Next Movement

Vidéo : The Next Movement “See No Limits“

Paru le 10 septembre dernier, l’album éponyme du trio suisse The Next Movement, composé de J.J. Fluck (batterie/chant), Pascal “P” Kaeser (basse) et du guitariste Sam Siegenthaler, fusionne habilement les influences de James Brown, Prince, Jimi Hendrix et D’Angelo.

De leur expertise du MPLS Sound en passant par une reprise furieuse du “Come Together“ des Beatles, The Next Movement remet les pendules à l’heure ! La preuve avec l’extrait “See No Limits“, visible ci-dessous.

 


Give 5 2

Gagnez des vinyles “Give Me the Funk ! (Volume 5)”

En partenariat avec Wagram Music, Funk★U vous offre le vinyle Give Me the Funk ! (Volume 5).

Après le succès des trois premiers volumes parus l’an dernier de la collection Give Me the Funk ! The Best Funky-Flavored Music, voici les volumes 4, 5 et 6 disponibles depuis le 27 août (Informations).

Pour remporter votre album vinyle, il suffit de répondre à la question suivante en nous écrivant à concoursfunku@gmail.com avant le jeudi 23 septembre 20 heures. N’oubliez pas d’ajouter vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale) !

    •  Quel groupe a enregistré la version originale de “For the Love of Money“ ?

Give me 5

Que serait le funk sans ses grands personnages excentriques ? Le cinquième épisode de la série Give Me The Funk rassemble quelques-uns de ses plus remarquables spécimens, à commencer par Clarence Reid : “Je faisais déjà du rap en 1959 sur des 78 tours !“, scandait l’alter-ego de Blowfly, leader des iconoclastes The Blowflys. Apparaît ensuite George Clinton et les délires orchestraux d’« If You Don’t Like the effects, Don’t Produce the Cause », extrait de l’inclassable America Eats its Young de Funkadelic (1972). Dans ce même volume, les Ohio Players et The Jimmy Castor Bunch s’extirpent de leurs pochettes extravagantes pour délivrer leurs grooves insensés, tandis que James Brown dénonce les méfaits de l’alcool et du tabac dans le rare « Smokin’ and Drinkin’ ». Si vous n’aimez pas les effets, ne produisez pas la cause !

Face A

  1. The Blowflys “Funky in the Hole“ (02’36)
  2. Funkadelic “If You Don’t Like the Effects, Don’t Produce the Cause“ (03’35)
  3. Ohio Players “Hustler Bird“ (02’55)
  4. The Armada Orchestra “For the Love of Money“ (06’17)
  5. The Sylvers “Handle It“ (02’44)
  6. Malone & Barnes and the Spontaneous Simplicity “Road Man“ (03’23)

 

Face B

  1. James Brown “Smokin’ and Drinkin’“ (04’30)
  2. KC and the Sunshine Band “I Get Lifted“ (03’03)
  3. T-Connection “Lady of the Night“ (03’24)
  4.  Asha Puthli “Flying Fish“ (05’03)
  5.  The Jimmy Castor Bunch “The Mystery of Me“ (03’56)

 

 


Sharon-Jones-11212016-

Vidéo : Sharon Jones & The Dap-Kings “There Was a Time” (Live at the Apollo)

Le label Daptone Records célèbre son 20ème anniversaire avec la sortie de l’album de la Daptone Super Soul Revue LIVE! at the Apollo.

Enregistré lors de trois soirées au légendaire Apollo de Harlem en décembre 2014, ce recueil propose des performances de Sharon Jones and the Dap-Kings, Charles Bradley and his Extraordinaires, Naomi Shelton and the Gospel Queens, Antibalas, The Budos Band, Menahan Street Band, Saun & Starr et The Sugarman 3.

The Daptone Super Soul Revue “LIVE! at the Apollo” sera disponible le 1er octobre en double-CD, triple-vinyle et éditions collector (informations)

Découvrez son nouvel extrait, dans lequel Sharon Jones & The Dap-Kings s’attaquent au monumental “There Was a Time” de James Brown !


