Tom Browne, Evelyn Champagne King et Sugarhill Gang live in London

Sur Londres le week-end prochain ? Le vendredi 17 décembre, l’O2 accueillera Tom Browne, Evelyn Champagne King et Sugarhill Gang à l’occasion de l’Ultimate Boogie Night Christmas Party.

Plus d’infos sur http://www.london24.com/UltimateBoogieNight/moreinfo/christmas2010.aspx


Soul Power, le DVD et le Blu-ray soldés

Amazon Angleterre solde le fantastique documentaire Soul Power.
Le DVD est vendu 9€ et le Blu-ray 12€.

Earth Wind & Fire fête ses 40 ans à Vegas

Le 7 janvier 2011, Earth Wind & Fire fêtera ses 40 ans de présence discographique au Paris Hotel de Las Vegas avec un orchestre philarmonique et la présence exceptionnelle Maurice White, son fondateur et leader charismatique.

Prince, le dictionnaire-dédicace à Paris le 16/12



À l’occasion de la sortie de Prince, le dictionnaire, Christophe Geudin (prononcez Jeudin) et Frédéric Goaty dédicaceront leur ouvrage au magasin Gibert Joseph (26-34 boulevard St-Michel 75006 Paris) le jeudi 16 décembre à partir de 17h30.

Come !

Marcus Miller + Larry Graham live in Tokyo !


Nouvel album de Deodato chez Expansion


Disponible sur le label anglais Expansion depuis le 27 novembre, le nouvel album de Deodato devrait enthousiasmer les amateurs d’acid-jazz. Le guitariste John Tropea, le batteur Billy Cobham et le percussionniste Airto Moreira sont venus prêter main forte à leur pote. Comme au temps jadis où ils enregistraient ensemble pour CTI.



En extrait, le single Double Face avec Al Jarreau

Les frères Jackson sur scène en 2011

Photo : Getty

D’après notre confrère anglais, The Guardian les frères Jackson remonteront sur scène à Tokyo, le 14 et 15 octobre 2011 avec Al, un chanteur de R&B très populaire au Japon. La reformation des Jacksons, maintes fois annoncée y compris du vivant de Michael Jackson, a toujours été remise aux calendes grecques. Cette fois, cette annonce semble être la bonne mais faut-il s’en réjouir ?


The Brief Encounter chez Jazzman records

Jazzman records réédite à son tour le premier album de Brief Encounter paru au Japon en octobre chez P-Vine et déjà épuisé. Cette nouvelle édition parait en CD et en vynil, numéroté à 1500 exemplaires.
Nous signalons à nos lecteurs que cet album rare et sympathique n’est qu’une honnête série B, surtout rééditée pour les collectionneurs qui ne peuvent se payer l’édition originale vendue sur Ebay entre $1500 et $2500.

Communiqué officiel de Jazzman Records

The elusive and mysterious ‘Special Release’ album by the Brief Encounter has eluded many an intrepid record collector over the years. Despite being a relatively well-known and highly-respected soul/funk band, their highly sought-after album on Seventy Seven Records has remained practically impossible to find. And when one does surface, a figure over $2000 isn’t out of the ordinary for a copy to change hands.

As a result it’s not only have the vast majority of collectors and soul fans that have been unable to enjoy the music, but for over 30 years the band themselves have not had the satisfaction of having their pride and joy felt, heard and enjoyed. So we decided to put things right. With help and assistance from members of The Brief Encounter themselves, we have made available this inspirational album that displays a wide showcase of soulful talent from funky rare grooves to beautiful ballads. Recorded in 1977, we reveal in our detailed liner notes from our exclusive interviews the story behind the band and their enigmatic recording of the Special Release album, and how a small-time group of musicians from rural North Carolina came to entrance soul fans and collectors the world over with such a superb yet under-appreciated masterpiece.


Another extremely rare album, this time a soulful outing from The Brief Encounter from NC. Another LP worthy of the true Holy Grail status! Totally rare, and extremely good too, one that you will NOT find in the wild. We’re proud to have done a good job on this, the sound quality is magnificent and our liners/inserts/pics give this underappreciated group the credit they finally deserve.


