Publié le 5 mars 2015 | Par Funk-u

Vidéo : Marcus Miller “Hylife”

Marcus Miller fera ses grands débuts sur le label Blue Note le 16 mars prochain avec Afrodeezia, un nouvel opus inspiré par ses nouvelles fonctions d’ambassadeur de l’UNESCO pour la paix, de porte-parole pour Slave Route Project et par ses voyages aux quatre coins du monde.

“Le pouvoir de la musique n’a pas de limites”, déclare l’ancien bassiste de Miles Davis. “A travers le négro spiritual ,le jazz et la soul, nous avons pu préserver notre histoire, parce que tout le reste avait été effacé. Ce que je désirais le plus, c’était remonter à la source des rythmes qui ont fait la richesse de notre patrimoine musical, les suivre à la trace, de leurs débuts en Afrique jusqu’aux États-Unis. Ce périple nous a menés du Mali à Paris, de La Nouvelle-Orléans à São Paulo en passant par les Caraïbes.”

«Pour ce projet, j’ai collaboré avec des musiciens de l’Afrique de l’Ouest, d’Amérique du Sud, des Caraïbes, du sud des États-Unis et des grandes villes du nord des États-Unis. C’est ma façon de rendre hommage au long voyage de mes ancêtres africains qui sont devenus des Afro-Américains. Les mélodies et les rythmes qu’ils ont ramenés d’Afrique ont explosé en une variété impressionnante de styles et de genres musicaux qui ont changé le monde “.

Afrodeezia voit également le bassiste collaborer avec une pléiade d’invités : le rappeur Chuck D., la chanteuse Lalah Hathaway, le pianiste Robert Glasper, les trompettistes Etienne Charles et Ambrose Akinmusire, les guitaristes Keb’Mo’ et Wah Wah Watson, le bassiste Mocean Worker, l’organiste Cory Henry de Snarky Puppy et le violoncelliste Ben Hong.

Découvrez “Hylife”, le titre d’ouverture d’Afrodeezia à paraître le 16 mars prochain en CD et téléchargement. Avis aux collectionneurs, l’édition japonaise renferme un DVD bonus!



Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