Funk Numéro Group 2016

Publié le 4 octobre 2016 | Par Funk-U Magazine

0

Numero Group publie trois compilations de rare groove

Le label de réédition Numero Group lancera le 4 novembre J&D Records, une nouvelle sous-division dont les trois premières compilations sortent simultanément et réunissent la quintessence de la musique soul, funk et boogie à travers le prisme de la culture club britannique. All Night Long, Can You Feel That Beat et Extra Added Soul ont été compilées par le DJ Dean Rudland, consultant régulier du label ACE et titulaire d’un Award pour son travail de recherche.

All Night Long : Northern Soul Floor Fillers (CD/2-LPs)

Si la northern soul initiée par le mouvement Mod n’est pas le premier courant à avoir envahi les clubs anglais, sa longévité est des plus remarquables. Ces clubbers du nord de l’Angleterre qui ont délaissé les mignardises psychédéliques de la fin des années 60 – se prenant d’une passion sans précédent pour la soul confidentielle – n’avaient pas conscience du long chemin qu’ils empruntaient. Après avoir épuisé les ressources locales, ils commencent à creuser de l’autre côté de l’Atlantique… Près de 50 ans plus tard, le phénomène northern soul peut se vanter d’avoir déterré les plus beaux trésors de la musique afro-américaine. All Night Long est un hommage à ces pionniers, sur lequel on retrouve The Sensations et leur « Demanding Man », les classiques de The Chandlers et Ernest Mosley, et bien d’autres chefs-d’œuvre taillés pour le dancefloor.


Can You Feel That Beat : Funk 45s and Other Rare Grooves (CD/2-LPs)

Le funk est ce groove syncopé qui a émergé au milieu des années soixante à la faveur des hits de James Brown et Dyke and The Blazers. L’évolution logique du R&B. Des milliers de groupes locaux tenteront alors de connaître le même succès que Brown, à coups de 45s aux succès éphémères et aujourd’hui devenus rares. Posséder les pressages originaux des 20 titres de cette compilation relève du défi, y compris financier. Alors savourons l’explosif « Iron Leg » de Mickey & The Soul Generations, le groove teinté de blues de « You Made Me Suffer » d’Andrew Brown ou le message engagé de 24 Carat Black.

Extra Added Soul : Crossover, Modern, And Funky Soul (CD/2-LPs))

La modern soul peut être source d’ambiguïté. Bien que le genre ne fasse pas l’unanimité au sein du mouvement northern soul, il sera bel et bien porté par tout un pan de ce dernier qui s’évertuera à défendre les nouveautés de la soul indépendante. Au début des années 70, le son devient plus brillant, la production plus sophistiquée. Extra Added Soul se complaît dans cette confusion, mélangeant aussi bien le boogiesque « Love Explosion » de Donnell Pittman avec les classiques chicagoans d’Elvin Bishop et El Anthony, ou la soul dansante et cotonneuse de Dyson’s Faces avec « Patience » de Rokk, qui rappelle un certain Gil Scott-Heron. Prince se glisse sur l’exceptionnel « If You See Me » de 94 East, sans oublier la soul cosmique de Karriem via le très rare « I Love You ».



Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