Ed Motta

Gagnez vos places pour le concert d’Ed Motta à Paris le 24 octobre

En partenariat avec le New Morning, Funk★U vous invite au concert d’Ed Motta à Paris le jeudi 24 octobre !

Grand habitué des scènes françaises, le musicien/producteur/collectionneur brésilien viendra défendre sur scène l’excellent Criterion of the Senes, paru en septembre 2018.

Pour remporter les invitations nominatives mises en jeu, il suffit de répondre à la question suivante en nous écrivant à concoursfunku@gmail.com avant le mardi 22 octobre 20 heures. N’oubliez pas d’ajouter vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale) !

  • Dans quel studio a été enregistré Criterion of the Senses ?

Informations

 


72dpi-ed-motta-2018-credit-stefano-martino

Gagnez vos places pour le concert d’Ed Motta à Paris le 30 octobre (Terminé)

En partenariat avec le New Morning, Funk★U vous invite au concert d’ Ed Motta à Paris le mardi 30 octobre.

Grand habitué des scènes françaises, le musicien/producteur/collectionneur brésilien viendra défendre sur scène l’excellent Criterion of the Senes, paru en septembre. Ed Motta sera entouré à cette occasion de Laurent Salzard (Basse), Matti Klein (Claviers,Piano), Yoran Vroom (Percussions) et Arto Mäkelä (guitare).

Pour remporter les invitations nominatives mises en jeu, il suffit de répondre à la question suivante en nous écrivant à concoursfunku@gmail.com avant le dimanche 28 octobre 20 heures. N’oubliez pas d’ajouter vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale) !

  • Quel est le nom du concepteur de la pochette de Criterion of the Senses ?

Informations

CONCOURS TERMINÉ ! Bravo à Anasthase D. et Cécile L. qui ont trouvé la bonne réponse : Edna Lopes.


72dpi-ed-motta-2018-credit-stefano-martino

Video : Ed Motta “Your Satisfaction Is Mine”

Disponible depuis le 21 septembre, Criterion of the Senses, l’excellent nouvel album studio d’Ed Motta navigue entre jazz-funk, soul et des clins d’œil astucieux à la pop-funk des années 1980.

Découvrez ci-dessus son premier extrait “Your Satisfaction Is Mine”. Ed Motta sera en concert à Paris (New Morning) le mardi 30 octobre.

3315039306_1_2_M1SkYdYL


Too Slow Ed Motta

“Too Slow To Disco Brasil” compilé par Ed Motta

On ne présente plus la superbe collection Too Slow to Disco et ses délicieuses compilations smooth groove.

Pour sa quatrième édition intitulée Too Slow To Disco Brasil, la série a confié les commandes au musicien-chanteur-producteur Ed Motta, un des plus grands collectionneurs de vinyles du globe dont l’expertise musicale dépasse largement la sphère soul-funk. L’homme de Rio a ainsi réuni dans un nouveau volume disponible en CD et double-vinyle 19 titres couleur Brasilian soul, AOR et funk carioca (tracklisting ci-dessous).

Vous reprendrez bien une caipirinha ?

Informations et précommandes

1. FILÓ MACHADO – Quero Pouco, Quero Muito
2. SANDRA SÁ – Guarde Minha Voz
3. ALTAY VELOSO – Débora
4. JUNIOR MENDES – Copacabana SadiaCapture d’écran 2018-03-07 à 17.01.32
5. DON BETO – Renascendo Em Mim
6. LUCINHA TURNBULL – Toda Manhã Brilha O Sol
7. GUILHERME ARANTES – Coisas Do Brasil
8. CARLOS BIVAR – Maré
9. BIAFRA – Leão Ferido
10. SANTA CRUZ – Mais Uma Chance
11. JANE DUBOC – Se Eu Te Pego De Jeito
12. CASSIANO – Rio Best-Seller
13. CARLINHOS & SONINHA QUEIROZ – Pra Você
14. GELSON OLIVEIRA & LUIZ EWERLING – Acordes E Sementes
15. ZECA DO TROMBONE – Rota-Mar
16. ROUPA NOVA – Clarear
17. KIKO ZAMBIANCHI – Estréia
18. BRYLHO – Jóia Rara
19. RITA LEE & ROBERTO – Atlântida