Jamiroquai 25

Travelling Without Moving de Jamiroquai en vinyle collector pour ses 25 ans

Pour commémorer le 25e anniversaire du troisième album de Jamiroquai Travelling Without Moving, un double-vinyle 180 grammes de couleur jaune avec une nouvelle pochette 2021 et des nouvelles notes signées Jay Kay, le leader et créateur du groupe.

Prévue le 17 décembre, cette édition comprendra le radio edit du remix de Dimitri From Paris de “Cosmic Girl”, auparavant disponible uniquement sur quelques éditions limitées du propre label de Dimitri From Paris, Le-Edits records. Cette édition  comprendra également un code de téléchargement.

Sorti en Septembre 1996, Travelling Without Moving est l’un des albums les plus populaires de Jamiroquai et considéré comme l’album de funk le plus vendu de l’histoire, avec plus de 8 millions d’exemplaires à ce jour. Classique intemporel, l’album comprend les hits mondiaux « Virtual Insanity » et « Cosmic Girl ». 25 ans après que l’enregistrement, son message reste actuel et le refrain de “Virtual Insanity” semble prémonitoire : « Le futur semble fait de folie virtuelle, il semble toujours gouverné par notre attrait pour des nouvelles technologies inutiles et tordues. Maintenant il n’y a plus de son, car nous vivons tous sous terre »

Comme l’écrit Jay Kay dans les nouvelles notes de pochettes : « Le monde est différent maintenant — d’effrayantes machines militaires avec intelligence artificielle, des multi milliardaires cinglés, un monde qui semble dirigé par des compagnies technologiques monstrueuses….Je ne suis pas certain qu’on progresse, on dirait qu’on va en arrière sous plein d’aspects, et je ne nous vois pas durer encore des milliers d’années supplémentaires, avec la surpopulation, la totale destruction de nos forêts et océans et le gaspillage de nos ressources naturelles, l’alimentation de monstrueuses machines de guerre au service de leaders tyranniques et corrompus… Au final, nous sommes réellement tous en train de voyager sans bouger (Travelling Without Moving) »

Lien de précommande: https://JamiTWM25.lnk.to/snkkcz2aPR

Tracklisting

SIDE A

1 Virtual Insanity
2 Cosmic Girl
3 Use the Force
4 Everyday

 

SIDE B

1 Alright
2 High Times
3 Drifting Along
4 Didjerama

 

SIDE C

1 Didjital Vibrations
2 Travelling Without Moving
3 You Are My Love
4 Spend a Lifetime

 

SIDE D

1 Do You Know Where You’re Coming From?
2 Funktion (Ruff Mix)
3 Cosmic Girl (Dimitri From Paris Remix Radio Edit)

 

 


unnamed

A-P Connection, le funk à la française !

Fondé en 2012 à Reims, A-P Connection publie son quatrième album après Stellar Groove (2014), Dawn Of The Future (2019) et Beyond l’an dernier.

Disponible sur toutes les plateformes digitales, ainsi qu’en CD et en double vinyle, le double-album Wide Vision organise la rencontre entre des artistes contemporains tels que Nate Williams, Adam Chini, Ava Baya, Matthew Clanton, Chuck New et Ryan Online et des légendes du funk-disco des années 80 comme Heather Haywood des Cool Notes, Denise L Wilkinson from the ladies of Skyy, Junior, Howard Johnson, Joyce Sims.

Au programme : sections de violons, de cuivres, slaps de basses, synth & more !

Informations


anzh_TheBrooksclip--1

Vidéo : The Brooks “So Turned On”

The Brooks, le secret le mieux gardé du funk canadien, a sorti il y a quelques mois son nouvel album Any Day Now sur le label Underdog Records. On y retrouve des échos de James Brown, D’Angelo, Fela Kuti, ou Herbie Hancock, passés à la moulinette funk des brillants instrumentistes du groupe.

Après “Gameplay” et “Turn Up the Sound”, le collectif mené par Alexandre Lapointe et le frontman Alan Prater revient avec un nouvel extrait, “So Turned On”, porté par un splendide clip en animation à découvrir ci-dessous.


