Interview Prince Originals 1981

Publié le 6 juin 2019 | Par Funk-U Magazine

0

Michael Howe : « J’ai passé en revue 262 titres du Vault pour Prince : Originals »

Attendu en juin, Originals contient 15 titres enregistrés par Prince pour ses collaborateurs les plus proches (The Time, Jill Jones, Sheila E….). Dans le premier épisode d’une série d’interviews à paraître sur www.funku.fr, Michael Howe, l’archiviste du Prince Estate, revient sur la conception de cet album et nous plonge dans le Vault de Prince.

★★★★★★★

Funk★U : Nous avions évoqué ensemble l’an dernier l’album Piano & Microphone et votre travail d’archiviste à l’intérieur du fameux Vault de Prince. Comment les choses ont-elles évolué depuis ?
Michael Howe : Nous avons archivé beaucoup plus de matériel depuis notre dernière conversation. Nous avons aussi passé beaucoup de temps sur la digitalisation, la préservation et l’organisation du contenu du Vault. Pour résumer, nous avons fait des progrès exceptionnels d’un point de vue quantitatif.

Originals réunit 15 titres enregistrés par Prince pour d’autres artistes. Quel est le point de départ de ce projet ?
Après avoir publié « Nothing Compares 2 U » en single l’an dernier, nous avons décidé de conserver l’esprit de cette parution en rendant hommage au travail de Prince effectué dans l’ombre pour d’autres artistes. Prince mettait son écriture, ses qualités de producteur et, plus généralement, ses capacités de musicien de studio au service d’autres artistes, et c’est cette facette de son talent que nous voulions mettre en avant.

De quelle manière avez-vous sélectionné les titres d’Originals ?
J’ai tout d’abord élaboré une première liste de chansons sur lesquelles Prince était impliqué en tant que songwriter, instrumentiste, arrangeur ou producteur pour d’autres artistes. J’ai passé en revue environ 262 titres du Vault pour aboutir aux 15 présents dans Originals.

Quel est votre titre préféré dans cette sélection ?
« Baby You’re A Trip ». D’un point de vue personnel, je considère que cette chanson contient tout ce que j’aime chez Prince. La performance vocale est exceptionnelle, la chanson est superbement construite, la mélodie est magnifique et l’implication de Jill Jones est formidable, car elle fournit un contrepoint intéressant à la voix de Prince… Bref, cette chanson possède tous ces éléments qui font de Prince un si grand artiste.

Quels étaient les choix de Troy Carter, le représentant du Prince Estate, et ceux de Jay-Z, le président de Tidal ?
Je crois que Jay-Z a insisté pour inclure « Love Thy Will Be Done » dans cette sélection. Je me souviens qu’il était aussi très enthousiaste à l’idée d’avoir « Jungle Love » de The Time dans cet album… Dans l’ensemble, je crois que Troy Carter et Jay-Z ont fait confiance à mon jugement et notre collaboration a été très facile, nous avons vraiment travaillé la main dans la main.

Sur quels supports étaient stockés ces titres ?
La plupart étaient disponibles sur des bandes analogiques 1/2 pouces et il s’agissait la plupart du temps de rough mixes. D’autres figuraient sur des cassettes, mais certaines d’entre elles n’étaient pas d’assez bonne qualité d’un point de vue sonore. Nous avons donc réalisé un nouveau mix sur des bandes multipistes en nous basant sur les spécifications de la cassette. Au final, l’auditeur peut donc entendre ce qui figurait sur ces cassettes avec un son optimal.

Avez-vous procédé à un quelconque editing sur ces titres ?
Non, et c’est même le contraire dans le cas de « Baby You’re A Trip » , la version qui circulait en bootleg depuis des années n’était pas complète, contrairement à celle qu’on entend dans Originals.

À l’écoute d’Originals, on constate que certains titres sonnent mieux que leurs versions parues officiellement à l’époque.
Oui, je suis d’accord, et c’est grâce à l’ingénieur du son Bernie Grundman, qui avait beaucoup travaillé avec Prince et qui est, à mon avis, le meilleur spécialiste du remastering dans ce métier. Nous essayons de travailler avec le maximum de personnes qui étaient présentes autour de Prince à l’époque et par chance, toutes ces personnes souhaitent collaborer sur ces nouveaux projets.

En revanche, la qualité sonore de « Wouldn’t You Love To Love Me » est inférieure au reste des titres de l’album. Pourquoi avoir choisi de l’inclure ?
En effet, ce titre, que Prince a enregistré vers la fin 1981 sur une console 16-pistes, n’a pas la qualité sonore d’autres titres présents sur cet album. Nous avons pourtant choisi de l’inclure dans Originals car de nombreuses versions de cette chanson circulent depuis de nombreuses années dans le cercle des collectionneurs, mais celle que nous proposons n’a jamais vu le jour. L’autre intérêt provenait du fait qu’il s’agit de la toute première mouture d’une chanson qui n’allait pas paraître avant 1987, sur l’album de Taja Sevelle.

À vous écouter, le contenu du Vault semble infini. Peut-on déjà rêver d’un Originals Part 2 ?
Bien sûr, il y aurait tellement de candidats pour d’autres volumes dans le cadre d’une série, mais à ce stade, je ne pense pas que cette idée soit programmée. Ceci étant, si Originals est bien accueilli par le public, les choses pourraient changer…

                                  Propos recueillis par Christophe Geudin

Prince Originals. Disponible en exclusivité sur la plateforme Tidal à partir du 7 juin. CD simple, téléchargement et streaming disponibles le 21 juin (Rhino/Warner). Versions 2-LPs et Deluxe limité CD+2LPs disponibles le 19 juillet.

Prince Originals_Cover-Digital



Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