· Reissue of exceptionally rare soul & funk LP

· An original LP sold recently for over $2500!

· 8 page colour booklet with extensive notes

· Previously unpublished photographs

· Deluxe LP limited to 1500 numbered copies

· LP contains insert with pics, info and notes

· Reissued by Jazzman – WE DIG DEEPER!


Cee-Lo Green, Janelle Monáe & Sade nominés aux Grammy Awards 2010

Les nominations pour les Grammy Awards 2011 ont été révélé mercredi 1 décembre à Los Angeles. Si Eminem raffle la mise avec pas moins de 10 nominations, Cee-Lo Green n’est pas en reste puisque que l’auteur de “Fuck You” concourt dans 4 catégories différentes dont celle de “Chanson de l’année”. A noter également une seule nomination pour l’ArchAndroid de Janelle Monae dans la catégorie “Meilleur album R&B contemporain” de l’année, 2 pour Sade pour ses performances vocale dans “Soldier of Love” et “Babyfather” et une nomination pour Aretha Franklin en duo avec Ronald Isley pour “You’ve Got A friend”. Dans la catégorie “Meilleur nouvel artiste”, Esperanza Spalding se retrouve en compétition avec Justin Bieber, what the fuck ?

Record of the Year
Love the Way You Lie – Eminem f. Rihanna
Nothin’ on You – B.o.B f. Bruno Mars
Empire State of Mind – Jay-Z f. Alicia Keys
Need You Now – Lady Antebellum
Fuck You – Cee-Lo Green

Song of the Year
Love the Way You Lie – Eminem f. Rihanna
Fuck You – Cee-Lo Green
The House That Built Me – Miranda Lambert
Beg, Steal or Borrow – Ray LaMontagne
Need You Now – Lady Antebellum

Best New Artist
Drake
Esperanza Spalding
Justin Bieber
Florence + the Machine
Mumford & Sons

Best R&B Performance by a Duo or Group With Vocals
Take My Time – Chris Brown & Tank
Love – Chuck Brown, Jill Scott & Marcus Miller
You’ve Got A Friend – Ronald Isley & Aretha Franklin
Shine – John Legend & The Roots
Soldier of Love – Sade

Best Contemporary R&B Album
Graffiti – Chris Brown
Untitled – R. Kelly
Transition – Ryan Leslie
The ArchAndroid – Janelle Monáe
Raymond v. Raymond – Usher


Stevie Wonder chez Larry King

Hier soir, Stevie Wonder était l’invité de Larry King sur CNN. L’occasion de revisiter ses classiques et d’interpréter quelques raretés comme Until You Come Back To Me, une chanson co-écrite pour Aretha Franklin en 1967.

Coffret Warner 4cds : Jazzrockfunksoul

Rhino France proposera le 13 décembre le coffret 4 CDs Jazzrockfunksoul, compilé par Frédéric Goaty. Le rédacteur en chef de Jazz Magazine et co-auteur de Prince, le dictionnaire, nous dévoile le contenu d’une des plus belles anthologies de cette fin d’année.

Funk-U : Qu’est ce que le Jazzrockfunksoul, Monsieur Goaty ?

Frédéric Goaty : C’est l’histoire d’une rencontre qui a lieu à la fin des années 1960. Entre un vénérable quinquagénaire, le jazz, deux vigoureux teenagers, le rock et la soul, et un kid surexcité, le funk. Au début, le jazz, un rien condescendant, se méfiait de ces deux minots, et ne prêtait même pas attention au tout p’tit. Ça ne dura pas. Des membres de la famille du jazz osèrent tendre la main. L’électricité favorisa les rapprochements. Le swing et le groove ne firent qu’un, l’énergie conjugua ses efforts avec la technique. Quelle époque…

Comment avez-vous effectué votre sélection ?

Par amour des musiciens – les légendes m’indiffèrent, les musiciens me fascinent. [Leaders ou accompagnateurs, ils sont tous indexés à la fin du livret, c’est rare, non ?] Ce coffret est un hommage à tous ceux qui ont fait valser les étiquettes et qui n’ont pas eu peur de se tromper. Qui cherche groove : ils ont groové. Avec eux, le mieux n’était jamais l’ennemi du bien. Presque tous mes héros sont là, de Herbie Hancock à Jaco Pastorius en passant par Miles Davis, Joe Zawinul, Billy Cobham, Don Cherry, Michael Walden, Steve Gadd, Michael Brecker, David Sanborn, Lenny White, Marcus Miller, George Benson, Tommy Bolin, etc., etc.