Merci Miles

Miles Davis à Jazz à Vienne 1991 en CD et double-vinyle

L’amour de Miles Davis pour la France a été largement documenté et couronné par une Légion d’honneur obtenue en juillet 1991. Miles Davis avait reçu cette médaille des mains du ministre de la culture Jack Lang, qui l’avait surnommé “le Picasso du jazz.” Quelques jours plus tôt, il avait donné un concert électrisant au Festival Jazz à Vienne en compagnie du Miles Davis Group, composé de Kenny Garrett (saxophone), Deron Johnson (claviers), Joseph “Foley“ McCreary (basse, claviers), Richard Patterson (basse) et Ricky Wellman (batterie). Il décédera deux mois plus tard, le 28 septembre 1991.

Le concert de Miles Davis au Théâtre antique de Vienne le 1er juillet 1991 est une de ses dernières performances, et cet enregistrement inédit contient deux titres écrits par Prince, “Penetration” et “Jailbait” (tracklisting complet ci-dessous). Cette édition spéciale intitulée Merci, Miles ! Live at Vienne sera disponible le 25 juin en double-CD, double-vinyle et version digitale.

Tracklisting

  1. Hannibal
  2. Human Nature
  3. Time After Time
  4. Penetration
  5. Wrinkle
  6. Amandla
  7. Jailbait
  8. Untitled Finale

 


Phildaelphia 2021 une

Les 50 ans de Philadelphia International Records en vinyle

Fondé en 1971 par les novateurs et prolifiques songwriters/producteurs Kenneth Gamble et Leon Huff, Philadelphia International Records est devenu l’incubateur du son « Philly Soul », également connu sous le nom de Sound of Philadelphia. Le duo est parvenu à rassembler un extraordinaire groupe de producteurs, songwriters, musiciens et ingénieurs comme Thom Bell, Dexter Wansel, Bobby Martin, MFSB et Joe Tarsia. L’écurie du label qui dominait les charts disco, R&B, soul et funk comprenait The O’Jays, Patti LaBelle, Harold Melvin & the Blue Notes, Billy Paul, Teddy Pendergrass, Lou Rawls, McFadden & Whitehead, The Three Degrees, Jean Carn, Phyllis Hyman, The Intruders et beaucoup d’autres.

En l’honneur de son 50ème anniversaire (et en marge de la sortie d’un coffret-anthologie), Philadelphia International Records proposera au printemps deux nouveautés vinyles/versions digitales distribuées par Legacy Recordings : The Best of Philadelphia International Records est une compilation de 12 titres incluant les hits du label  “Love Train” de The O’Jays, “You’ll Never Find Another Love Like Mine” de Lou Rawls et “Ain’t No Stoppin’ Us Now” de McFadden & Whitehead, qui sera proposée le 28 mai (tracklisting ci-dessous)

Dans le cadre du Disquaire Day 2021, Golden Gate Groove: The Sound of Philadelphia Live 1973 sortira également en vinyle pour la première et unique fois le 12 juin. Cet album est un enregistrement live de la seule réunion des stars du label (Harold Melvin & the Blue Notes, The O’Jays, The Three Degrees, et Billy Paul) en concert avec le groupe « maison » du label MFSB (Mother, Father, Sister, Brother), pour ce qui allait devenir le « son de Philadelphie », ou TSOP comme l’appellent affectueusement les fans. Le concert eu lieu à San Francisco, à la convention annuelle de CBS Records, au Fairmont Hotel en septembre 1973.

