Detriot-movie-poster-trailer-2017

Audio : The Roots feat. Bilal “It Ain’t Fair” (Detroit Soundtrack)

Detroit, le nouveau long-métrage très attendu de Kathryn Bigelow (Point Break, Zero Dark Thirty) revient sur les émeutes de Detroit au cours de l’été 1967.

Premier extrait d’une BO soul/R&B comprenant également des chansons de Marvin Gaye, Brenda Holloway et Martha and the Vandellas, l’intense”It Ain’t Fair” réunit The Roots et Bilal dans un titre disponible en écoute ci-dessus.

Detroit sortira sur les écrans français le 11 octobre.


Stevie+Wonder+Live

Un boulevard Stevie Wonder à Detroit

Originaire de Saginaw (Michigan), Stevie Wonder possède désormais un boulevard à Detroit, la capitale de l’état. Anciennement nommée Milwaukee Avenue, l’artère du sud de la ville portera dorénavant l’appellation Stevie Wonder Boulevard. “Bien sûr, c’est un sentiment incroyable”, explique le musicien. “Je n’aurais jamais imaginé une chose pareille arriver de mon vivant. Mon amour pour cette ville se reflète dans ma musique. Detroit est présent dans tout ce que j’ai pu faire.”

PS : Stevie Wonder vient de publier le single “Faith”, en duo avec Ariana Grande sur la bande originale du dessin animé Tous en scène. On devrait également reparler prochainement de lui à l’occasion d’un album-événement qui devrait voir le jour en 2017. Stay tuned !

 


United Sound

Le studio mythique du P-Funk bientôt démoli ?

Le studio United Sounds System de Detroit où furent gravés une majeure partie de la discographie de Parliament/Funkadelic et les productions parallèles de George Clinton, seront bientôt voués à la démolition. Contraint de laisser place à une autoroute, l’endroit fondé en 1933 a également accueilli Miles Davis, Marvin Gaye (lors des séances de What’s Goin’On), Aretha Franklin, les Rolling Stones, les Red Hot Chili Peppers et des dizaines de groupes cultes. Plusieurs musiciens et formations locales tentent de sauver United Sounds, mais l’avenir du studio semble scellé. En contre-partie, les bâtisseurs de l’autoroute s’engagent à financer la préservation de tous documents (plans, bandes) ainsi qu’un documentaire retraçant l’histoire du studio.

Source


Retour en haut ↑