Big Ol Mellow

Audio : The Big Ol’ Nasty Getdown “Mellow” feat. Kendra Foster, Jerry Martini & Cynthia Robinson

Le collectif The Big Ol’ Nasty Getdown emmené par le bassiste John Heintz est de retour avec un nouveau single P-Funk.

“Mellow” comprend les participations de la chanteuse Kendra Foster (Parliament-Funkadelic, D’Angelo) et de Jerry Martini et la regrettée Cynthia Robinson, les cuivres historiques de Sly and the Family Stone – il s’agit du dernier enregistrement de Robinson, disparue en 2015.

Disponible en version digitale, la première parution du groupe depuis 2018 est également accompagnée d’un vinyle blanc collector incluant “Mellow” et “Dream” (feat. Taylor Dayne), un extrait de l’album Volume 2. Le vinyle comprend en outre les versions instrumentales des deux titres et une version alternative de “Dream” avec un solo de guitare de Tori Ruffin (Morris Day and The Time). Limité à 600 exemplaires, ce package comprend deux tirages de l’illustrateur James Flames, un badge, un sticker et une feutrine. Informations : https://bit.ly/MellowDreamSet

Pour écouter “Mellow”, cliquez ci-dessous :

The Big Ol’ Nasty Getdown · Mellow (featuring Kendra Foster)

 

Chant/textes : Kendra Foster (Parliament Funkadelic/D’Angelo)
Guitare : Josh Blake (GFE)
Basse : Ryan Martinie (Mudvayne)
Claviers : Jamar Woods
Batterie : Alvin Ford Jr. (Trombone Shorty)
Trompette : Cynthia Robinson (Sly and the Family Stone)
Saxophone : Jerry Martini (Sly and the Family Stone)


Protest Songs une

“Protest Songs & Soul-Funk Anthems”, la révolution groove en double-vinyle

En partenariat avec Wagram Music, Funk★U présente le double-vinyle Protest Songs & Soul-Funk Anthems.

Apparu dès la deuxième moitié du 19ème siècle, le mouvement des droits civiques provoque une onde sismique dans l’Amérique conservatrice des années 1960. Les discours vibrants des grands défenseurs de la cause noire sont bientôt relayés par les artistes de l’époque, à commencer par les fers de lance de la scène soul/jazz/funk, dont Gil Scott-Heron, Lee Dorsey, The Whatnauts, Doris Duke, Clarence Reid et bien d’autres. La révolution groove est en marche !

Protest Songs & Soul-Funk Anthems est disponible en double-vinyle et version digitale à partir du 25 novembre. Informations : https://lnk.to/ProtestSong

vinyle_mockup_fond_blanc

Tracklisting

Face-A

  • 1/ Gil Scott-Heron The Revolution Will Not Be Televised
  • 2/ Creative Source Harlem
  • 3/ Shirley Caesar Message for the People
  • 4/ T-Connection Crazy Mixed Up World
  • 5/ H. Rap Brown Excerpt From Speech #2 : Do Your Own Thing
  • 6/ Ice Time Will Tell

Face-B

  • 7/Angela Davis We’re Threatening the Oppressors
  • 8/ Pretty Purdie and The Playboys Watcha See Is Watcha Get
  • 9/ The Whatnauts Why Can’t People Be Colors Too ?
  • 10/ Johnny Hodges, Oliver Nelson & Leon Thomas Welcome To New York
  • 11/ Young-Holt Unlimited People Make the World Go Round

Face-C

  • 12/ Sir Joe Quaterman (I Got) So Much Trouble In My Mind
  • 13/ Skull Snaps It’s a New Day
  • 14/ Doris Duke Woman of the Ghetto
  • 15/ Clarence Reid Nappy-Haired Cowboy

Face-D

  • 16/ Don Julian & The Larks Message from a Black Man
  • 17/ Black and Blues A Toast to the People
  • 18/ Seven Seas Fight the Power
  • 19/ Lee Dorsey Yes We Can, Pt 1
  • 20/ Timmy Thomas Why Can’t We Live Together

 


The-Mighty-Mocambos-cut

Audio : The Mighty Mocambos “Theme From Beverly Hills Cop (Axel F.)”

Enregistré en 8-pistes à la veille de la pandémie, Scénarios, le nouvel album de la formation funk allemande The Mighty Mocambos, réunit des titres originaux et quelques reprises de choix.

Parmi celles-ci, qui comprennent des relectures solidement cuivrées de J.J. Cale (“Carry On”) et Barry White (“Let The Music Play” figure une réinterprétation funky d’”Axel F.”, le thème principal du Flic de Beverly Hills composé en 1984 par Harold Faltermeyer.

