  14. Donny Hathaway “This Christmas”
  15. Stevie Wonder “Someday At Christmas”
  16. Clarence Carter “Back Door Santa”
  17. The Treacherous Three “Santa’s Rap”
  18. Tuxedo “Wonderful Christmastime”
  19. Carla Thomas “Gee Whiz, It’s Christmas”
  20. James Brown “Soulful Christmas”
  21. The Emotions “What Do The Lonely Do At Christmas”
  22. Iron Phoenix “Natty Dread Christmas”

DamFunk

Snoop Dogg, Flea, Junie Morrison, Q-Tip et The Sylvers sur le nouvel album de DâM-Funk

dam-funk_invite_the_light_we_continue_the_405_new_music_funkInvite the Light, le nouvel album de DâM-Funk prévu pour le 4 septembre, se distingue par l’homogénéité de ses titres (ne manquez pas “Surveillance Escape”, fracassant instrumental tout droit sorti des séances de 1999) et son casting éclectique où l’ancienne garde du funk côtoie les princes du hip-hop.

Junie Morrison (The Ohio Players), Leon Sylvers III et IV des Sylvers, légendes du Philly Sound et Flea, le bassiste fantasque des Red Hot Chili Peppers rejoignent Snoop Dogg et Q-Tip, mais aussi l’indie-rocker Ariel Pink et la choriste Joi, remplaçante de Kendra Foster sur la dernière tournée de D’Angelo.

DâM-Funk, du G-funk au P-funk !


DamFunk

DâM-Funk invite Snoop Dogg, Junie Morrison et Q-Tip sur son nouvel album

Six ans après son dernier album solo Toeachizown et des collaborations multiples dont le projet 7 Days of Funk avec Snoop Dogg, DâM-Funk sera de retour avec un nouvel album solo intitulé Invite The Light. Celui-ci sera disponible via Stones Throw Records le 4 septembre et comportera 20 titres en compagnie de collaborateurs tels le légendaire Junie Morrison (Ohio Players, Funkadelic) et les rappeurs Snoop Dogg et Q-Tip.

“We Continue”, le premier extrait d’Invite the Light au parfum Atomic Boogie, donne le ton !


Snoop California

Vidéo : Snoop Dogg “California Roll” feat. Stevie Wonder & Pharrell Williams

Snoop Doog visite le futur en compagnie de Stevie Wonder et Pharrell Williams dans le clip rétro-SF (et étrangement proche du pitch d’À la poursuite de demain) de “California Roll”, le titre introductif de Bush, sorti cette semaine. Baby you can be a movie star !


Capture d’écran 2015-05-08 à 12.10.37

Snoop Dogg “Bush”

Déjà 20 ans que Snoop Dogg tisse des liens étroits avec le funk et ses (nombreux) dérivés. Adoubé par plusieurs générations de parrains du genre, de George Clinton et la Parliamentfunkadelicthang à Dâm-Funk, le survivant de Death Row adresse aujourd’hui un salut nostalgique à ses aînés dans Bush, son treizième album produit par l’inévitable Pharrell Williams. Et quoi de plus normal que d’inviter ses oncles prestigieux à la G-Funk Party ? Stevie Wonder joue de l’harmonica et harmonise sur le groove laiback et estival de “California Roll”. Bush_Album_CoverL’infatigable Charlie Wilson rehausse les refrains de l’über-groovy “Peaches N Cream”, également traversé par le gimmick vocal de “One Nation Under a Groove”, “So Many Pros” et d’”Awake”, un des nombreux extraits de Bush réminiscents des Chic-isms préférés de Pharrell Williams et des rythmiques electro/analogiques percutantes de N.E.R.D.

Snoop Dogg gets lucky ? Si les 41 minutes de ce Buisson ardent -le titre est, bien sûr, à double-sens-  glissent sans douleur, certaines répétitions sont perceptibles, notamment dans le dernier tiers du parcours (difficile de dissocier les interchangeables “I Knew That” et “Run Away”, featuring Gwen Stefani). Qu’importe, car le message scandé par l’échalas de Compton ressemble à celui du batteur de Spinal Tap : To have a good time all the time. Bush s’achève même sur un passage de flambeau générationnel quand Kendrick Lamar pose sa scansion hallucinée sur “I’m Ya Dogg”. Décidément pas chien, ce Snoop.

Jacques Trémolin

 

 



Snoop 2015

Audio : Snoop Dogg feat. Kendrick Lamar & Rick Ross “I’m Ya Dogg”

Encore un peu de Snoop funk ? Décidément pas chien, Snoop Doog dévoile le 4ème extrait de Bush, son nouvel album 100% G-Funk disponible le 11 mai. Cette fois, Kendrick Lamar et Rick Ross interviennent sur “I’m Ya Dogg”, un nouvel extrait produit par Pharrell Williams. Chronique complète de l’album prochainement sur cet espace !


Snoop+Dogg+Stevie+Wonder+Pharrell+Williams+2014

Audio : Snoop Dogg feat. Stevie Wonder “California Roll”

Attendu le 11 mai prochain (mais déjà en rotation lourde sur la platine de la rédaction), Bush, le nouvel album de Snoop Dogg produit par Pharrell Williams contient son lot de grooves G-Funk avec le concours de Bootsy Collins, Charlie Wilson, Kendrick Lamar et Stevie Wonder, qui harmonicise sur “California Roll”, le titre d’introduction smooth de l’album.

Snoop California Roll

Rendez-vous en fin de semaine pour la chronique détaillée de Bush.


Snoop So Many Pros

Vidéo : Snoop Dogg “So Many Pros”

Dans le clip ingénieux de “So Many Pros”, le nouvel extrait de Follow the Bush, le prochain album de Snoop Dogg attendu le 11 mai, le rappeur détourne les plus célèbres affiches de la série-B, des classiques de la blaxploitation (Foxy Brown, the Preacher Man, Superfly...) aux films de Quentin Tarantino (Boulevard de la mort).

François Rousselet est à la réalisation, Pharrell Williams et Chad Hugo (la moitié de N.E.R.D.) sont aux manettes et Charlie Wilson assure les choeurs dans cette production Snoopadelic Films !


SnoopDogg+CharlieWilson_PeachesNCream

Vidéo : Snoop Dogg “Peaches N Cream” feat. Charlie Wilson en live aux iHeartRadio Music Awards

Hier soir à Los Angeles, Snoop Dogg et Charlie Wilson ont fait danser Taylor Swift aux iHeartRadio Music Awards avec une relecture groovy de leur dernier single “Peaches N Cream”. Une performance à revivre dans la vidéo ci-dessus. Feel your body with the smoke !


Charlie+Wilson+SnoopDogg+JimmyKimmel

Vidéo : Charlie Wilson “Infectious” feat. Snoop Dogg en live chez Jimmy Kimmel

Jeudi soir, la légende du funk Charlie Wilson investissait le plateau de Jimmy Kimmel en compagnie de Snoop Dogg pour un live de son dernier single “Infectious”. Une performance à revivre dans la vidéo ci-dessus.


Retour en haut ↑