Stevie Wonder 2019

Live Report : Stevie Wonder, Londres (Hyde Park) 06/07/2019

« Je vais encore jouer trois concerts et prendre une pause… et je voudrais être clair avec vous concernant les rumeurs qui courent à mon sujet », lance Stevie Wonder aux 62 000 spectateurs réunis à Hyde Park depuis à peine deux heures, alors que les dernières mesures de “Superstition” raisonnent encore. « Je vais devoir me faire opérer et subir une transplantation rénale en septembre. Tout va bien, j’ai trouvé un donneur. Je suis venu ici ce soir vous donner mon amour et vous remercier pour tout l’amour que vous me renvoyez », assure la dernière icône de la Motown après un concert décousu, du début à la fin.

Dès l’entame de l’inusable “Master Blaster”, Stevie Wonder semble dépassé, alors même qu’il est sur scène depuis à peine dix minutes. Derrière lui, ses fidèles musiciens et choristes redoublent d’energie et couvrent sa voix souvent méconnaissable, mais rien n’y fait. Amaigri et semblant à bout de souffle, le chanteur balbutie un répertoire usé jusqu’à la corde. La Wild Card offerte au jeune chanteur anglais Daley et la relecture de “Creepin’”, en duo avec Corinne Bailey Rae, ne fonctionne pas davantage et laisse présager le pire. Bienveillant, le public anglais joue le douzième homme avec panache, galvanisé par des hectolitres de bières et de rosé, made in Bulgary, engloutis entre deux portions de fish & chips. Sur scène, Stevie Wonder joue à peine depuis une heure, mais il a déjà passé la main à DJ Qwess Coast pour un interminable et sinistre hommage où des tubes de Prince, David Bowie, Marvin Gaye, Michael Jackson et Aretha Franklin sont diffusés sur une sono indigne.

Alors que le naufrage semble inéluctable et que la foule commence à s’ennuyer ferme sous la pluie, Stevie Wonder reprend les commandes de son vaisseau amiral pour une dernière demie-heure de balades en forme d’épitaphe, dopée par une version survitaminée de “Do I Do”, sauvé des eaux par miracle. Comme pour signifier au monde entier que les héros sont immortels. Quoiqu’il arrive.

Setlist

September
As If You Read My Mind
Master blaster feat Jammin’
Higher ground
Dont you Worry About A Thing
Rocket love
You and I (duo avec Daley)
For Once In My Life
That girl
Creepin’ (duo avec Corinne Bailey Rae)
Signed Sealed & Delivered (I’m Yours)

DJ set by Qwess Coast
What’s Going On
Billie Jean
When Doves Cry
Let’s Dance
Rehab
Respect

Sir Duke
I Wish
Living For The City
My Cherie amour
You are Sunshine Of My Life
Imagine
I Just Called To Say I Love You
Do I do
Superstition


Quincy Michael 2019

Quincy Jones modifie son concert-hommage à Michael Jackson

Initialement annoncé comme une exclusivité mondiale, le concert-hommage de Quincy Jones à Michael Jackson à l’O2 de Londres le 23 juin sera finalement similaire à ceux de la tournée européenne* du producteur d’Off the Wall, Thriller et Bad.

Suite à la polémique engendrée par la diffusion du documentaire Leaving Neverland, la production du concert a préféré modifier son programme et son affiche en supprimant toute mention de Michael Jackson. Désormais sous-titré Soundtrack of the Eighties, celui-ci comportera néanmoins plusieurs titres du King of Pop repris en version symphonique en compagnie de quelques special guests.

* Selon nos sources, Quincy Jones ne devrait diriger que deux titres sur scène lors de ces concerts.

L’ancienne affiche du concert

Qunicy Jones - Michael Jackson - London O2 - 23 juin 2019

La nouvelle affiche du concert

QuincyJones_TheO2_950x440_New-f5a38a22b9

 


Stevie+Wonder+Live

Stevie Wonder en concert exceptionnel à Londres

Trois ans après son passage mémorable à Hyde Park, Stevie Wonder, la dernière légende de la Motown, sera de retour à Londres cet été.

Plus de 60 000 personnes sont attendues à cette grande messe soul en plein air, à nouveau à Hyde Park, pour célébrer « la vie, l’amour et la musique » avec Lionel Richie en première partie.

Après le concert organisé par Quincy Jones en mémoire de Michael Jackson le 23 juin dans la capitale anglaise, Londres sera bientôt « the place to be” pour tous les amateurs de musique noire.

Billetterie

PS : Le lendemain de son show londonien, Stevie Wonder donnera un concert supplémentaire le 9 juillet à la 3Arena de Dublin.


