Disco breakbot-e1455790929783

Publié le 19 février 2016 | Par SlyStoned

0

Découvrez le Top 10 disco/funk de Breakbot

Sur la pochette de Still Waters, le nouvel album de Breakbot, on ne voit plus uniquement Thibault Berland, DJ-producteur et fondateur du projet, mais bien deux personnes avec la présence d’Irfane, croisé à l’époque de la conception du EP “Baby I’m Yours”, en 2010. Breakbot serait-il donc devenu un duo ? “Breakbot, ça a toujours un peu été la foire à la saucisse”, s’amuse Thibault Berland. “Sur le premier album, il y avait Irfane sur cinq morceaux et ce bon vieux Ruckazoïd sur trois titres. C’était déjà un projet un peu collectif. On m’avait vendu comme un DJ, seul car j’étais le point commun entre tous ces chanteurs. Sur Still Waters, il y a aussi d’autres interprètes : Yasmine et Sarah en plus d’Irfane. Breakbot a toujours été un projet ouvert, même si je suis le dénominateur commun.”

breakbotUne autre nouveauté vient s’ajouter au projet en 2016. Désormais, Breakbot, en live, jouera… live ! Irfane : “Sur la précédente tournée, nous avions un guitariste et un bassiste. Cette fois, il y a un batteur en plus. C’est moins synthétique et plus organique du coup”. ” On a essayé de trouver une formule qui garde l’esprit du DJ-set avec une cohérence sur l’ensemble du concert”, précise Thibault. “Des mises en places et des transitions dans l’esprit electro tout en ayant ce format live avec un full band qui intègre quelques séquences. Ça donne une vraie énergie en live. On aime ce côté hybride et on a hâte de présenter ces nouveaux titres en live !”.

“La sortie du single “2 Good For Me” a un peu refroidi les gens”, reconnaît Irfane en évoquant le premier extrait de Still Waters, paru le 5 février dernier. “Ils ont pensé qu’on allait sortir un truc R&B à la mode alors que les 3 titres qu’on avait sorti avant étaient totalement différents. On a essayé de faire un album avec du relief tout en gardant notre couleur.” “Mon approche de la musique est vraiment imagée. D’ailleurs, c’est un métier d’image”, poursuit Thibault. “J’ai des références sonores de la même manière que j’ai des références visuelles. Tout comme dans la photo, dans la musique, il y a des références très précises. Tu as des morceaux qui te feront penser, par exemple, à Los Angeles en 1973. J’aime bien penser la musique comme une image d’un moment et d’une émotion qui en est liée…”.

Propos recueillis par Jim Zelechowski

Breakbot Still Waters (Ed Banger/Because). Actuellement en tournée française.

Place au Top 10 disco/funk concocté par Breakbot  !

Stevie Wonder “All I Do” (1980)

 

Larry Graham & Graham Central Station ”Is It Love” (1978)

 

Geraldine Hunt “Heart Heart” (1981) :

 

D Train “Music” (1983)

 

Ray Parker Jr. ”Hot Stuff” (1979)


Change – This Is Your Time (1983)

 

Steve Arrington “Dancin’ in the Key of Life” (1985)

 

K.I.D “You Don’t Like My Music” (1981)

 

Billy Ocean “Nights (Feel Like Gettin’ Down)” (1981)

 

Sass “Much Too Much” (1982)


Bonus Track : Breakbot “Bedtime Stories (Mixtape 2013)”

Playlist en écoute ICI.



Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