Ed Motta

Gagnez vos places pour le concert d’Ed Motta à Paris le 11 juillet

En partenariat avec le New Morning, Funk★U vous invite au concert d’ Ed Motta à Paris le samedi 11 juillet dans le cadre du Festival All-Stars. Grand habitué des scènes françaises, le musicien/producteur/collectionneur brésilien viendra défendre sur scène l’excellent Perpetual Gateways, paru en février 2016. Ed Motta sera entouré à cette occasion de Laurent Salzard (Basse), Matti Klein (Claviers,Piano), Yoran Vroom (Percussions) et Arto Mäkelä (guitare).

Pour remporter les invitations nominatives mises en jeu, il suffit de répondre à la question suivante en nous écrivant à concoursfunku@gmail.com avant le lundi 9 juillet 20 heures. N’oubliez pas d’ajouter vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale) !

  • En quelle année Ed Motta s’est-il produit pour la dernière fois au Festival New Morning All-Stars ?

Informations


2012.09.08 - Roy Ayers - Cabaret Sauvage - Paris - © Joachim Bertrand / Funk U

Roy Ayers, Ed Motta et Roy Hargrove au Festival New Morning All-Stars

Comme chaque été, le festival New Morning All-Stars ouvrira ses portes à une programmation 100% groove incluant quelques maîtres du genre.

En 2017, Roy Ayers, Ed Motta et, pour la première fois dans l’hexagone, le groupe Lettuce se produiront aux côtés d’autres sommités jazz-soul-world, dont le Roy Hargrove Quintet, Malted Milk & Toni Greene, les Blind Boys Of Alabama, The Soul Rebels, le Sun Ra Arkestra et “L’Uberjam” de John Scofield en compagnie de l’immense Dennis Chambers à la batterie.

Programmation soul/funk disponible dans notre agenda.


EdMotta_DucLombards_Paris_7oct2013_2

Gagnez vos places pour le concert d’Ed Motta à Paris le 16 juillet

En partenariat avec le New Morning, Funk★U vous invite au concert d’ Ed Motta à Paris le samedi 16 juillet dans le cadre du Festival All-Stars. Grand habitué des scènes françaises, le musicien/producteur/collectionneur brésilien viendra défendre sur scène l’excellent Perpetual Gateways, paru en février dernier. Ed Motta sera entouré à cette occasion de Neville Malcom (Basse), Matti Klein (Claviers,Piano), Yoran Vroom (Percussions), Jay Phelps (Trompette) et Marc Doffey (Saxophone).

Pour remporter les invitations nominatives mises en jeu, il suffit de répondre à la question suivante en nous écrivant à concoursfunku@gmail.com avant le jeudi 14 juillet 20 heures. N’oubliez pas d’ajouter vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale) !

  • Quelle légende des claviers a participé à Perpetual Gateways, le dernier album d’Ed Motta ?

Informations


Capture d’écran 2016-04-29 à 12.18.21

Audio : 80 minutes de groove Made in Japan sélectionnées par Ed Motta

Le globetrotter/musicien/collectionneur Ed Motta a sélectionné pour le magazine Wax Poetics 80 minutes de funk, soul et AOR japonais dans une réjouissante playlist de 20 titres à découvrir ci-dessous.

Le deuxième volume de la série City Pop propose une sélection étonnante avec de nombreuses pépites, dont le simili-Earth Wind & Fire “Mariko” de Yukari Ito et le clavinet superfunky de “Two in a Party” de Quarter Rest.

Arigato gozeimas !

