STAX60_02

Découvrez la playlist “Stax 60″ de Funk★U et The Good Sound

En partenariat avec The Good Sound, Funk★U Magazine présente sa playlist Stax 60 à l’occasion du 60ème anniversaire du légendaire label fondé à Memphis en 1957.

Au programme, plus de trois heures de soul, de rhythm’n'blues, de funk, de classiques et de raretés signées Otis Redding, Booker T. & The M.G.’s, Isaac Hayes, Johnnie Taylor, Rufus Thomas, Sam and Dave, Wilson Pickett et bien d’autres…

Hold on ! Stax is coming (back).

La playlist officielle Stax 60 est disponible sur les plateformes Deezer, Spotify et Apple Music.


Mem-STAX-museum-eve

Stax fête ses 60 ans en rééditions, coffrets et vinyles

Concord Music Group et Rhino Entertainment, la division catalogue de Warner Music, viennent d’annoncer une campagne commune célébrant le 60ème anniversaire du célèbre label soul Stax Records. Cette association unique marque la première réunion des enregistrements Stax depuis le retrait d’Atlantic Records en 1967.

Quelques-uns des plus grands titres Stax enregistrés à Soulsville, USA (à Memphis, dans le Tennessee) seront réédités sur de nouvelles compilations de hits, des albums vinyles, des versions digitales haute-définition et des coffrets Deluxe. Ces parutions rendront hommages aux succès intemporels de Stax, mais aussi à des titres plus rares de légendaires artistes du label, dont Otis Redding, Booker T & the MGs, Isaac Hayes, the Staple Singers, Carla Thomas, Rufus Thomas, Johnnie Taylor, Eddie Floyd, William Bell, Sam & Dave, Albert King, Mable John et The Mad Lads.

 Cette collaboration entre Rhino et Concord démarrera le 19 mai avec le lancement de la série Stax Classics et dix anthologies à prix réduit, chacune d’entre elles proposant 12 titres des plus grandes stars du label accompagnés de nouvelles notes de pochette. Disponibles en CD, versions digitales et en streaming, ces albums célèbreront les carrières prolifiques d’Otis Redding, William Bell, Johnnie Taylor, Carla Thomas, Booker T & The MGs, The Dramatics, Albert King, Sam & Dave, Isaac Hayes et les Staple Singers.

PrintTout au long de l’année, Concord et Rhino rééditeront plusieurs albums légendaires de Stax en vinyle, dont l’édition 50ème anniversaire King & Queen d’Otis Redding et Carla Thomas (Rhino), la bande-son de Melvin Van Peebles du visionnaire Sweet Sweetback’s Baadasssss Song (Concord), le rare John Gary Williams du leader des Mad Lads (Concord) et The Great Otis Redding Sings Soul Ballads, le classique d’Otis Redding paru en 1965 (Rhino).

Les deux labels collaboreront également à un coffret 3-CDs Stax 60ème anniversaire et à un nouveau volume de la célèbre série Complete Stax Singles. Ce quatrième tome se concentrera sur la diversité du catalogue Stax, avec, en plus des singles parus chez Stax et Volt, des titres sortis sur Enterprise, Hip, Chalice et Gospel Truth. Rhino et Concord proposeront également des sorties digitales avec plusieurs titres populaires en haute définition et au format Mastered for iTunes. De nombreux albums seront aussi disponibles en streaming et en versions digitales pour la première fois.


Brûle

Brûle : The Bronx Mixtape 1973-1979

Parallèlement à la sortie de Brûle, le roman de Laurent Rigoulet situé dans le New York des années 1970 avec pour toile de fond la naissance du hop-hop, le label PIAS publiera le 18 novembre en version digitale et 2 décembre en CD la bande-son de la “fiction documentaire” parue cet automne en alignant 16 classiques old-school. Brûle : The Bronx Mixtape 1973-1979 propose des titres incontournables signés Afrika Bambaataa, Grandmaster Flash & The Furious Five, The Sugarhill Gang, mais aussi The Jimmy Castor Bunch, James Brown, Rufus Thomas, Baby Huey et Sly And The Family Stone. Bienvenue dans la Planet Rock !

Communiqué de presse :

12 000 immeubles incendiés par an. Le Bronx est en flammes, brûlé par les promoteurs véreux, brûlé par ses propres habitants. Bientôt il ne sera qu’un décor de cendres et de ruines, un immense quartier sinistré, le plus pauvre d’Amérique, à deux pas de Manhattan. C’est le début des années 70, New York est une ville électrique, une ville sale et dangereuse. Dans les cités du Bronx, quelques jeunes guidés par le DJ Kool Herc, pionnier des pionniers, font trembler les murs et dansent comme des damnés sur une poignée de disques funk sauvés des eaux. Entre la fête originelle du 11 août 1973 et la parution de Rapper’s Delight, ils inventent en secret une culture qui va déferler sur le monde, Brûle est la bande-son de cette génération perdue, la matrice du hip-hop.

Tracklisting

    • 1 Here Comes – The Judge Shorty Long
    • 2 It’s Just Begun – The Jimmy Castor BunchBrule
    • 3 Apache – Incredible Bongo Band
    • 4 The Mexican – Babe Ruth
    • 5 Listen To Me – Baby Huey
    • 6 Stand! – Sly And The Family Stone
    • 7 Say It Loud (I’m Black And I’m Proud) – James Brown
    • 8 The Breakdown Part 2 – Rufus Thomas
    • 9 Take Me To The Mardi Gras – Bob James
    • 10 Get Into Something – The Isley Brothers
    • 11 Fire – Ohio Players
    • 12 The Message – Grandmaster Flash & The Furious Five
    • 13 Planet Rock  – Afrika Bambaataa
    • 14 Rapper’s Delight – The Sugarhill Gang
    • 15 MC Delight – Grandmaster Caz
    • 16 South Bronx -Boogie Down Productions


ConFunkShun

Video: Con Funk Shun Story (Unsung)

Originaire de Vallejo en Californie, la même où Sly et sa famille Stone ont grandi, le groupe Con Funk Shun a connu son heure de gloire à la fin des années 70. Influencé par le funk californien de Sly et de Tower of Power, le groupe du guitariste Michael Cooper s’est émancipé au son de la Soul de Menphis. Con Funk Shun a d’abord accompagné Rufus Thomas et les Soul Children avant de plonger dans le funk plus commercial en 1978. Au moment où Stax bat de l’aile, Con Funk Shun fait appel à Eumir Deodato, alors producteur de Kool & The Gang. Sous la houlette du pianiste brésilien, Con Funk Shun accroche les places d’honneur dans les charts noirs américains jusqu’à dissolution en 1987. Une saga à revivre à travers ce documentaire américain de la série Unsung.

 


Retour en haut ↑