Quels sont les thèmes de chaque CD ?

Le temps qui passe ! Dans le CD 1, le jazz fricote sans arrière-pensées (enfin presque) avec le rhythm’n’blues, la soul et le funk. Même Keith Jarrett ose flirter avec les sonorités wah-wah ! De l’autre côté, le grand Eugene McDaniels débauche Alphonse Mouzon, et Earth, Wind & Fire n’a pas encore opéré sa mue pop’n’soul. Dans le CD 2, l’affaire est plus sérieuse : une esthétique génialement impure est née. Grooves insensés (« Stratus »), soli décapants, invention de tous les instants. Le paradis des sampleurs est en pleine expansion ! CD 3 : les années 1980 arrivent et la pop s’en mêle, mais l’on ne perd rien côté musicalité. CD 4 ? Les enfants de Miles refont la génèse, Sanborn devient une star et Brecker traumatise tous les saxes de la planète. Meshell clôt le coffret et ouvre d’autres chapitres – to be continued

D’autres projets similaires ?

Pourquoi pas un Jazzrockfunksoul II ? Les trésors ne manquent pas. Les amoureux d’objets-disques non plus, alors on fantasme : un What Time is It ? : The Complete The Time, une double compile de Meshell, un Tutu en Deluxe Edition, un mégabestof des productions Paisley Park…

Propos recueillis par SlyStoned

 