Découvrez ci-dessous “Theme From Beverly Hills Cop (Axel F.)” extrait de Scénarios, disponible en vinyle et version digitale depuis le 28 octobre (distribution : Mocambo Records/Golden Rules).


Whatnauts une

“Whatnauts On The Rocks” réédité en vinyle

Bien connus des diggers (et des amateurs de notre collection vinyle Give Me The Funk!), The Whatnauts ont émergé de Baltimore à la fin des années 1960 avant d’enregistrer une poignée d’albums furieusement soul-funk.

Whatnauts On The Rocks, leur troisième LP paru sur Stang Records en 1972, contient l’archi-samplé “Why Can’t People Be Colors Too?”, aux côtés des irrépressibles “Only People can Save The World” et “I’m So Glad I’ve Found You”, featuring Linda Jones. A l’initiative du label Playoff Records, Whatnauts On The Rocks sera réédité en vinyle simple remasterisé le 18 novembre, agrémenté d’un morceau bonus : “Help Is On the Way” , un titre de 1981 samplé par De La Soul (distribution : Modulor).

Tracklisting

Side 1
1. You Forget Too Easy
2. Heads Up
3. Hurry Up And Wait
4. I’m So Glad I Found You
5. Only People Can Save The World

Side 2
1. Blues Fly away
2. Why Can’t People Be Colors Too ?
3. Ooh Baby Baby
4. Help is On The Way


Lehmanns

Vidéo : Lehmanns Brothers “Rain – Live Alhambra Studios“

Les Lehmanns Brothers sont de retour avec “Rain“, leur nouvelle vidéo enregistrée live aux Alhambra Studios.

Le groove du quintette originaire d’Angoulême  fusionne des accords jazz avec des éléments de hip-hop, neo-soul et electro sous les influences de Prince, James Brown, Maceo Parker, The Roots et A Tribe Called Quest. Après  l’EP The Youngling vol.1, en 2021, les Lehmanns Brothers continuent l’aventure en 2022 pour présenter The Youngling vol.2 à paraître en novembre prochain.

Cet EP de cinq titres a été capté dans un format de live session aux Alhambra Studios. Découvrez ci-dessous la vidéo de “Rain“ :

Lehmanns Brothers en concert à Paris (New Morning) le 9 novembre.


Jimmy Castor une

The Jimmy Castor Bunch : The Definitive Collection

En dépit de l’humour et l’irrévérence de son funk – comme en témoignent ‘Troglodyte (Cave Man)’ et ‘Bertha Butt Boogie’ - Jimmy Castor était un musicien sérieux qui a plus que mérité son surnom, “The Everything Man”. Il pouvait aussi bien chanter que jouer du saxophone, du piano, du vibraphone et de divers instruments de percussion, et comme si cela ne suffisait pas, il était également un chef d’orchestre, un arrangeur et un producteur accompli.

“Ce que nous allons faire ici, c’est remonter – très loin, dans le temps” : The Definitive Collection comprend 3-CDs et le hit “Troglodyte (Cave Man)”, l’histoire délirante d’un homme des cavernes racontée par Castor sur un groove brûlant, mais aussi les classiques “Potential“, “King Kong“, “Supersound“, “Bom Bom“ et “Space Age’ 12″ Disco Mix“, sans oublier ses reprises étonnantes d’Elton John, de Roberta Flack des O’Jays et son “Tribute“ à Jimi Hendrix.

 The Jimmy Castor Bunch The Definitive Collection (Robinsongs/Cherry Red). Coffret 3-CDs disponible le 11 novembre (informations).

Tracklisting

CD1Jimmy-Castor-cover-1500x1380-1

  • 1. Hey Leroy, Your Mama’s Callin’ You
  • 2. Southern Fried Frijoles
  • 3. Creation (Prologue)
  • 4. It’s Just Begun
  • 5. Troglodyte (Cave Man)
  • 6. You Better Be Good (Or the Devil Gon’ Getcha)
  • 7. Psyche
  • 8. L.T.D. (Life, Truth, & Death)
  • 9. Creation (Epilogue)
  • 10. Say Leroy (The Creature From The Black Lagoon Is Your Father)
  • 11. Luther The Anthropoid (Ape Man)
  • 12. First Time Ever I Saw Your Face
  • 13. Tribute To Jimi
  • 14. Paradise
  • 15. I’m Not a Child Anymore
  • 16. Soul Serenade (Remastered 2002)
  • 17. Bertha Butt Boogie
  • 18. E-Man Boogie
  • 19. Let’s Party Now
  • 20. Daniel

