Horndogz

Gagnez vos places pour le concert des HornDogz à Paris le 8 mars

En partenariat avec Nueva Onda Productions, Funk★U vous invite au concert des HornDogz à Paris (La Maroquinerie) le mercredi 8 mars.

Le trio funky-canin et leurs invités spéciaux fêteront la sortie de Dogfood Vol. 2, leur nouvel EP disponible en vinyle et version digitale depuis le 3 mars.

Pour remporter les invitations nominatives mises en jeu, il suffit de répondre à la question suivante en nous écrivant à concoursfunku@gmail.com avant le lundi 6 mars 20 heures. N’oubliez pas d’ajouter vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale). Woof !

  • Quel est le nom du célèbre guitariste dont un titre est repris dans l’EP Dogfood Vol. 2 ?

Informations


Dafonk Heaven

Audio : Dafonk “Heaven (feat. Allonymous, Jay Murphy, HornDogz)”

Le multi-instrumentiste Dafonk est de retour avec “Heaven”, un nouveau titre P-Funk comprenant les participations d’Allonymous (chant lead), Jay Murphy (choeurs) et des HornDogz aux cuivres et un refrain qui devrait sonner familier aux oreilles des amateurs Princiers.

Quatre minutes et 43 secondes paradisiaques à découvrir ci-dessous, en attendant la sortie de l’album Heaven prévue au printemps !


Horndogz

HornDogz de retour avec un nouvel EP

Trois ans après #Woof, Your Daily Canine Zine, le trio funky-canin HornDogz récidive avec DogFood Vol. 2, un nouvel EP de 4 titres disponible en précommande le 3 février, puis publié en version digitale et en vinyle le 3 mars.

Horndogz 2017Outre une reprise frontale du “Freedom” de Jimi Hendrix chantée par Bibi Tanga, cette nouvelle ration comprend les participations du rappeur Breis sur le groove cuivré de “Jus’ Wanna Play” et de Michael Clip Payne, vocaliste historique de Parliament-Funkadelic, sur les 16 minutes forcément P. de “P Is the People II”. Woof !

Tracklisting

  1. “Freedom” feat. Bibi Tanga
  2. “Jus’ Wanna Play” feat. Breis
  3. “Gogo Dope”
  4. “P Is the People II” feat. Michael Clip Payne

Découvrez ci-dessous le teaser exclusif du EP Dogfood Vol. 2 (Uptone Records/Nueva Onda)

 


HornDogz 2014

Live Report : HornDogz, Paris (New Morning) 17/12/2014

Attention, risque de surchauffe au New Morning ! À pleine la salle a eu le temps de laisser retomber la pression du concert explosif du Hypnotic Brass Ensemble que le couvert est déjà remis avec cette première Funk Succession. Une soirée mouvementée qui démarre fort avec Solyl-S, une belle découverte qui rappelle Tower of Power et accomplit l’exploit de secouer le public. Affaire à suivre pour un groupe qui gagnera à affiner son style – si le niveau est là, l’originalité fait un peu défaut.

Arrivée des chiens battants dans une salle survoltée. Le groove laidback des HornDogz est plus fin et son intensité plus maîtrisée. La crainte que ces sessionmen de luxe soient un peu trop réservés est vite dissipée avec un show à l’américaine (merci George Clinton !). L’interprétation du trio canin contraste cependant avec le son plus métissé de leur album Wooof, paru en mars dernier. Cela n’enlève rien à une performance de haute voltige. On a même eu le droit d’entendre les parties d’harmonica les plus funky qui soient. Rien que pour ça, on n’avait pas fait le déplacement pour rien.

Noé Termine

Setlist

  • Intro
  • Three Blind Mice
  • Paris
  • Got to Blow
  • Hommage à James Brown
  • People
  • La Trumpetta
  • In My DNA
  • Movin On
  • RockSteady
  • 3121
  • Bullet Proof
  • Four Play
  • I Know

Horndogz 2014 2 HornDogz 2014 3


Capture d’écran 2014-12-08 à 10.25.02

Gagnez vos places pour le concert des HornDogz à Paris le 17 décembre

En partenariat avec le New Morning et ATN, FunkU vous invite à la première soirée Funk Succession au New Morning le mercredi 17 décembre. Au programme : un concert du trio canino-funk HornDogz, qui feront suite à une première partie assurée par Solyl-S.

Pour remporter vos places, il suffit de répondre à la question suivante en nous écrivant à concoursfunku@gmail.com avant le lundi 15 décembre minuit. N’oubliez pas d’ajouter vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale) !