Informations : www.SoundOfPhiladelphia.com

The Best Of Philadelphia International Records

1. Back Stabbers – The O’JaysPhiladelphia 2021
2. The Love I Lost (Part 1) – Harold Melvin & The Blue Notes Featuring Teddy Pendergrass
3. Me And Mrs. Jones – Billy Paul
4. When Will I See You Again – The Three Degrees
5. You’ll Never Find Another Love Like Mine – Lou Rawls
6. T.S.O.P. (The Sound Of Philadelphia) – Mfsb (Featuring The Three Degrees)
7. Ain’t No Stoppin’ Us Now – Mcfadden & Whitehead
8. If You Don’t Know Me By Now – Harold Melvin & The Blue Notes Featuring Teddy Pendergrass
9. I’ll Always Love My Mama (Part 1) – The Intruders
10. Love Train – The O’jays
11. Close The Door – Teddy Pendergrass
12. If Only You Knew – Patti Labelle

Golden Gate Groove: The Sound of Philadelphia Live 1973

Face A
1.Introduction By Master Of Ceremonies Don Cornelius Of Soul Train
2.Freddie’s Dead – MFSB
3.If You Don’t Know Me By Now – Harold Melvin & The Blue Notes810asAm-fAL._SL1500_
4.The Love I Lost – Harold Melvin & The Blue Notes

Face B
1.I Miss You – Harold Melvin & The Blue Notes
2.I Didn’t Know – The Three Degrees
3.Dirty Ol’ Man – The Three Degrees

Face C
1.T.S.O.P. (The Sound of Philadelphia) – MFSB
2.East – Billy Paul
3.Me and Mrs. Jones – Billy Paul

Face D
1.Back Stabbers – The O’Jays
2.When The World’s At Peace – The O’Jays
3.Sunshine – The O’Jays
4.Love Train – The O’Jays

 

 


MF Robots

Audio : MF Robots (ex-Brand New Heavies) “Good People”

En marge de The Brand New Heavies, le batteur et membre fondateur Jan Kincaid et la chanteuse Dawn Joseph s’associent pour fonder MF Robots (Music For Robots).

Dans un entretien paru dans ces pages en 2013, Jan Kincaid nous racontait sa rencontre avec Dawn Joseph : “Dawn nous a été recommandée l’an dernier par un ami musicien, alors que nous étions à la recherche d’une chanteuse. Nous voulions une anglaise, afin de faciliter le travail en termes géographiques. Elle est assez unique et elle fait partie du business depuis longtemps, même si peu de gens la connaissent. Elle a travaillé avec CeeLo Green, Eric Clapton ou encore Kylie Minogue. Elle n’a jamais vraiment réalisé ses propres projets, donc c’était une aubaine pour nous. Elle est fantastique, aussi bien en tant que chanteuse qu’en tant que performer. Elle nous ouvre de nouveaux horizons.”

Après un premier album éponyme paru en 2018, le duo est de retour avec la sortie d’un EP en mai prochain, suivi de la sortie de l’album Break the Wall en septembre.

En attendant, découvrez ci-dessous le single “Good People”.


laura_mvula_press6_0_fR97y-scaled-1

Audio : Laura Mvula “Church Girl“

Attendu le 2 juillet prochain, Pink Noise, le troisième album de la chanteuse britannique Laura Mvula est une ode au pop-funk synthétique des années 1980.

“Church Girl“, son dernier extrait en date, lorgne vers le Minneapolis Sound cher à Prince, une de ses idoles. La preuve ci-dessous :


PIR50th_logos-06_carousel4

Les 50 ans de Philadelphia International Records dans un coffret CD/vinyle

Le label United Souls, en partenariat avec Sony Legacy Recordings, célébrera au printemps le 50ème anniversaire de Philadelphia International Records dans un coffret 8CD/45-tours intitulé Get On Board The Soul Train – The Sound Of Philadelphia International Records Vol 1.

cover_600-480x480Ce premier volume en tirage limité regroupe les huit premiers albums publiés par le label phare du Philly Sound entre 1971 et 1973. Sont proposés en versions remasterisées à partir des bandes analogiques d’origine les albums de Billy Paul (Going East, 360 Degrees of Billy Paul et Ebony Woman), Harold Melvin & The Blue Notes (I Miss You), The O’Jays (Back Stabbers), Dick Jensen (Dick Jensen), The Intruders (Save the Children) et MFSB (MFSB).

Ces 8 CDs sont accompagnés d’un livret de 48 pages, d’un poster et d’un 45-tours du fameux single des O’Jays “Backstabbers“.