 

CD2

  • 1. Potential
  • 2. Hallucinations
  • 3. One Precious Word
  • 4. Love Train
  • 5. The Everything Man
  • 6. Maggie
  • 7. Supersound
  • 8. King Kong
  • 9. Bom Bom
  • 10. A Groove Will Make You Move
  • 11. Super Love
  • 12. E-Man Groovin’
  • 13. Dracula, Pt. I
  • 14. I Love A Mellow Groove
  • 15. Everything Is Beautiful To Me

 

CD3

  • 1. Space Age (12″ Disco Version)
  • 2. E-Man Par-Tay
  • 3. Maximum Stimulation
  • 4. The Return Of Leroy, Pt. 1
  • 5. Mind Power
  • 6. Tr-7
  • 7. Don’t Do That!
  • 8. Party People
  • 9. I Just Wanna Stop
  • 10. Need Your Lovin’

Machine une

L’album culte de Machine réédité en vinyle et CD

L’album éponyme de Machine est entouré de mystère. Supposé être sorti en 1972 sur le label All Platinum Records, il a complètement disparu sans laisser de trace et seuls quelques exemplaires semblent avoir survécu, ce qui en fait l’un des albums funk les plus rares de la planète. L’album, qui n’est connu que d’une poignée de collectionneurs acharnés, atteint des prix dépassant les 5 000 dollars lorsqu’il apparaît sur le marché des enchères, ce qui s’est produit quatre fois au cours des vingt dernières années.

Composé du chanteur-guitariste Michael Watson, du bassiste Curtis McTeer et du batteur Donald McCoy, trois jeunes musiciens de studio qui accompagnent leurs collègues du label The Whatnauts, le groupe distille un mélange incisif de hard-funk et de soul fiévreuse. Disponible en vinyle et CD à partir du 2 septembre, Machine réédité dans sa pochette originale et remastérisé par Colorsound Studio à Paris. La réédition comprend également un livret du journaliste Charles Waring, l’éminente plume soul du magazine Mojo.

Machine Machine (Wewantsounds/Modulor). Disponible en CD et vinyle à partir du 2 septembre Informations.

 


French groove

“French Rare Groove“, la France en bleu, blanc, funk

Sous-titré Rare Funky Songs From France, ce double-vinyle 100% tricolore regroupe des morceaux rares ou oubliés composés par des arrangeurs-orchestrateurs français entre 1960 et 1980.

Au programme, 23 titres disco-funk imaginés par les maîtres de l’orchestration et de la library music tels Janko Nilovic, Jean-Jacques Perrey, Vladimir Cosma, Michel Magne, Philippe Sarde, Daniel Janin, Francis Lai, Jean-Claude Pierric et bien d’autres (Tracklisting complet ci-dessous) !

French Rare GrooveRare Funky Songs From France est disponible en vinyle et version digitale depuis le 1er juillet (distribution : Wagram Music). Informations : https://raregroove.lnk.to/French

WAGRAM-RareGroove-Vinyle-cover.indd

Tracklisting

A1 Jean-Jacques Perrey E.V.A.
A2 Janko Nilovic Drug Song
A3 Vladimir Cosma Exkalibur (O.S.T. “Sam Et Sally”)
A4 Michel Magne & David Gilmour I Must Tell You Why (O.S.T. “A Coeur Joie”)
A5 Syntaxe L’Anthropofemme (Chanson)
A6 Philippe Sarde L’Appartement (O.S.T. “Deux Hommes Dans La Ville”)

B1 Paul Martin & Jean-Pierre Castaldi Le Troublant Témoignage De Paul Martin
B2 Bernard Lloret Digen
B3 Jacques Arconte Movie Town
B4 Cliff Cardwin Work City
B5 Janko Nilovic Soul Impressions
B6 Jean-Claude Pierric Move man

C1 Edition Spéciale Monsieur Business
C2 Jean-Claude Petit Skyway
C3 Christian Chevalier Tecumseh
C4 Francis Lai Somewhere In The Night (O.S.T. “Madly”)
C5 Eden Rose Reinyet Number
C6 Karl-Heinz Schäfer Kidnapping (O.S.T. “Les Gants Blancs Du Diable”)

D1 Bruno Leys Dans La Galaxie
D2 Francis Lai Young Freedom
D3 Daniel Janin & Jean Luc Ferré Dig Yourself Up
D4 Le Patchwork Patchwork
D5 Roger Renaud Turn Me On


Boogie Une

“Boogie Land”, la crème de la disco-funk tricolore

Conçue par le collectif de DJ’s, producteurs et musiciens Funky French League, la compilation Boogie Land (Chapter One : French Grooves) réunit 19 titres des pionniers français et autres disciples tricolores du disco-funk.