 

Tracklisting :

1. Char – かげろう (1976)

2. Buzz – Garasu-Mado (1974)

3. Chu Kosaka – Ryusei Toshi (1975)

4. Haruko Kuwana – Akogareno Sundown (1978)

5. Yoshino Fujimal – Who Are You? (1982)

6.  Hitomi “Penny” Tohyama – Love Is the Competition (1983)

7. Yasuhiro Abe – Irene  (1984)

8. Quarter Rest – Two in the Party (1979)

9. Junko Ohashi – Telephone Number (1984)

10. Spectrum – Paradise (1981)

11. Michihiro Kobayashi – Giniro No Ame (1980)

12. Yukari Ito – Mariko (1982)

13. Toshiki Kadomatsu – If You… (1984)

14. Bread & Butter – Paradoxical Love (1980)

15. Tetsuji Hayashi – Silly Girl (1980)

16. Ken Tamura – A Little Bit Easier (1982)

17. Time Five – Megurikuru Kisetsu (1979)

18. Hiroyuki Nanba – The Door into Summer (1979)

19. Gingi Ito – こぬか雨 (1977)

20. Kazuhito Murata – So Long, Mrs. (1983)

 


Roy Ayers - Le Cabaret Sauvage - © Joachim Bertrand / Funk U

Roy Ayers, Ed Motta et Brooklyn Funk Essentials au New Morning Festival All-Stars

Comme chaque année, le club parisien le New Morning accueillera plus d’une vingtaine de groupes et d’artistes dans le cadre de son festival All-Stars. Cette année, Roy Ayers, Ed Motta, Brooklyn Funk Essentials, The Souljazz Orchestra, Lizz Wright, Dr. Lonnie Smith et Marc Ribot & The Young Philadelphians, le projet funk du guitariste éclectique new-yorkais, seront présents à l’affiche. Billets en vente sur tous les réseaux.

Programmation complète


Ed Motta

Interview : Ed Motta « Une expérience merveilleuse »

Perpetual Gateways, le nouvel album du musicien/songwriter/producteur/collectionneur brésilien, délaisse temporairement les territoires AOR pour aborder les lisières du spiritual jazz. Une exploration en compagnie d’invités de prestige (Patrice Rushen, Greg Phillinganes et Hubert Laws). Entretien.

★★★★★★★★★★★★

Funk★U :  Perpetual Gateways, votre 15ème album, explore les frontières du jazz et du spiritual jazz. Pourquoi avez-vous choisi cette direction ? Avez-vous voulu vous éloigner temporairement des sonorités AOR de vos récents enregistrements ?

Ed Motta : J’ai déjà enregistré des albums sous influence jazz comme Dwitza et Aystelum. Dwitza, qui était proche d’une bande originale de film, comportait des Ed Motta Perpetualclavecins et des instruments symphoniques. Aystelum mélangeait le spiritual et le free jazz avec les comédies musicales de Broadway dans l’esprit d’Escalator Over The Hill de Carla Bley.
Je compose des tas de choses différentes en permanence : des ballades soul, des valses jazz, des pop songs, des morceaux influencés par les bandes originales de films… Après avoir terminé AOR, ces titres d’inspiration jazz sont arrivés, ce qui est très naturel étant donné que j’écoute du jazz toute la journée avec un tas d’autres musiques que j’adore. Mais je vais absolument enregistrer de nouveaux titres AOR très bientôt, beaucoup de chansons sont d’ailleurs déjà prêtes.

 

Le casting de Perpetual Gateways est assez impressionnant : comment êtes-vous parvenu à enrôler Patrice Rushen, Greg Phillinganes et Hubert Laws sur cet album ? Qu’ont-ils apporté à ce disque ?

Le génial Kamau Kenyatta (pianiste, saxophoniste et producteur ndr) m’a aidé à organiser ces rencontres. C’était un vrai bonheur d’entendre ces musiciens que je connais via ma collection de disques jouer mes propres compositions et arrangements. Ils sont naturellement doués et peuvent s’adapter à tous les styles. C’était une expérience merveilleuse.

Lors de votre dernier concert parisien en décembre dernier, vous avez expliqué que c’était la première fois que vous écriviez tous les textes d’un de vos albums.

