Funk Big Ol' 3

Publié le 10 juillet 2014 | Par Funk-u

0

The Big Ol’ Nasty Getdown de retour en 2015

Bientôt trois ans que Funk★U vous parle du Big Ol’ Nasty Getdown, un supergroupe de 35 musiciens dirigés par le bassiste John Heintz. Imaginez la rencontre des Meters et de Funkadelic ! Volume 1, le fruit de sessions dantesques capturées dans un hangar de La Nouvelle-Orléans paru en 2012, sera prolongé par une suite actuellement en cours d’élaboration en compagnie d’invités prestigieux.

” Il y a tellement d’invités sur ce nouvel album que nous travaillons en même temps sur les volumes 2 et 3 !”, nous explique John Heintz en direct de Los Angeles. ” Onze instrumentaux sont déjà en boîte, on n’attend plus que les chanteurs pour les terminer. Du côté des musiciens, nous avons la chance de travailler avec des gens incroyables : Lundi dernier, Fred Wesley est venu jouer des parties de trombone sur trois titres. Taylor Dayne va aussi chanter sur quelques morceaux. En vrac, il y aura aussi Larry Dunn d’Earth Wind & Fire, Michael Ray et Cliffer Adams de Kool and the Gang, Angelo Moore et Norwood Fisher de Fishbone, Alvin Ford, Jr. du Dirty Dozen Brass Band, Greg Thomas, Frankie “Kash” Waddy et Kendra Foster des P-Funk All-Stars, Torri Ruffin de The Time et Jeffrey Suttles, un batteur incroyable qui a donné son tout premier concert avec Bill Withers avant de jouer avec Teena Marie et les Brothers Johnson. C’était aussi le batteur du groupe Sexual Chocolate dans Un Prince à New York d’Eddie Murphy (rires) ! Le Reverend Desmond D’Angelo, Ryan Martinie de Mudvayne, Jamar A. Woods, un incroyable clavier originaire d’Asheville et Russ Irwin, qui joue aussi du clavier chez Aerosmith, sont aussi présents. Nous attendons encore la confirmation de quelques chanteurs phénoménaux avant de conclure l’enregistrement cet automne”.

La sortie de Big Old Nasty Getdown Volume 2 est prévue pour le printemps 2015 avec du funk “qui tape très fort”, mais aussi de “nouvelles directions provoquées par les invités qui passent par le studio. C’est difficile de comparer le son de ce nouvel album avec celui du premier volume, mais les cuivres sont encore plus présents et Norwood Fisher a enregistré des parties de basse ultra-funky.”

Rendez-vous prochainement avec Funk★U pour la suite du making-of d’un des albums les plus attendus de l’année prochaine !

The Big Ol’ Nasty Getdown

 



Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