  • Dans quelle émission télévisée hebdomadaire peut-on apercevoir les membres des HornDogz ?

CONCOURS TERMINÉ ! Bravo à Merouan qui avait trouvé la bonne réponse (Salut les terriens) et qui remporte les deux places en jeu !

HornDogz new

 


Capture d’écran 2014-12-08 à 10.25.02

HornDogz en concert à Paris le 17 décembre

L’un des derniers concerts soul/funk de l’année verra les HornDogz investir la scène du New Morning dans le cadre de la première soirée Funk Succession. Au programme : une première partie assurée par Solyl-S. Wooof !

Informations

HornDogz new


Horndogz SAB

Les HornDogz, Sandra Nkaké et Bibi Tanga en concert gratuit pour le Disquaire Day

Samedi 19 avril, la nouvelle édition du Disquaire Day sera accompagnée de performances live dans les plus grandes villes de France. Paris hébergera celui des HornDogz, Sandra Nkaké et Bibi Tanga à la Mix Box (146 rue des Poissonniers dans le 18ème) en concert gratuit pour la fête du vinyle ! Début des showcases à partir de 14 heures.

Les concerts du Disquaire Day 2014


HornDogz album

Gagnez vos places pour le concert des HornDogz le 11 avril à Paris

Le 11 avril, les HornDogz organisent une soirée de lancement de leur premier album #Wooof à La Bellevilloise. À cette occasion, FunkU, en partenariat avec Uptone Records, vous donne l’occasion de remporter 8 places (4×2 invitations) pour assister à cette soirée hip-hop/funk de 21 heures à l’aube !

Pour remporter votre sésame, il suffit de répondre à la question suivante en nous écrivant à concoursfunku@gmail.com avant le jeudi 10 avril minuit. N’oubliez pas d’ajouter vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale) !

  • Quel est le titre du classique de Curtis Mayfield repris par les HornDogz dans #Wooof ?

CONCOURS TERMINÉ ! Bravo à Yoann, Basile, Amélie et Chloé qui avaient trouvé la bonne réponse : “Move on Up”.

Horndogz_release party

 

 


HornDogz Wooof 2014

HornDogz “#Wooof, Your Daily Canine Zine”

Dans les starting blocks depuis presque trois ans, les HornDogz délivrent enfin leur premier album sur le label Uptone Records. L’attente fut longue, mais elle en valait la peine. Le trio mi-humain/mi-canin du plateau de Salut les Terriens a su s’entourer de la plus belle des manières : Amp Fiddler, Fred Wesley, Blitz the Ambassador, Breis, Bibi Tanga, Greg Boyer, Jee Williams, Juan Rozoff, Lige Curry, Mary Griffin, Michael Clip Payne, Mike Larry & Jude Kidsudd, Peeda, Sadiq Bey and Ty ont contribué à l’album P-Funk/ hip-hop de l’année.

Eric «Shrizzadelic» Rohner, Gilles «C-Freak» Garin et Rico «Adiko» Kerridge se sont rencontrés au début des années 1990 en fondant la Malka Family. En 2010, lors de la tournée française du Parliament-Funkadelic de George Clinton, ils remplacent au pied levé la section cuivres de Dr Funkenstein. Baptisés à cette occasion «HornDogz» par le bassiste Lige Curry, ils adoptent ce nom pour finaliser un projet qui leur tenait particulièrement à cœur. Après quatre ans de travail, la sortie du EP DogFood Vol.1 et du single “Movin’ On”, les Dogz démontrent leur maturité et leur expérience au  travers de 14 pistes. Près de 80 minutes puissantes où toute la musicalité et la sensibilité du trio laissent transparaitre un certain talent pour l’élaboration de riffs. Mais le fait le plus marquant tient dans capacité des HornDogz à hybrider le P-Funk Clintonien et le hip-hop de façon cohérente et maitrisée. Sur les 14 titres, on compte qu’une seule reprise, « Move On Up », où la voix suave de Bibi Tanga apporte de la nouveauté, sans pour autant dénaturer le chef d’œuvre de Curtis Mayfield. Seule balade de l’opus, « Take My Heart » est l’instant émotion de l’album avec la guitare de Rico Kerridge en soutien à la voix sweet de Jee Williams. Mention spéciale également au groove Princier de la version studio de « Got to Blow », entendue en live depuis deux ans, où – fait rare – un hommage est rendu à l’ingé-son. Au final, un projet d’envergure comme on trouve trop peu dans l’Hexagone.