Patrice Rushen et Ed Motta

Patrice Rushen et Ed Motta

J’avais déjà coécrit des chansons dans le passé, mais je n’avais jamais encore écrit le début d’une phrase sur une de mes chansons. C’est sans doute parce que j’ai toujours été moins intéressé par les mots. L’aspect abstrait de la musique m’est toujours apparu comme un symbole de liberté, très loin des schémas de notre société.
J’ai commencé à écrire comme si c’était pour rire, mais j’ai fini par l’approuver car j’essayais de trouver des situations qui changeaient des chansons d’amour traditionnelles ou des “Don’t You Wanna Dance ?” qu’on retrouve dans presque toutes les chansons populaires. Ce que j’écris est plutôt proche du storytelling. Mon rêve serait d’écrire un jour une comédie musicale type Broadway à la manière de Stephen Sondheim, un de mes compositeurs favoris de tous les temps.

Votre performance vocale est étonnante sur ce nouvel album. Avez-vous porté une attention particulière à votre chant sur Perpetual Gateways ?

Merci ! Comme il y a moins d’orchestrations sur cet album, la voix bénéficiait de plus d’espace et elle est mise plus en avant. Sur AOR, j’ai enregistré deux fois en doublant les parties vocales comme le font  Maurice White et Donald Fagen. Cette fois, Kamau m’a demandé de ne chanter que sur une seule piste pour que ma voix sonne de manière plus soulful. Kamau a beaucoup contribué à ce son vocal, c’était son idée.

Quels sont vos prochains projets ?

Devenir riche (rires) ! J’espère pouvoir continuer à écrire des chansons, c’est ma mission et mon oxygène quotidien. J’aimerais bien aussi créer une nouvelle émission de radio comme celle que j’avais eu à São Paulo pendant deux ans. J’ai également l’intention de filmer un DVD où je jouerais mes hits seul au piano ou à la guitare, sans oublier quelques chansons que j’adore écrites par d’autres…

Propos recueillis par Christophe Geudin. Photo : Sabrina Mariez

Ed Motta Perpetual Gateways (Membran Records/Harmonia Mundi). Sortie en CD et version digitale le 5 février. Tournée française au printemps.



Ed Motta -Overblown Overweight


Ed Motta Perpetual une

Vidéo : Ed Motta “Perpetual Gateways (teaser)”

Ed Motta PerpetualAprès la séquence west-coast d’AOR (2013), Ed Motta explore de nouveaux horizons dans Perpetual Gatways en compagnie de Patrice Rushen et Greg Phillinganes aux claviers, Marvin “Smitty” Smith (batterie) et du légendaire flûtiste Hubert Laws. Une spectaculaire performance vocale (les mélismes de “Forgotten Nickname”, le scat d’”Overblow Overweight”…) colore également un album où le groove sous-tend la majorité des titres, à commencer par le funky “Good Intentions” et le Steely Danien “Heritage Déjà Vu”.

Découvrez ci-dessus le teaser vidéo du morceau-titre de Perpetual Gateways, qui sera disponible le 5 février sur le label MustHaveJazz (distribution : Membran).

Tournée française également prévue en 2016. Et Ed Motta prochainement en interview sur www.funku.fr !


EdMotta_DucLombards_Paris_7oct2013_2

Ed Motta en concert à Paris le 27 novembre

Décidément très présent dans l’hexagone depuis l’année dernière, Ed Motta se produira à Paris le vendredi 27 novembre dans le cadre de la troisième édition du Worldstock Festival. Le musicien/producteur/collectionneur brésilien viendra présenter son nouvel album Perpetual Gateways (découvrez notre preview) dans le magnifique cadre du Théâtre des Bouffes du Nord.

Un concert unique à plus d’un titre dans la mesure où Ed Motta se produira sans son groupe, mais en configuration solo. Billets en vente sur tous les réseaux.

Festival Worldstock


Retour en haut ↑