Sondage 2017

Top des lecteurs Funk★U 2017

Vous avez été plus de 1200 à voter pour vos coups de coeur soul-funk de l’année écoulée.

Découvrez ci-dessous le top 2017 albums, rééditions et concerts des lecteurs de Funk★U.

Meilleur album 2017

Rock-Candy-Funk-Party-The-Groove-Cubed-1200x1200

1/ Rock Candy Funk Party The Grooove Cubed
(Mascot Label Group)

2/ Llorca The Garden (Membran)

3/ Thundercat Drunk (Brainfeeder)

4/ Mavis Staples If All I Was Was Black (Anti-PIAS)

5/ Curtis Harding Face Your Fear (Anti-/PIAS)

Meilleure réédition 2017

Prince_PurpleRain_LP_SetUp.indd

1/ Prince Purple Rain Deluxe (Warner Music)

2/ Minnie Ripperton Perfect Angel (Capitol/Universal)

3/ Johnny Guitar Watson At Onkel Pö’s Carnegie Hall (NDR Jazz)

4/ Isaac Hayes The Spirit of Memphis 1962-1972 (Stax Records/Universal)

5/ Funkadelic Reworked By Detroiters (Ace Records)

Meilleur concert 2017

Trombonne Shorty

1/ Trombone Shorty & Orleans Avenue

2/ Jamiroquai

3/ Anderson .Paak

4/ Thundercat

5/ Cody ChesnuTT

Retrouvez tous les résultats du sondage 2017 en cliquant ici.

Et bonne année 2018 !


Rock Candy album

Rock Candy Funk Party “The Grooove³”

Rock Candy Funk Party a de la suite dans les idées : le supergroupe de Tal Bergman (batterie), Joe Bonamassa (guitares), Renato Neto (claviers), Mike Merritt (basse) et Ron De Jesus (guitare) a donc nommé son troisième album The Grooove³ -ou The Grooove Cubed. Une promesse de funk/rock exposant trois récompensée dans une cuvée de quatorze titres comparativement supérieure à celle de Groove Is King, paru en 2015. La formation maîtrise toujours aussi bien la question du funk instrumental sous tous les Rock Candy albumangles (fusion-jazz dans “In The Groove”, le Blaxploitation et cinématique “Mr. Space”, downtempo et crépusculaire avec “After Hours”) et un goût prononcé pour les BO imaginaires et les mash-ups inédits lorsque “Funk-o-potamia” et “The Token Ballad” télescopent Led Zeppelin et les synthés planants du progressif, courtesy of Renato Neto, un ex du gang Princier.

Dans The Grooove³ , Rock Candy Funk Party ajoute également à sa panoplie multigenres une nouveauté avec les participations vocales de Ty Taylor (le chanteur de Vintage Trouble sur le single imparable “Don’t Even Try It”) et de Mahalia Barnes dans une étonnante mise à jour rythmique du “I Got the Feelin’” de James Brown. On trouve aussi dans cette surprenante troisième livrée une singulière échappatoire swing en fin de parcours (“Ping Pong”). Et comment ne pas aimer un groupe qui nomme ses titres “This Tune Should Run for President” et “Two Guys and Stanley Kubrick Walk into a Jazz Bar” ?

Jacques Trémolin

Rock Candy Funk Party The Grooove³  ****(Mascot Records). Disponible le 20 octobre en CD, double-vinyle et version digitale.


Rock Candy album

Rock Candy Funk Party revient avec “The Groove Cubed”

Deux ans après Groove Is King, le supergroupe Rock Candy Funk Party sera de retour le 20 octobre avec un troisième album intitulé The Groove Cubed. La formation emmenée par Tal Bergman (batterie), Joe Bonamassa (guitares), Renato Neto (claviers), Mike Merritt (basse) et Ron De Jesus (guitare) a invité de nouveaux membres sur 14 nouveaux titres incluant les participations vocales de Ty Taylor (chanteur de Vintage Trouble) et de Mahalia Barnes sur une reprise survoltée du “I Got the Feelin’” de James Brown.

“Cet album invite l’auditeur à s’embarquer dans un voyage à travers différents styles et différentes époques de la musique, et on espère aussi qu’il brise quelques règles au passage !”, explique le batteur Tal Bergman au sujet d’un album qui paraîtra en CD, double-vinyle et versions digitales.

Découvrez-ci dessus “Don’t Even Try It Try It”, le premier extrait de The Groove Cubed featuring Ty Taylor. En téléchargement gratuit sur wwww.rockcandyfunkparty.com.

