Jazz mag 687 2

La galaxie Miles Davis dans Jazz Magazine

Jazz Magazine 687Disponible en kiosque depuis le 26 août, le nouveau numéro de Jazz Magazine (n°687 daté septembre) consacre un dossier king size de 50 pages à Miles Davis et sa constellation de collaborateurs.

À l’occasion du 25ème anniversaire de sa disparition, Herbie Hancock, Marcus Miller, Wayne Shorter, Chick Corea, Tony Williams, John Coltrane, Charlie Parker, Joe Zawinul, Betty Davis et Prince font partie d’une sélection de cinquante musiciens phare ayant contribué à la légende du trompettiste.

Dans ce même numéro figurent les chroniques des nouveautés et imports de la rentrée, sans oublier un focus amusant sur la participation fugitive de Miles Davis à la série Miami Vice.

Jazz Magazine n°687, disponible en kiosque.


Herbie Hancock & Stevie Wonder, Denver 18/03/2015

Vidéo : Stevie Wonder, Herbie Hancock & Chick Corea “As/Watermelon Man” (Denver, 18/03/2015)

Deux invités de marque sont glissés sur scène hier soir lors du concert de Stevie Wonder au Pepsi Center de Denver (Colorado). Herbie Hancock et Chick Corea ont participé à une version extended d’”As “, un des sommets de Songs in the Key of Life, prolongé par un jovial “Watermelon Man”, le standard jazz d’Herbie Hancock publié en 1962.

Vidéo de piètre qualité, mais son largement acceptable pour 13 minutes et 45 secondes d’une rencontre d’exception.

Herbie Hancock & Stevie Wonder, Denver 18/03/2015

Herbie Hancock & Stevie Wonder, Denver 18/03/2015


Video : Stevie Wonder – “living For Your Love” (inédit)

Lors de son concert au Nokia Theatre de Los Angeles, le 21 décembre, Stevie Wonder a interprété “living For Your Love”. Ce morceau inédit est tiré des sessions de l’album Songs In The Key of Life, revisité sur scène pour la première fois, ce soir là, avec pour complices, Herbie Hancock, Chick Corea, Frederic Yonnet, India Arie, Ledisi, Esperanza Spalding, John Mayer et le guitariste Ben Bridges, compagnon de route de Stevie Wonder entre 1975 et 1992.


Stevie Wonder joue “Songs In The Key Of Life” sur scène en intégralité (Nokia Theatre, Los Angeles, 21 dec 2013)

La soirée promettait d’être belle mais sacrément risquée pour Stevie Wonder, de retour d’une mini tournée sud-américaine au Chili, au Brésil et en Argentine. Samedi 21 décembre, le génie de la Motown a donc revisité Songs In The Key Of Life dans son intégralité au Nokia Theatre de Los Angeles devant 7100 chanceux venu participer à la traditionnelle soirée de charité de Noël, organisée par l’association We Are You. Un pari gagnant partagé pendant près de 3 heures avec un orchestre à cordes et de nombreux invités de marque sur scène (Herbie Hancock, Chick Corea, Esperanza Spalding, Ronnie Foster, John Mayer, Ledisi, India Arie, Fred Yonnet). Pas de démonstration de force comme c’est souvent le cas dans ce genre de raout mais une belle communion entre des musiciens portés par un album devenu un classique indémodable. Avant de conclure son show sur “Another Star”, Stevie Wonder a joué les père Noël et interprété ”Living For Your Love”, un inédit tiré des sessions de Songs In The Key Of Life qu’il a promis d’incorporer sur son prochain album studio. Produit par l’inusable pianiste Greg Phillinganes, compagnon de route de Stevie Wonder entre 1976 et 1981, ce concert a été filmé et son concept pourrait s’exporter sur d’autres scènes en 2014. Si Dieu le veut…

Set list

  • Love’s in Need of Love Today feat. Joe
  • Have a Talk With God feat. Frederic Yonnet et John Popper
  • Village Ghetto Land avec grand orchestre
  • Contusion avec Chick Corea au synthétiseur
  • Sir duke
  • I Wish
  • Knocking me off my feet
  • Pastime Paradise avec Esperanza Spalding
  • Summer Soft avec Eric Benet et Ronnie Foster
  • Ordinary Pain avec Ledisi et Shirley Brewer
  • Saturn avec India Arie
  • Ebony Eyes avec le saxophoniste Mike Phillips
  • Isn’t she lovely
  • Joy inside my tears
  • Black man
  • All Day Sucker avec le guitariste John Mayer et Ledisi
  • Easy Going Evening avec Esperanza Spalding, Frédéric Yonnet et John Popper
  • Ngiculela avec India Arie
  • If it’s magic
  • As avec Herbie Hancock au Fender Rhodes et India Arie
  • Living For Your Love (inédit)
  • Another Star


Down The Rhodes the Fender Rhodes Story  - DVD

Le documentaire Down The Rhodes, disponible en digital pour 7 euros !

L’indispensable documentaire Down The Rhodes, The Fender Rhodes story est désormais disponible en téléchargement au format MP4 pour $8.95 (7 euros) et toujours en vente en DVD pour $12.95 (10 euros) ICI. Ce film a nécessité trois ans de travail aux deux auteurs. A défaut d’une médaille d’or, ils méritent bien un téléchargement légal et payant en retour de leur investissement.