Jim Zelechowski

HornDogz #Wooof, Your Daily Canine Zine (Uptone Records/Musicast) Sortie en CD et digital le 31 mars. En concert à Paris (La Bellevilloise) le vendredi 11 avril.

www.facebook.com/Horndogz


HornDogz Wooof 2014

“# Wooof”, le premier album des HornDogz le 31 mars

Un an après la parution du EP Dogfood Vol. 1, les HornDogz publieront # Woof, Your Daily Canine Zine, leur premier album, le 31 mars. Décrit par ses protagonistes Eric «Shrizzadelic» Rohner, Gilles «C-Freak» Garin et Rico «Adiko» Kerridge comme une passerelle entre le P-Funk et le hip-hop, l’album de 14 titres et 3 remixes comporte de nombreux invités, dont Amp Fiddler, Fred Wesley, Blitz the Ambassador, Breis, Bibi Tanga, Greg Boyer, Jee Williams, Juan Rozoff, Lige Curry, Mary Griffin, Michael Clip Payne, Mike Larry & Jude Kidsudd, Peeda, Sadiq Bey et le rappeur Ty. Le temps de l’écouter et on en reparle très bientôt dans ces pages virtuelles !

HornDogz # Woof, Your Daily Canine Zine (Uptone Records). Sortie en CD et digital le 31 mars. Extraits


Horndogz 2013

HornDogz feat. Benjamin Siksou “One Night Stand Sessions” en maxi vinyle le 23/09

Concept inédit  pour le nouveau EP des HornDogz : prenez deux groupes ou artistes qui ne se connaissent pas, réunissez-les une seule nuit en studio et gravez le résultat sur vinyle. Les HornDogz et Benjamin Siksou, finaliste 2008 de La nouvelle star mais surtout grand amateur de soul, se sont prêtés à l’expérience. Le titre original “Cab Calloway” et “Lavabo”, une reprise de Bashung période Play Blessures seront dévoilés le 23 septembre dans le maxi vinyle One Night Stand Sessions.

HornDogz & Benjamin Siksou One Night Stand Sessions (Uptone Records). Disponible en vinyle et digital le 23 septembre.

www.uptone-records.com


George+Clinton+LeTrianon+Paris2013.jpg

Live Report : George Clinton & Parliament-Funkadelic, Paris (Le Trianon) 17/07/2013

Année après année, on redoute le moment où on devra dire qu’il est temps pour George Clinton de prendre sa retraite. Et à chaque fois c’est la même : Monsieur P-Funk, 71 balais au compteur, n’est toujours pas prêt de raccrocher. Si ses dernières créations (“The Naz”, avec Sly Stone) sont dispensables, ses shows ont toujours ce goût de folie qu’on cherche souvent sans les trouver dans les concerts de funk. La fosse du Trianon est pleine, et le public chaud bouillant. Toutes les générations se croisent dans la salle et sur scène. Si le doyen est au micro, il n’a laissé personne en route – il invite même son petit fils Trazae, la vingtaine, à rejoindre les rangs bien fournis de l’armée P-Funk, qui compte également en son sein les HornDogz en renforts cuivrés, dont les masques de chiens se fondent parfaitement dans le paysage. Une vingtaine de musiciens occupent l’espace restreint de la scène, ce qui n’empêche pas un Clinton en costard de faire monter à sa guise quelques représentantes de la gent féminine sur scène.

On passera outre une sonorisation douteuse (des buzz hués pendant « Maggot Brain », une balance plus que mauvaise…) pour s’étonner de la capacité des musiciens à retomber toujours sur leurs pieds dans ce joli bordel organisé. La setlist est sans surprise, on a droit aux classiques, de « Give Up the Funk » à « Atomic Dog ». On oubliera vite une reprise de « Crazy » dispensable, chantée par une choriste à peine audible. Clinton s’accorde parfois quelques minutes de répit près de la batterie, mais n’oublie jamais de diriger ses musiciens d’une main de maître, chef d’un orchestre foutraque mais envoûtant. Car si le show reste assez similaire à ceux que sert Parliament-Funkadelic depuis quelque temps, l’énergie est toujours là. C’est une véritable messe P-Funk de deux heures qu’a servi Clinton. Give up the funk ? Never !

Setlist

I wanna Know if It’s Good to You
Flashlight
(Not Just) Knee Deep
Maggot Brain
Tear The Roof Off the Sucker (Give Up the Funk)
Night of the Thumpasaurous People
Atomic Dog
Alice in my Fantasies
Red Hot Mama


Retour en haut ↑