Rock Candy Groove Cubed


Rock Candy Funk Party 2015

Rock Candy Funk Party “Grooove Is King”

En 2013, Rock Candy Funk Party, le supergroupe réunissant Tal Bergman, Ron DeJesus, Joe Bonamassa, Mike Merritt et Renato Neto publiait le fracassant We Want Grooove. Son successeur, intitulé Grooove Is King, étend la palette sonique du combo vers d’autres territoires, comme en atteste son premier extrait “Don’t Be Stingy With The SMTPE”, enrichi par la trompette de Randy Brecker. Cet exercice discoïsant riche en Cerronismes ne dessine pourtant pas la couleur ambiante d’un album instrumental, funky et solidement électrique produit par le batteur Tal Bergman.

Rock Candy Funk Party 2015La guitare fuzzy de Joe Bonamassa, plus connu pour ses essais blues-métal stadiers, figure toujours au centre des débats, assisté par une section rythmique “à l’ancienne” traumatisée par les épées de la fusion des années 1970. En dehors de l’inclusion de cuivres, l’autre nouveauté de Grooove is King réside dans ses explorations percussives (“If Six Was Eight”, version tribale et post-techno inspirée du “Bonzo’s Montreux” de Led Zeppelin et “A Tale of Two Bands” en droite lignée de Prodigy), son approche organique de l’electrofunk (“C You on the Flipside”) et l’incursion jazzy de “Rock Candy”. Les grooves limpides et laidback de “The 6 Train to the Bronx” et “East Village” ainsi qu’une étonnante reprise cuivrée de “Digging in the Dirt”, un Peter Gabriel dernière période, procurent les temps d’un forts d’un deuxième essai ponctué par les interventions de Billy Gibbons, le barde barbu de ZZ Top, dans le rôle du MC Mr. Funkadamus. Ce dernier nous prédira-t-il enfin une tournée française pour Rock Candy Funk Party ?

Jacques Trémolin

Rock Candy Funk Party Grooove is King ***(Provogue/Mascot Records). Disponible le 14 août en CD, double-LP et version digitale.


Rock Candy Funk Party 2015

Vidéo : Rock Candy Funk Party “The Making of Grooove Is King”

Grooove Is King, l’excellent deuxième album de Rock Candy Funk Party, sera disponible le 14 août prochain en CD, double-LP et version digitale. Le supergroupe composé de Joe Bonamassa (guitare), Tal Bergman (batterie), du guitariste Ron DeJesus et du bassiste Mike Merritt propose un making-of de l’enregistrement du successeur de l’éclatant We Want Grooove en compagnie de ses nombreux invités, dont Randy Brecker, Billy Gibbons (ZZ Top) et le claviériste Renato Neto. Ain’t no party like a Rock Candy Funk party !

PS : un titre gratuit extrait de Grooove Is King est disponible ici.

 


Rock Candy Funk Party 2015

Vidéo : Rock Candy Funk Party “Don’t Be Stingy With the SMPTE”

Rock Candy Funk Party 2015En 2013, Rock Candy Funk Party, le supergroupe réunissant Tal Bergman, Ron DeJesus, Joe Bonamassa, Mike Merritt et Renato Neto publiait le fracassant We Want Groove.

Le 31 juilet, RCFP sera de retour avec Groove Is King, un nouvel album de 16 titres produit par le batteur Tal Bergman. “Cette fois, le concept est moins jazz-funk et plus influencé par la dance music et le groove. La section rythmique pose les fondations, mais nous avons ajouté des cordes et une incroyable section de cuivres tout en restant funky”, explique le guitariste Ron DeJesus.

Parmi les 16 titres qui tournent depuis la fin de semaine sur la platine de Funk-U, on trouve les excellents grooves laidback de “The 6 Train to the Bronx” et “East Village” ainsi qu’une étonnante reprise cuivrée de “Digging in the Dirt”, la chanson de Peter Gabriel. Et le MC présent sur deux titres de Groove Is King n’est autre que Billy Gibbons, le barde barbu de ZZ Top qui endosse le personnage de Mr. Funkadamus !

Rock Candy Funk Party a donc élargi sa palette vers le dancefloor avec un premier extrait intitulé “Don’t Be Stingy With The SMTPE”. À noter la présence de Randy Brecker dans les cuivres de cet instrumental discoïsant.

D’autres infos à venir prochainement dans ces pages !

Rock Candy Funk Party Groove Is King (Provogue/Mascot Records). Sortie le 31 juillet.

www.rockcandyfunkparty.com/


Rock=Candy+Funk+Party+2014

Vidéo : Rock Candy Funk Party “Octopus-E” (Conan TV Show, 10/02/2014)

Hier soir, Rock Candy Funk Party démarrait la promotion du DVD Live at the Iridium sur le plateau de l’animateur Conan O’Brien. Découvrez la version live de “Octopus-E” featuring Joe Bonamassa (guitare), Renato Neto (claviers), Tal Bergman (batterie), Ron DeJesus (guitare) et Mike Merritt (basse).