Black Milk Music - Montreux jazz festival 2012 -  day1

Radio Report : Bobby McFerrin, Chick Corea, Isfar Sarabski et Quincy Jones au Montreux Jazz Festival

Nos amis du site Black Milk Music sont à Montreux et nous font vivre le festival de jazz de l’intérieur, au quotidien, jusqu’au 14 juillet.

Black Milk Music retourne sur les routes, flirter avec les planches d’un certain Miles Davis Hall et du mythique Auditorium Stravinski pour la 46ème édition du Montreux Jazz Festival. Des trombes d’eau et six heures plus tard, on dépose bagages au pied du Lac Léman : nous avons l’impression que l’édition 2011 était hier et avons l’étrange sensation de rentrer au bercail. Arrivés au festival 18h, une chorale suisse Choeur Glow-gospel se déchaine sur “Ain’t no mountain high enough” de Diana Ross! Pas de répis pour les accros du lait noir, à peine débarqués la première interview tombe : We Have Band, trio d’électropop londonien signé sous le label français indépendant Naïve. Un petit quart d’heure pour préparer l’entrevue avec groupe dont nous ne connaissions pas l’existence avant d’arriver. Pas de temps d’acclimatation, on plonge sans bouée dans le grand bassin, Joe aux commandes, baptême BMM pour Hùng. Interview rapide avec les membres de We Have Band, trois compères qui se rencontrent chez EMI où ils travaillaient il y a quelques années. Sortis des 80′, le trio remue la foule à coups de synthétiseurs plaqués sur motifs “électro-club”. Sans transition, nous enchainons sur notre première soirée au Miles Davis Hall… La programmation de la soirée est typique et particulière au Montreux Jazz. Deux légendes se retrouvent ensembles sur scène: Bobby McFerrin et le pianiste Chick Corea nous offrent un concert en duo aux arrangements voix/claviers impressionnants de finesse et d’authenticité, sans se perdre dans des improvisations free jazz. McFerrin joue avec le public qui répond avec justesse, comme vous pouvez l’entendre dans l’émission. Cliquez sur l’image pour agrandir On enchaine sur le trio du pianiste Isfar Sarabski, vainqueur du concours de piano de Montreux en 2011. Sur un jazz légèrement pop-isé, le trio azerbaïdjanais met bien l’ambiance dans le Miles Davis Hall. Ils mettront le feu à l’aftershow plus tard dans la soirée. Le concert officiel se termine sur la partie du big boss: Quincy Jones nous présente les derniers talents jeunes qu’il a repérés à travers le monde. Ces martiens virtuoses sont entre autres, le violoncelliste/beat boxer Kevin Olusola, le pianiste Alfredo Rodriguez, la chanteuse canadienne de 19 ans Nikki Yanofsky, le guitariste jazz de 17 ans Andreas Varady. On prend une énorme claque, le concert se termine après 5h de jazz. RESPECT comme dit le boss. Vous en voulez encore? Nous oui, on part à l’aftershow… L’aftershow se passe un Claude’s Funky lounge, un espace aménagé avec une petite scène et des instruments, destiné à accueillir les artistes après leurs concerts et le public qui a encore faim de musique. Les musiciens de Quincy Jones assurent le show: Alfredo Rodriguez transforme son demi-queue en clavinet, Michel Ndeze célèbre présentateur suisse prend le mic et d’autres jazzeux se passent tour à tour la batterie, la contrebasse. Manu Lanvin et ses riffs blues sales est dans la place également. Il est 4h30 du matin, on n’a plus de bus pour rentrer au camping, mais quoi… on a retrouvé le Montreux Jazz à son meilleur niveau.

Montreux Jazz Festival #1 – R.E.S.P.E.C.T. by Black Milk Music on Mixcloud


Down The Rhodes the Fender Rhodes Story  - DVD

Un documentaire sur le Fender Rhodes !


Down The Rhodes
ou la fabuleuse histoire de ce clavier légendaire aux sonorités moelleuses. Pendant près de deux heures Benjamin Bove & Gerald McCauley rendent hommage à cet instrument avec la complicité de 46 musiciens et techniciens. Les deux producteurs américains ont passé près de trois ans à réaliser ce DVD et ont interviewé Michael Bearden, George Benson, Stanley Clarke, Chick Corea, D’Angelo, Eumir Deodato, George Duke, Larry Dunn, Donald Fagen, Ronnie Foster, Rodney Franklin, Dave Grusin, Don Grusin, Onaje Allan Gumbs, Ellis Hall, Herbie Hancock, Lalah Hathaway, Rami Jaffee, Bob James, Quincy Jones, Ramsey Lewis, Jeff Lorber, Robin Lumley, Ray Manzarek, Les McCann, Marcus Miller, Steve Molitz,John Novello, David Paich, Jerry Peters, Greg Phillinganes, James Poyser, Patrice Rushen, Joe Sample, Lenny White, Maurice White, Vince Wilburn Jr., Allee Willis … entre autres !


Nous vous recommandons vivement ce DVD prometteur, proposé pour la modique somme de 7 euros (9,95$) sur le SITE officiel. Ce DVD est lisible sur tous les lecteurs français et européens (format PAL). Il ne contient pas de langue française, ni de sous titres.

 

 


Hubert laws family

Family d’Hubert Laws réédité en CD !


Les fans du flutistede jazz attendaient ce passage au CD depuis des lustres et Wounded Bird a encore été le premier à rééditer cet album dansant de 1980. Hubert Laws est toujours aussi bien entouré, jugez plutôt : Chick Corea, Nathan East, Deborah Laws, Leon Ndugu Chancler et Bobby Lyle.



Retour en haut ↑