Cette sélection comprend des titres issus d’albums et de maxis hexagonaux rares (de Sheila à Patrick Juvet en passant par Herbert Leonard !), ainsi que quelques pépites de bandes-son audiovisuelles, telles le proto-Princier “Playmate (Be Bop)” des Coco Girls de Stéphane Collaro et “Homosexualis Discothecus”, le délirant thème de Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ concocté par Raymond Alessandrini et Jean Yanne.

Boogie Land (Chapter One : French Grooves) sera disponible le 24 juin en CD, double vinyle et version digitale (Panthéon/Universal Music France).

Tracklisting vinyle

  1. Night School « Do you speak French ? »
  2. Agathe & Regrets « Je ne veux pas rentrer chez moi seule (Single Version) »
  3. Preface « Palace Hôtel (Extended) »
  4. Micky Milan « Quand tu danses (Y’a tout qui bouge, qui balance !…) »
  5. Lio « Sage comme une image »
  6. Herbert Léonard « Chante avec moi »
  7. Les Coco Girls « Playmate (Be Bop) »
  8. Voyage « I love you dancer »Boogie Land
  9. Patrick Juvet « Fire »
  10. Raymond Alessandrini & Jean Yanne « Homosexualis Discothecus »
  11. Plaisir « Visa pour aimer (Extended) »
  12. Black – White And Co « Get Funk »
  13. J.M. Black « Lipstick (Shout !) (Single edit)
  14. Serge Ponsar « Out In The Night »
  15. Eddy Rosemond « Wake up and move… funky »
  16. Malka Family « Donne-moi ça »
  17. Klaps « All the way you move »
  18. Sheila & Funky French League « Your love is good (Young Pulse Remix)
  19. New Generation « Disco Generation »

Tracklisting CD

  1. Night School « Do you speak French ? »
  2. Agathe & Regrets « Je ne veux pas rentrer chez moi seule (Single Version) »
  3. Preface « Palace Hôtel (Extended) »
  4. Micky Milan « Quand tu danses (Y’a tout qui bouge, qui balance !…) »
  5. Lio « Sage comme une image »
  6. Herbert Léonard « Chante avec moi »
  7. Les Coco Girls « Playmate (Be Bop) »
  8. Voyage « I love you dancer »
  9. Patrick Juvet « Fire »
  10. Raymond Alessandrini & Jean Yanne « Homosexualis Discothecus »
  11. Plaisir « Visa pour aimer (Extended) »
  12. Black – White And Co « Get Funk »
  13. J.M. Black « Lipstick (Shout !) (Single edit)
  14. Serge Ponsar « Out In The Night »
  15. Eddy Rosemond « Wake up and move… funky »
  16. Malka Family « Donne-moi ça »
  17. Klaps « All the way you move »


Slave Cherry

Le meilleur de Slave, Aurra et Steve Arrington en coffret CD

Slave, le groupe culte de Steve Arrington, et le projet parallèle Aurra du trompettiste Steve Washington sont à l’honneur dans un nouveau coffret 3-CDs publié par Robinsongs/Cherry Red Records.

Riche de 44 titres, Slave, Steve Arrington & Aura: The Definitive Collection rassemble la crème du funk made in Dayton (Ohio), avec les incontournables “Slide“. “Funky Lady (Foxy Lady)“, “Make Up Your Mind“ et bien d’autres.

Cette anthologie accompagnée d’un livret du journaliste Charles Waring (Mojo) sera disponible le 12 août (informations).

Tracklisting :

CD1
1 Slide
Slave-Cover 2 Screw Your Wig On Tite
3 Party Hardy
4 You And Me
5 Separated
6 Son Of Slide
7 Life Can Be Happy
8 The Great American Funk Song
9 Baby Sinister
10 The Party Song
11 Stellar Fungk
12 Thank You Lord
13 Drac Is Back
14 Just A Touch Of Love
15 Are You Ready For Love? (2006 Remaster)
All songs by Slave

