Interview Kandace Springs © Sabrina Mariez

Publié le 28 septembre 2016 | Par SlyStoned

0

Kandace Springs dévoile sa playlist soul-funk

Erykah Badu, Stevie Wonder, Lauryn Hill, War… Kandace Springs, la nouvelle signature du label Blue Note et auteur d’un premier album intitulé Soul Eyes, dévoile sa playlist 100% groove et raconte à Funk★U comment elle a fait pleurer Prince.

                                                                         

War « The World is a Ghetto »

“C’est Larry Klein, le producteur de mon album, qui m’a suggéré de reprendre ce titre de War dans Soul Eyes. Je n’étais pas familière avec cette chanson et personne ne l’avait jamais aussi bien reprise que War. Je me suis assise devant le piano à queue de Larry Klein et j’ai eu l’idée de la réinterpréter d’un point de vue féminin avec ma voix pour point d’ancrage à la place des harmonies masculines de la version originale. Je pense que je m’en suis bien sortie, et c’est un titre très apprécié lors de mes concerts.”

Lauryn Hill « Doo Wop (That Thing) »

Lauryn Hill est une de mes plus grandes influences. J’adore le timbre de sa voix. Parfois, on me dit que mon timbre est proche du sien et je prends ça comme un énorme compliment. Je l’ai vu sur scène il a quelques années à Port Chester, près de New York, et ce soir-là, elle a mis tout le monde à genoux. À la fin du concert, elle a fait monter ses enfants sur scène. Elle doit en avoir quatre ou cinq il me semble, mais j’ai arrêté de les compter il y a bien longtemps (rires) !”.

Erykah Badu « On & On »

(Elle chante le premier couplet). J’adore ce groove, impossible de s’en lasser. Lorsque je conduis et qu’ « On & On » passe le radio, je hurle « that’s my jam ! » (rires). « Afro Blue », son titre avec Robert Glasper, fait aussi partie de mes chansons préférées. Pour moi, Erykah Badu est la définition ultime du swag. Je dois même vous avouer que j’ai essayé d’imiter son afro sur la photo du verso de la pochette de mon album. Que voulez-vous, c’est la Reine…”.

Stevie Wonder « Superstition »

“Mon père, qui lui aussi est originaire de Nashville, est un choriste qui a accompagné un grand nombre de groupes et d’artistes soul-funk comme Aretha Franklin, Chaka Khan ou Brian McKnight. J’ai donc grandi en écoutant ces musiques. « Superstition » est une des premières chansons funky que j’ai jouée en public. Je devais avoir douze, treize ans et c’était durant l’été, dans un camp de vacances. C’était aussi la première fois que je me produisais avec un groupe devant d’autres personnes. J’étais tétanisée, mais lorsque j’ai joué le premières notes de « Superstition » (elle chante la fameuse introduction de clavinet, ndr), mon trac s’est dissipé. Comment résister à une telle mélodie ?”.

Prince « Kiss »

(Elle chante en imitant le falsetto de Prince) « You don’t have to be beautiful… ». J’ai bien connu Prince. Il est entré en contact avec moi d’une manière totalement inattendue. J’avais posté sur YouTube une vidéo où je reprends « Stay With Me » de Sam Smith. Prince l’a vue, il a retweeté la vidéo et il m’a envoyé un message. Au début, j’ai cru à un canular, mais en relisant son message à la typographie si particulière avec des « EyE » à la place de « I » et des « 4 » pour « for », j’ai compris qu’il s’agissait bien de lui. Quelques heures plus tard, au cours de la même soirée, il m’a appelé pour m’inviter à venir jouer à Paisley Park en clôture du concert du 30ème anniversaire de Purple Rain. Ce soir-là, j’ai repris « The First Time I Saw Your Face » de Roberta Flack…”.

Prince « How Come U Don’t Call Me Anymore ? »

“Vous m’aviez demandé de sélectionner dix titres, mais je n’ai pas pu m’empêcher d’en glisser cinq de Prince (rires) ! Bien sur, il y a « Purple Rain » et « When Doves Cry », mais il y a surtout « How Come U Don’t Call Me Anymore ? » : pour être franche, je pensais qu’« How Come U Don’t Call Me Anymore ? » était une chanson d’Alicia Keys avant de découvrir la version originale. Dans mon album, il y a une ballade qui s’appelle « Rain Falling ». Lorsque je l’ai fait écouter à Prince, il m’a dit que cette chanson pouvait être mon propre « How Come U Don’t Call Me Anymore ? ». Ça m’a beaucoup touchée… Je lui ai aussi envoyé en direct une mini-vidéo où je reprends « When Doves Cry » en conduisant. Ça l’a fait beaucoup fait rire, même si je sais qu’il ne faut jamais utiliser son téléphone quand on est au volant (rires) !”.

Prince « The Beautiful Ones »

“J’ai repris cette chanson dans une vidéo YouTube dans laquelle je dessine le portrait de Prince. On a envoyé cette vidéo à Prince et il m’a répondu en me disant qu’elle l’avait fait pleurer. Il a aussi demandé à obtenir le dessin de la vidéo. Je l’ai vu pour la dernière fois le jour de mon anniversaire, le 18 janvier dernier, et je lui ai offert le dessin ce jour-là. Il est toujours accroché à Paisley Park.”

                                Propos recueillis par SlyStoned. Photos : Sabrina Mariez pour www.funku.fr

Kandace Springs Soul Eyes (Blue Note/Decca/Universal) sortie le 30 septembre. En concert à Paris (Jazz Club Étoile) le 16 novembre.



Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