News Sharon+Jones+Promo

Publié le 19 novembre 2016 | Par SlyStoned

0

Disparition de Sharon Jones à l’âge de 60 ans

Sharon Jones a perdu son combat contre le cancer du pancréas. Elle s’est éteinte à l’âge de 60 ans entourée de ses proches, y compris les Dap-Kings, au Bassett Médical Center de Cooperstown, dans l’état de New York.

“J’ai la foi, Dieu m’a bénie”, nous racontait la chanteuse phare du label Daptone lors de son dernier entretien accordé à Funk★U, en janvier 2014. “Il m’a donné tout ce que j’ai : mon talent, ma voix et m’a permis de faire ce que j’ai commencé à faire relativement tard, et que je fais encore à 57 ans.”

SharonJonesAndTheDapkings

Sharon Jones & The Dap-Kings

Originaire de Caroline du Sud, Sharon Jones avait entamé sa carrière solo sur le tard après avoir effectué de nombreux métiers extra-musicaux, dont agent de sécurité et gardienne de prison. En 1996, la chanteuse aux racines gospel et soul croise le chemin de Gabriel Roth et Philip Lehman, les fondateurs de Desco Records. “Il y avait ces jeunes en studio. ils étaient en train de faire un 45-tours, une sorte de R&B, du James Brown mélangé à de l’afrobeat façon Fela Kuti. Ils créaient des trucs, je leur ai dit “vous écrivez, moi je chante”, et j’ai apporté le côté soul. C’est comme ça que j’ai trouvé mon style, en traînant avec ces gars-là. Et on a continué. On n’a jamais changé pour faire du mainstream, on a rejeté les conseils du genre “si tu veux être connu, chante plutôt comme ça“. On est convaincus qu’en restant qui nous sommes, les gens viendront quand même nous trouver.”

La prédiction de Sharon Jones allait bientôt se réaliser avec la naissance du prolifique label Daptone Records et une longue série de concerts extatiques à travers le globe. Cette ascension sera toutefois stoppée par une première alerte cancéreuse en 2013. Entre rémissions et rechutes, Sharon Jones et ses fidèles Dap-Kings donnaient encore des shows superlatifs, à l’image d’un superbe concert à l’Olympia en mai 2014 et la tournée de la Daptone Super Soul Revue réunissant les groupes vedettes de l’écurie Daptone, dont Charles Bradley, Antibalas et Saun & Starr.

Sharon Jones laisse derrière elle une demi-douzaine d’albums enregistrés sous l’égide du label Daptone, ainsi que de multiples collaborations et un documentaire aussi éclatant qu’émouvant, Miss Sharon Jones !, encore inédit en France.

Bye bye, Godmother of Soul.

Sharon JONES live @ the Olympia, Paris



Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