CD2
1 Slave – Funky Lady (Foxy Lady)
2 Slave – Shine
3 Slave – Feel My Love
4 Slave – Sizzlin’ Hot
5 Slave – Watching You
6 Slave – Never Get Away
7 Slave – Stone Jam
8 Slave – Snap Shot (Single Version)
9 Slave – Wait For Me
10 Slave – Steal Your Heart (2006 Remaster)
11 Aurra – In The Mood To Groove
12 Aurra – Make Up Your Mind
13 Aurra – Are You Single
14 Slave – Intro (Come To Blow Ya Mind)
15 Slave – I’ll Be Gone

CD3
1 Aurra – Checking You Out
2 Aurra – Such A Feeling
3 Slave – Steppin’ Out
4 Slave – Turn You Out (In & Out)
5 Slave – Shake It Up
6 Steve Arrington – You Meet My Approval (2006 Remaster)
7 Steve Arrington – Weak At The Knees
8 Slave – Jungle Dance
9 Slave – OOOHH
10 Steve Arrington – Feel So Real
11 Steve Arrington – Dancin’ In The Key Of Life
12 Aurra – You And Me Tonight
13 Slave – Party Lites
14 Slave – Everybody Slide (2006 Remaster)

 


Give Me Tribute

Funk★U présente “Give Me The Funk! The Tribute Session“

Initiée par Funk★U et Wagram Music, la collection vinyle Give Me The Funk! s’enrichit d’un septième volume dédié aux reprises soul-funk de standards pop.

Si les racines du blues et de la soul ont longtemps inspiré les grands noms de l’histoire de la musique, les légendes du funk se sont également frottées aux incontournables standards pop-rock. Au fil des décennies, les covers destinées à combler des vides — et à faire prospérer de juteux catalogues d’édition — sur les faces des 33-tours se sont transformées en relectures autant originales qu’audacieuses.

The Tribute Session, le septième volume de la collection Give Me The Funk! The Best Funky-flavored Music, célèbre l’art de la reprise et organise la rencontre inédite entre les chansons des Beatles, des Rolling Stones, Led Zeppelin, Bob Marley, The Bee Gees, Cream, Grandmaster Flash and The Furious Five, Prince (sans oublier la Symphonie n°40 de Mozart !) et les grooves stupéfiants de Marcus Miller, Clarence Reid, Electro Deluxe, Bernard “Pretty“ Purdie, The Mighty Mocambos, Spanky Wilson, Lenny White et bien d’autres. Get back to where you once belonged !

Give Me The Funk! The Tribute Session disponible le 27 mai en vinyle et version digitale (distribution : Wagram Music). Ecoutez et commandez.

WAGRAM-GiveMeTheFunkTribute-Vinyle-simulation

Tracklisting

Face A :

  • Clarence Reid “Get Back“ (The Beatles)
  • Spanky Wilson “Sunshine of Your Love“ (Cream)
  • Incredible Bongo Band “(I Can’t Get No) Satisfaction“ (The Rolling Stones)
  • Pretty Purdie & The Playboys feat. Norman Matlock “Funky Mozart“ (Mozart)
  • Red Holt Unlimited “I Shot the Sheriff“ (Bob Marley)
  • Dennis Coffey “Never Can Say Goodbye“

Face B :

  • The Mighty Mocambos “The Next Message“ (Grandmaster Flash)
  • Electro Deluxe “Staying Alive“ (The Bee Gees)
  • Marcus Miller “Girls & Boys“ (Prince)
  • Lenny White feat. Donald Blackman & Foley “Kashmir“ (Led Zeppelin)

 


Diana-Ross-icon-3-1

Audio : Diana Ross & Tame Impala “Turn Up The Sunshine“

Diana Ross, l’ancienne Reine de la Motown, et le groupe indie-pop Tame Impala allument le soleil dans “Turn Up the Sunshine“, le premier extrait de la bande originale de Les Minions 2 : il était une fois Gru, le nouveau spin-off de la franchise Moi, moche et méchant qui sortira sur les écrans français le 6 juillet.

Cette collaboration inattendue anticipe la sortie d’une BOF rendant hommage aux classiques disco-funk des années 1970. Ceux-ci seront revisités par St. Vincent (“Funkytown“ de Lipps Inc), Brockhampton (“Hollywood Swinging“ de Kool and the Gang), H.E.R. (“Dance to the Music“ de Sly and The Family Stone) et Britanny Howard, en duo avec Verdine White pour une reprise du “Shining Star“ d’Earth Wind and Fire.

La bande originale de Les Minions 2 : il était une fois Gru sera disponible le 1er juillet (distribution : Decca/Universal Music). Découvrez ci-dessous “Turn Up the Sunshine“ de Diana Ross et Tame Impala.


Retour en haut ↑