RockCandy+Funk+Party+Bluray

Rock Candy Funk Party “Live at the Iridium” en DVD/Blu-Ray le 24 février

Groupe révélation de 2013, Rock Candy Funk Party publiera son premier DVD/Blu-Ray live le 24 février prochain. Filmé l’an dernier, Takes New York Live at the Iridium propose 100 minutes de concert en configuration club, un documentaire de 30 minutes sur le groupe emmené par Joe Bonamassa, Tal Bergman, Mike Merritt, Ron DeJesus et Renato Neto ainsi qu’un double CD contenant la totalité du show. Du super lourd !

Rock Candy Funk Party Live at the Iridium (J&R Adventures). Disponible en DVD, Blu-Ray le 24 février.

Tracklisting :

  1. Octopus-e
  2. Work
  3. We Want Groove
  4. Heart Beat
  5. New York Song
  6. Spaztastic
  7. Ode To Gee
  8. Dope On A Rope
  9. Best Ten Minutes Of Your Life
  10. Steppin’ In It
  11. Mr. Clean
  12. One Phone Call

Tracklisting double CD :

  • Disc 1 :
  1. Heart Beat
  2. New York Song
  3. Octopus-e
  4. Spaztastic
  5. We Want Groove
  6. Work
  • Disc 2:
  1. Dope On A Rope
  2. Mr. Clean
  3. Ode To Gee
  4. One Phone Call
  5. Steppin’ In It
  6. The Best Ten Minutes Of Your Life –J&R Adventrures


Rock Candy Funk Party vous offre une guitare dédicacée par George Clinton !

“Who says a funk band can’t play rock ?”, chantaient les membres de Funkadelic dans One Nation Under a Groove en 1978. 35 ans plus tard, Joe Bonamassa, le guitariste de Rock Candy Funk Party, prouve l’inverse et offre une Telecaster dédicacée par George Clinton ! Pour participez à la compétition qui prendra fin le 21 juin, cliquez ICI.

 


Rock Candy Funk Party

Rock Candy Funk Party “We Want Groove”

Ils sont américains, fans de jazz/funk et de rock estampillé 70’s et partagent des affinités communes pour la musique de Sly Stone, Led Zeppelin, Prince, Jeff Beck, Earth Wind & Fire et Miles Davis. We Want Grooove est le premier album de Rock Candy Funk Party, un combo de Los Angeles regroupant le batteur-producteur Tal Bergman (Joe Zawinul, Luther Vandross, Chaka Khan, Terence Trent D’Arby), le guitariste DeJesus (The Emotions, Tito Puente, Hugh Masekela), le bassiste Mike Merritt (le backing-band de l’animateur TV Conan O’Brien), le virtuose de la six-cordes Joe Bonamassa et Renato Neto, clavier bien connu de la galaxie princière.

Enregistrés en 10 jours à Los Angeles, We Want Grooove aligne 9 instrumentaux terrassants de funk mutant, de l’introduction Zeppelinienne d’« Octopus-e » au groove façon Motown psyché de « The Best Ten Minutes of Your Life », sans oublier le morceau-titre, un clin d’oeil percutant au « Sexy MF » de Prince. We Want Grooove se referme sur « New York Song », une conclusion lancinante en droite lignée des déambulations Hancockiennes. Un album « à l’ancienne », une sacré tranche de rythmiques velues traversées par des solos cosmiques ainsi qu’une bonne dose d’humour. Du lourd, du très lourd… 2013 vient à peine de commencer, mais nous tenons déjà la bombe funk-rock de l’année !


Audio : Rock Candy Funk Party “Spaztastic”

Pour fêter son entrée dans le Top 5 du Billboard en catégorie jazz (!), Rock Candy Funk Party offre aux internautes un nouvel extrait de We Want Grooove, un album paru lundi dernier. Découvrez le speed-funk de “Spaztastic” en cliquant ICI.


Rock=Candy+Funk+Party+2014

Tal Bergman et Renato Neto vous invitent à leur Rock Candy Funk Party

We Want Grooove est le premier album détonnant de Rock Candy Funk Party, un combo de Los Angeles fan de jazz/funk et de rock estampillé 70’s regroupant le batteur-producteur Tal Bergman, le guitariste Ron DeJesus, Mike Merritt (basse), le virtuose de la six-cordes Joe Bonamassa et Renato Neto, clavier bien connu de la galaxie princière. Interview avec ce dernier et Tal Bergman, l’un des concepteurs en chef de la bombe jazz-funk-rock de 2013 !

Funk★U : Comment est né Rock Candy Funk Party ?