Get On Board The Soul Train: The Sound of Philadelphia International Records Vol 1
paraîtra le 28 mai – tirage limité à 2500 exemplaires.

Tracklisting :

CD 1: Billy Paul – Going East

East [06:21]
small_phil_one (If You Let Me Make Love To You Then) Why Can`t I Touch You? [02:42]
This Is Your Life [04:16]
Jesus Boy (You Only Look Like A Man) [04:17]
Magic Carpet Ride [05:19]
I Wish It Were Yesterday [03:50]
Compared To What [05:20]
Love Buddies [03:39]
There`s A Small Hotel [04:27]

CD 2: Harold Melvin & The Blue Notes – I Miss You

I Miss You [08:36]
Ebony Woman [03:40]
Yesterday I Had the Blues [07:32]
If You Don`t Know Me By Now [03:26]
Be For Real [07:29]
Let Me Into Your World [02:40]
Let It Be You [03:32]

CD 3: The O’Jays – Back Stabbers

When the World`s at Peace [05:18]
Back Stabbers [03:06]
Who Am I [05:11]
(They Call Me) Mr. Lucky [03:19]
Time To Get Down [02:52]
992 Arguments [06:06]
Listen To The Clock On The Wall [03:46]
Shiftless, Shady, Jealous Kind of People [03:36]
Sunshine [03:42] 10. Love Train [02:58]

CD 4: Billy Paul – 360 Degrees Of Billy Paul

Brown Baby [04:36]
I`m Just a Prisoner [08:05]
It`s Too Late [04:33]
Me and Mrs. Jones [04:45]
Am I Black Enough for You? [05:18]
Let`s Stay Together [06:27]
Your Song [06:32]
I`m Gonna Make It This Time [04:24]

CD 5: Dick Jensen – Dick Jensen

A Penny for Your Thoughts [03:02]
I Don`t Want to Cry [02:49]
Three Cheers to Love [03:27]
Fat Mama [02:14]
New York City`s a Lonely Town [03:07]
32nd Street [02:59]
Going Up On The Mountain [02:53]
Peace of Mind [02:47]
Shall We Gather by the Water [02:32]
Tamika (Come Back Later) [02:57]

CD 6: The Intruders – Save The Children

Save the Children [06:58]
Mother and Child Reunion [04:04]
I Wanna Know Your Name [05:50]
To Be Happy Is the Real Thing [03:28]
I`ll Always Love My Mama [06:37]
Memories Are Here to Stay [03:15]
Teardrops [05:07]
Hang On In There [03:21]

CD 7: MFSB – MFSB

Freddie`s Dead [07:09]
Family Affair [04:21]
Something For Nothing [03:00]
Back Stabbers [06:30]
Lay In Low [03:44]
Poinciana [05:57]

CD 8: Billy Paul – Ebony Woman

Ebony Woman [02:50]
Mrs. Robinson [04:30]
The Windmills Of Your Mind [08:00]
Everyday People [03:55]
Let`s Fall In Love All Over Again [03:50]
Windy [03:50] 7. Psychedelic Sally [02:58]
Traces [04:01] 9. Proud Mary [02:23]

Bonus 12-inch vinyl

A-side: Back Stabbers [03:07]
B-side: Back Stabbers [04:53]


Raw Soul

“Fate of the World”, le retour de Raw Soul Express

Fondé en 1969, Raw Soul Express publie en 1976 un premier album très recherché des diggers et suivi immédiatement l’année suivante par le single culte “The Way We Live.

Après près de 45 ans de silence, le groupe emmené par ses membres originaux Rick Washington (lead vocals/saxophone/flute); Chris Perkins (claviers), Tommy Johnson (guitare), John McMinn (saxophone, claviers), le bassiste Albie Manno, Paul Mullen (claviers) et le batteur Harold Seay, Raw Soul Express est de retour avec un nouveau single aux questionnements très actuels, “Fate of the World”, à découvrir ci-dessous. 

 


Retour en haut ↑