Album Too Slow

Publié le 12 juin 2015 | Par Funk-u

1

“Too Slow To Disco 2″

“Too Slow To Disco 2″ Funk-u

Summary: Le volume 2 de la compilation AOR de référence. Chaudement recommandé.

4


Depuis plusieurs mois, une nouvelle tendance se dessine sur le marché des compilations groove (et dans la boîte à lettres du magazine). Les compilations AOR -pour Adult Oriented Rock- remplacent avantageusement en nombre les compilations Afrobeat au kilomètre et les anthologies disco à vitesse de péremption rapide qui s’entassent dangereusement sur les étagères depuis plus d’une décennie. La redécouverte d’artistes de la blue-eyed soul et du soft-rock autrefois vilipendés par la police critique donne lieu à l’exhumation d’une production late seventies cumulant des vertus organico-mélodiques et fraîches comme une brise de mai. L’effet Random Access Memories y est sans doute aussi pour quelque chose…

Initiée en 2014 par le DJ/digger berlinois Supermarkt, la collection Too Slow To Disco prolonge sa série avec un remarquable deuxième volet de seize titres oubliés par les trainspotters les plus pointilleux des bacs à soldes. Comme d’habitude, les incontournables du TSTD-Vol-2-Promo-Preview-460x460genre côtoient de valeureux régionaux de l’étape : dans la première catégorie, on retrouve les harmonies angéliques des indéboulonnables Daryl Hall and John Oates (hey, ils tournent toujours !) avec “Alone Too Long”, Joe Vitale brille avec sur le non moins vital “Step On You”, Ben Sidran (“Hey Hey Baby”, funk ultra-moite) et Michael Nesmith, ex-Monkees apparaît en pourvoyeur de soul psyché-SF avec l’incroyable “Capsule” qui referme la playlist.

Dans l’autre camp, Michael Omartian (ex-Steely Dan) et Bruce Hibbard s’évadent du Christian Rock et délivrent des “Fat City” et “Never Turnin’ Back” à se damner. Eric Kaz cocotte sévère sur “Come With Me”, Dave Raynor conjugue Chic avec Chicago dans “Leave Me Alone Tonight” et les flûtes des Hamelins californiens Leblanc & Carr vous emmènent tout droit au paradis disco. Disponible en double-vinyle collector orange, Too Slow To Disco fera aussi bronzer vos platines ! Paraîtrait même qu’Ed Motta l’a commandée dans tous les formats…

Jacques Trémolin

Too Slow to Disco 2 (How Do You Are ?/ City Slang)****. Disponible le 15 juin en CD, double-vinyle collector et version digitale. www.tooslowtodisco.com



One Response to “Too Slow To Disco 2″

  1. Damien says:

    Que c’est bon! En Heavy Rotation dans mes oreilles. Coup de chapeau à la qualité sonore pour des sons qui ont quasiment 40 ans!

Retour en haut ↑