CD 1

01 HERBIE HANCOCK “Wiggle-Waggle” (Herbie Hancock) 5’51”

02 HERBIE MANN “New Orleans” (Frank J. Guida / Joseph F. Royster) 2’07”

03 FREDDIE HUBBARD “South Street Roll” (Kenny Barron) 4’26”

04 GARY BURTON “Vibrafinger” (Gary Burton) 6’37”

05 LES McCANN & EDDIE HARRIS “Compared To What” (Gene McDaniels) 8’55”

06 EUGENE McDANIELS “The Lord Is Back” (Eugene McDaniels) 3’22”

07 EARTH, WIND & FIRE “Bad Tune” (Maurice White / Wayde Flemons / Don Whitehead / Verdine Adams / Michael Beale) 5’22”

08 LES McCANN “The Harlem Buck Dance Strut” (Les McCann) 5’55”

09 YOUNG-HOLT UNLIMITED “Wah-Wah Man” (Eldee Young) 3’47”

10 HERBIE MANN “Can You Dig It ?” (Edwin Birdsong) 5’17”

11 JOE ZAWINUL “In A Silent Way” (Joe Zawinul) 4’48”

12 KEITH JARRETT “Mortgage On Your Soul (Wah-Wah)” (Keith Jarrett) 5’36”

13 RAHSAAN ROLAND KIRK “Ain’t No Sunshine” (Bill Withers) 2’28”

14 HERBIE HANCOCK “You’ll Know You Get There” (Herbie Hancock) 10’15”

CD 2

01 EARTH, WIND AND FIRE “Energy” (Earth, Wind And Fire) 9’40”

02 LES McCANN “What’s Going On” (Marvin Gaye) 7’32”

03 EDDIE HARRIS “Drunk Man” (Eddie Harris) 3’19”

04 BILLY COBHAM “Stratus” (William E. Cobham, Jr.) 9’47”

05 ARIF MARDIN “Street Scenes – Dark Alleys” (Arif Mardin) 4’08”

06 KLAUS DOLDINGER’S PASSPORT “Albatros Song” (Klaus Doldinger) 5’22”

07 FUNK FACTORY “Rien Ne Va Plus” (Bernard Kafka) 5’16”

08 RAHSAAN ROLAND KIRK “Freaks For The Festival” (Rahsaan Roland Kirk) 4’00”

09 BILLY COBHAM “Sorcery” (Keith Jarrett) 2’24”

10 NARADA MICHAEL WALDEN “Saint And The Rascal” (Narada Michael Walden) 4’31”

11 MIROSLAV VITOUS “Synthetizers Dance” (Mirolsav Vitous) 5’09”

12 DON CHERRY “Universal Mother” (Don Cherry / Sherab-Barry Bryant) 6’47”

13 AIRTO MOREIRA “Nativity” (Kerry McNabbe / Airto Moreira / Jaco Pastorius) 6’43”

CD 3

01 THE CLAUS OGERMAN ORCHESTRA “Night Will Fall” (Claus Ogerman) 8’15

02 LENNY WHITE “Lady Madonna” (Paul McCartney / John Lennon) 3’55”

03 GEORGE BENSON “On Broadway” (Barry Mann / Cynthia Weill / Jerry Leiber / Mike Stoller) 10’08”

04 PATRICE RUSHEN “Hang It Up” (Patrice Rushen) 5’12”

05 ROBBEN FORD “Magic Sam” (Robben Ford) 5’54”

06 LARRY CARLTON “Point It Up” (Larry Carlton) 8’13”

07 LEE RITENOUR “French Roast” (Lee Ritenour) 5’06”

08 FLORA PURIM “Freeway Jam” (Max Middelton) 4’36”

09 YELLOW JACKETS “Sittin’ In It” (Ricky Lawson / Bobby Lyle) 5’14”

10 LARRY CARLTON 1″0:00 P.M.” (Larry Carlton) 5’07”

11 FULL MOON FEAT. NEIL LARSEN & BUZZ FEITEN “Sierra” 4’36”

12 CLAUS OGERMAN & MICHAEL BRECKER “”In The Presence And Absence Of Each Other (Part 1)” (Claus Ogerman) 8’57”

CD 4

01 DAVID SANBORN “Run For Cover” (Marcus Miller) 6’25”

02 NARADA MICHAEL WALDEN “Shake It Off” (Narada Michael Walden / Jeffrey Cohen) 5’10”

03 MILES DAVIS “Tutu” (Marcus Miller) 5’29”

04 STEPS AHEAD “Trains” (Mike Mainieri) 7’31”

05 HIRAM BULLOCK “Window Shoppin’” (Hiram Bullock) 5’25”

06 MIKE STERN “Mood Swings” (Mike Stern) 6’06”

07 STEPS AHEAD “In A Sentimental Mood” (Duke Ellington) 3’36”

08 DAVID SANBORN “Chicago Song (12” Mix)” (Marcus Miller) 7’03”

09 MILES DAVIS “Jilli” (John Bigham) 5’07”

10 GEORGE BENSON “Tenderly” (Walter Gross / Jack Lawrence) 3’08”

11 KENNY GARRETT “Big Ol’ Head” (Kenny Garrett) 4’55”

12 DAVID SANBORN “Ramblin’” (Ornette Coleman) 8’02”

13 MILES DAVIS “High Speed Chase” (Miles Davis /Easy Mo Bee) 4’41”

14 MESHELL NDEGEOCELLO “The Womb” (Meshell Ndegeocello) 1’26”

 


Le dernier Sharon Jones en onze 45 tours


“I Learned the Hard Way” est désormais disponible au sein d’un coffret limité de onze (!) 45 tours agrémentés de dix inédits, de huit versions instrumentales et d’un livret de 28 pages. Ce boxset est vendu sur le site du label Daptone Records $44.99 (env. 34 €) et chez tous les bons disquaires.

Sharon Jones & the Dap-Kings’ “I Learned the Hard Way” album now available as a LIMITED EDITION BOX SET on all 7″ vinyl. This set features all twelve of the album cuts from the latest smash release on ELEVEN 45′s includng TEN BONUS TRACKS. It includes sought after INSTRUMENTAL MIXES of 8 of the original tracks. Plus, if features GIVE ME A REASON, the previously unreleased vocal counterpart to the hit instrumental, THE REASON. And for those who missed the out-of-print WHEN I COME HOME 45, which was only available with the first pre-orders for the album, we’ve included that exclusive vocal here as well!
The box set comes with a 28-page full color 7×7 booklet featuring never before seen live and behind the scenes photos from the “I Learned the Hard Way” sessions and release parties.


Retour en haut ↑