Chroniques milesahead_1800x1000d

Publié le 7 août 2016 | Par SlyStoned

0

“Miles Ahead”

“Miles Ahead” SlyStoned

Summary: Le "biopic/thriller/buddy movie" de Dpn Cheadle consacré à Miles Davis. Original, à défaut d'être vraiment convaincant.

2


Inédit sur les écrans français et toujours absent des prévisions de sorties DVD/Blu-Ray hexagonales, Miles Ahead, le biopic de (et avec) Don Cheadle consacré à Miles Davis est disponible en import US depuis quelques jours. “Si tu veux raconter une histoire, mets-y du style”, explique le Miles fictif de Don Cheadle -remarquable dans le rôle-titre- lors d’une mise en place situant le cadre de l’action : New York, début des années 1980, au moment où Miles Davis, silencieux et reclus depuis 1975, s’apprête à effectuer son comeback. Dépêché par Rolling Stone Magazine, Dave Braden (Ewan McGregor) est chargé de raconter les coulisses d’un retour aussi mystérieux qu’inattendu, mais le vol des bandes du trompettiste déclenche une course contre la montre dans les rues de Manhattan.

De style, Miles Ahead n’en manque pas, quitte à en Miles ahead blu-rayaborder plusieurs à la fois, du biopic traditionnel en passant par le thriller et le buddy movie. Cette ambition constitue néanmoins l’écueil principal d’un long-métrage qui ne sait pas s’il doit s’aligner sur Little Big Man (l’interview entrecoupée de flashbacks), Ray (grandeur et décadence du musicien victime de ses tentations), Superfly (deals de coke, flinguages et poursuites sur fond de guitares wah-wah), 48 heures (nos deux héros que tout oppose finiront-ils par s’entendre ?), voire Rendez-vous à Broad Street (le pitch construit autour des bandes volées).

Au rayon musical, les moments clés de la carrière du trompettiste sont présents, avec de nombreuses allusions directes ou indirectes à Agharta, Kind of Blue, Jack Johnson et Sketches of Spain, même si c’est l’histoire d’amour contrariée de Miles et son épouse Frances Taylor qui domine les sous-intrigues. Restent quelques séquences musicales réussies, dont l’enregistrement en studio de “Gone” supervisé par Gil Evans, une bande-son entièrement issue du propre répertoire de l’intéressé et, surtout, une étonnante jam finale réunissant quelques figures récurrentes des pages d’actualité du site que vous êtes en train de consulter.

Jacques Trémolin

Miles Ahead de Don Cheadle **(2015). Avec Don Cheadle, Ewan McGregor (Sony Picture Classics). DVD/Blu-Ray disponible en import US.

 

 



Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