Quincy Michael 2019

Quincy Jones et Michael Jackson réunis à Londres le 23 juin

L’espace d’une soirée unique organisée à la O2 Arena de Londres — où Michael Jackson devait effectuer sa dernière tournée — Quincy Jones prendra la tête d’un orchestre philharmonique, le 23 juin, pour un hommage à son protégé. Deux jours avant le dixième anniversaire de sa disparition, l’emblématique producteur du Roi de la Pop, ses musiciens et des invités suprise joueront dans la foulée Off The Wall, Thriller et Bad devant 20 000 personnes.

Quoiqu’il en advienne, cette soirée s’annonce comme l’un des événements musicaux de l’année par sa démesure et sa charge symbolique. En froid avec l’Estate de Michael Jackson, Q n’en demeure pas moins le seul à pouvoir honorer la mémoire d’un enfant star qu’il considère, sans doute encore aujourd’hui, comme le sien. This is it !

Les places seront mis en vente pour le grand public dès vendredi 15 février à 10h (heure française). Tarifs entre 80 et 600 euros - informations

Qunicy Jones - Michael Jackson - London O2 - 23 juin 2019


Prince Announces His UK Shows In London

Prince s’expose à Londres

Après David Bowie, les Rolling Stones et Pink Floyd, c’est au tout de Prince de faire l’objet d’une exposition. Du 27 octobre au 7 décembre, Londres accueillera l’événement My Name Is Prince à l’O2, dix ans après la résidence record du musicien organisée au même endroit en août et septembre 2007.

Au cours de cette exposition, les fans auront accès à plusieurs centaines d’articles, dont des instruments (la Gibson L65 du Prince et Dirty Mind Tour, la Cloud Guitar du Superbowl 2007), tenues de scènes (celles des concerts 3121, le costume du clip de “Raspberry Beret”) et des manuscrits divers exportés exceptionnellement du musée permanent de Paisley Park.

Billets en vente à partir du 25 août (informations)

my_name_is_prince_js_210817


NPG Logo

The New Power Generation en Europe

The New Power Generation, le groupe d’accompagnateurs de Prince dans les années 1990 et 2000, s’est reconstitué près d’un an après la disparition de leur leader. Après une apparition à la Celebration 2017, un événement commémorant la mémoire de Prince à Paisley Park du 20 au 23 avril, et quelques dates américaines, la formation se rendra en Europe au début de l’été.

Le vendredi 30 juin, The New Power Generation se produira à Londres dans le cadre du festival British Summer Time. Le groupe se produira à Hyde Park en tête d’affiche de la B-Stage lors d’une journée où se relaieront KC & The Sunshine Band, Blondie et Phil Collins.

D’autres dates européennes ainsi que plus de détails sur le line-up seront annoncés dans ces pages au cours des prochains jours.

Billets du British Summer Time disponibles via Facebook et Twitter

Twitter NPG


36th NAACP Image Awards - Show

Morris Day & The Time, Larry Graham & Graham Central Station et Mark Ronson au gala Autism Rocks

En février 2015, Prince & 3rdEyeGirl avaient participé à l’édition 2015 du gala Autism Rocks, un concert caritatif dont les bénéfices sont reversés à la fondation britannique de l’Autism Research Trust.

Les 24 et 25 juin prochain, Morris Day & The Time*, Larry Graham & Graham Central Station, Mark Ronson (en DJ-set) et Cee-Lo Green se produiront sur la scène de l’Hammersmith Apollo de Londres. “Nous seront toujours reconnaissants du soutien que Prince a apporté à ce projet et de ses concerts incroyables en l’honneur d’Autism Rocks. Nous avons également beaucoup de chance d’ajouter Larry Graham à cet incroyable line-up et nous avons hâte de rendre hommage à Prince lors de ces concerts”, a annoncé ce matin Sanjay Shah, la fondatrice de l’association Autism Rocks.

Billets et informations disponibles http://po.st/ARTckts.

* line-up différent de The Original 7even

 


Nile Rodgers Londres 2015 2

Vidéo : Nile Rodgers fait la manche incognito à Londres !

Lundi matin, les promeneurs londoniens de South Bank ont croisé un guitariste à l’allure familière faisant la manche sur la rive touristique de la Tamise. Peu sont ceux qui ont reconnu Nile Rodgers venu tourner une séquence promotionnelle pour le lancement de chaîne TV britannique Sky Arts.

J’ai commencé à attirer du monde à partir du moment où j’ai chanté “Aow, Freak Out” !”, s’amuse le Hitmaker de Chic qui a profité de l’occasion pour interpréter de manière anonyme “Good Times”, “Le Freak”, “We Are Family” et son dernier single en date “I’ll Be There”.