Tal Bergman : Rock Candy Funk Party  a démarré sous le nom Grooove Vol.1, que j’avais monté avec mon ami Ron DeJesus (guitare). Au fil des ans, Ron et moi avons joué un peu partout dans Los Angeles avec des configurations différentes. Il y a à peu près un an et demi, Joe Bonamassa et moi qui l’accompagne sur scène avions eu quelques jours de break de sa tournée mondiale. Joe est venu jammer avec nous au club The Baked Potato, c’était génial et nous avons donné quelques concerts en semble au cours de l’année. Entre temps, la tournée de Joe a repris et un soir, lors d’un long trajet en bus après un concert, nous avons eu l’idée d’aller en studio pour enregistrer des titres originaux dans l’esprit du jazz-funk des années 1970 et 80.

Renato, comment avez-vous intégré Rock Candy Funk Party ?

Renato Neto : J’ai travaillé sur différents projets avec Tal dans le passé. Nous avions produit et arrangé l’album de Rod Stewart Had it to Be You en 2000 et nous avons aussi compos deux musiques de films tous les deux, Dancing at the Blue Iguana en 2000 et Kill Me Later en 2001.

We Want Grooove est la suite de Grooove Vol.1, paru en 2007. Quelle est la différence entre cet album et le We Want Grooove de 2013 ?

T.B. : En gros, il n’y avait pratiquement que moi et Ron sur cet album. Nous avons appelé quelques amis, dont Renato et Fred Kron aux claviers et Les King à la basse sur un titre. L’ambiance de cet album était plus downtempo, un peu chill-out. De la musique pour le sexe ! We Want Grooove est une collaboration live entre cinq musiciens qui jouent dans la même pièce. On ressent plus l’interaction et nous sonnons plus comme un groupe sur ce nouvel album.

On entend beaucoup d’influences dans We Want Grooove, de Sly Stone aux Headhunters en passant par Jeff Beck, Led Zeppelin et Prince. Quels sont vos artistes favoris dans cette longue liste ?

T.B. : Pour ce disque, j’ai été très influencé par Herbie Hancock, Miles Davis, Earth Wind & Fire, Billy Cobham et bien d’autres.

Comment composez-vous ? Vos morceaux sont-ils le résultat de jams ou écrivez-vous chacun de votre côté ?

T.B. : Chacun apporte son groove et ses idées, mais un grand nombre de ces idées passent à la trappe dès qu’on se met à jouer. Nous avons l’habitude de changer de direction très rapidement en studio. On s’est rendus compte que les meilleures idées apparaissaient sur le moment.

R.N. : 100% de la création se fait dans la spontanéité, et pour arriver à ce moment, il faut jammer pendant de heures ! Mon rôle en tant que clavier a été d’apporter de la mélodie et des harmonies à tous ces grooves. Mes titres préférés de l’album ? « We Want Grooove », « Octopus-e » et « New York Song ».

Tous vos titres sont instrumentaux. Avez-vous l’intention d’intégrer un chanteur dans un futur proche ?

T.B. : (Rires).

Tal, vous êtes le producteur de We Want Grooove. Comment définiriez-vous votre rôle dans ce projet ?

T.B. : Il a d’abord fallu songer au concept d’album, puis rester dans le cadre de ce concept. La troisième chose, c’est qu’il fallait que chacun se sente dans son élément et puisse entendre l’autre. Le mix devait donc être parfait, car l’interaction entre les musiciens est cruciale dans ce type d’album. La dernière chose, c’était de juger ce qui était bon à garder ou pas.

Le morceau « We Want Grooove » sonne beaucoup comme le « Sexy MF » de Prince. Est-ce un clin d’œil ?

R.N. : Je joue depuis 11 ans avec Prince, mais « We Want Grooove »  n’est pas un clin d’œil volontaire à « Sexy MF ». Je n’y pensais pas du tout, le morceau s’est mis tout d’un coup à sonner comme ça, ça ne va pas plus loin.

T.B. : Lors des répétitions, j’ai eu l’idée de la partie de batterie pour une section intermédiaire du morceau. Finalement, cette partie est devenue le rythme principal du morceau final. C’est peut-être un hommage inconscient à Prince, mais c’est très bien car « Sexy MF » est un morceau génial avec des paroles géniales aussi !

Quel est le sens des 3 « o » de We Want Grooove ?

T.B. : Xtra « o » = « Xtra Grooove !!! »

Rock Candy Funk Party a-t-il l’intention de venir jouer en Europe ?

T.B. : Je démarre une nouvelle tournée mondiale avec Joe Bonamassa (avec un concert au Grand Rex le 1er avril, ndr). Pour ce qui est d’une tournée Rock Candy Funk Party, il faudra déjà coordonner les agendas de tout le monde, mais je suis sûr qu’il va se passer quelque chose bientôt.

Propos recueillis par Jacques Trémolin

 

Rock Candy Funk Party We Want Grooove (Mascot Records). Sortie le 18 février 2013 en CD, digital et LP. rockcandyfunkparty.com


Retour en haut ↑