Butin de la journée : 12, 30 £ (environ 17 €) récoltés en 20 minutes.

Thanks J. !


Prince+AutismRocks

Prince chante pour Autism Rocks

Un an jour pour jour après son premier Hit and Run Tour au Royaume-Uni, Prince était de retour à Londres lundi soir pour un concert de charité au profit d‘Autism Rocks. Accompagné de son girls band 3rdEyeGirl, le Purple Yoda a livré un concert de plus de deux heures au Koko sous les yeux extatiques de Noel Gallagher (Oasis), Noami Campbell et bien d’autres célébrités locales.

“On va jouer 14 hits d’affilé” a-t-il annoncé en ouvrant le soirée sur “Purple Rain” et “Let’s Go Crazy”. ”Ensuite, si vous êtes toujours debout, on en jouera encore un peu !”. Un déluge de hits tout juste interrompu par une reprise de Paloma Faith (“Only Love Can Hurt Like This”) interprétée par sa choriste Liv Warfield et des relectures de “The Breakdown” ou “Dreamer”.

Découvrez la set list du show ci-dessous et les photos du concert. Prince donnera un autre concert pour Autism Rocks mercredi à Dubaï avant de rejoindre Los Angeles pour participer à la cérémonie des Grammy Awards dimanche.

Prince+Koko+London+2015

Londres, Koko, 02/02/2015 set list :

Purple Rain
Let’s Go Crazy (Reloaded)
Take Me With U
U Got The Look
FUNKNROLL
Controversy
1999
Little Red Corvette
Nothing Compares 2 U
U Got The Look
Kiss
Only Love Can Hurt Like This (featuring Liv Warfield)
Sampler set :
When Doves Cry
Sign O’ The Times
Hot Thing
A Love Bizarre
Intro Darling Nikki
Pop Life
I Would Die 4 U
Fin du sampler set
Forever In My Life
Sampler set II :
Housequake
U Know (extrait)
The Gold Standard (extrait)
If I Was Your Girlfriend
Guitar
PLECTRUMELECTRUM
The Breakdown
What’s My Name
Stratus
Sometimes It Snows In April (Tease)
Dreamer
Let’s Work
Cool / Don’t Stop ‘Til You Get Enough (feat. Liv Warfield)

Prince +3RDEYEGIRL+Autism+Rocks


Prince+3rdEyeGirl+Lisbonne

Prince en concert -complet- à Londres le 2 février

À l’initiative de l’association Autism Rocks, Prince & 3rdEyeGirl donneront deux concerts caritatifs au club Koko de Londres le lundi 2 février. L’événement (annoncé discrètement en début de semaine et comprenant deux shows, le premier à 20 heures et le second à une heure du matin) est déjà complet.

Prince et son combo 100% féminin avaient déjà participé à un événement similaire en mai 2014, au Café de Paris.

Prince Autism 2015


Earth Wind & Fire 2014 Hyde Park

Vidéo : Earth, Wind and Fire “Boogie Wonderland” live at Proms in the Park 2014

Samedi dernier, le légendaire groupe de funk Earth, Wind and Fire participait à un grand concert organisé à Hyde Park à Londres. Accompagnés d’un orchestre, Verdine White, Ralph Johnson et Philip Bailey ont régalé le public en revisitant leurs classiques seventies dont “Boogie Wonderland”. Une performance à revivre dans la vidéo ci-dessus.

 


Dangelo+BrooklynBowl+2013

Audio : D’Angelo “I’m Glad You’re Mine” (Al Green)

A l’aube de la réédition de son concert Live at The Jazz Café le 25 mars, D’Angelo nous dévoile “I’m Glad You’re Mine”, une relecture jazzy d’Al Green tirée du classique I’m Still in Love with You (1972). “Mes racines sont gospel, et j’ai grandi en écoutant Prince et le hip-hop à la radio. Je suis venu au jazz plus tard” explique l’auteur de Brown Sugar dans le livret. “Je suis comme un historien de la musique, dès que j’en ai l’occasion, j’écoute de la musique ancienne comme le jazz vintage. Je pense que c’est de là que me vient mon jazz, j’adore cette musique.”

Publié sous la forme d’un EP au Japon en 1995, ce concert capté au Jazz Café de Londres est désormais disponible dans son intégralité accompagné de nouvelles liner notes et d’une petite interview de D’Angelo. Découvrez sa reprise d’Al Green dans le lecteur ci-dessous.


Retour en haut ↑