Chroniques Prince+SOTT+BluRay+Collector

Publié le 14 juillet 2014 | Par Funk-u

2

Prince “Sign of the Times” (Japanese Blu-Ray)

L’annonce au printemps dernier de la sortie d’une nouvelle édition Blu-Ray de Sign of the Times en provenance du Japon avait de quoi surprendre. Deux ans après une sortie HD australienne satisfaisante, ce coffret collector signé Happinet mise d’emblée sur un packaging deluxe comprenant un cahier photo tiré du film de 32 pages, un livret rédigé en japonais, un jeu de cartes postales et deux boitiers (plastique et digipack) contenant la proposition cinématographique la plus réussie de la carrière de Prince.

Bien que tronqués dans la mesure où 80 % de son contenu a été reconstitué dans les studios de Paisley Park, ces concerts captés à Rotterdam et Anvers au printemps 1987 restituent pleinement le dynamisme et le niveau d’exigence élevé des performances scéniques de Prince. De l’arrivée en fanfare des membres du groupe au terme d’une tétanisante introduction guitare / boîte à rythmes au final élégiaque de « The Cross », Sign of the Times tire le meilleur parti de ses performances reconstituées en magnifiant ses chorégraphies et la foule de détails (des costumes aux interludes musicaux) qui contribuent au perfectionnisme des shows princiers.

Sans surprise, cette nouvelle version Blu-Ray propose un transfert HD très réussi des séquences playback filmées à Minneapolis. Visionnés sur l’écran large d’un rétroprojecteur, les codes couleurs rouge/jaune/orangés ne souffrent d’aucune saturation pendant “Play in the Sunshine”, “Housequake” et “I Could Never Take the Place of Your Man”. Les tons bleutés de “Forever in My Life” et “The Cross” ressortent également vainqueur d’une édition qui comprend également un trailer (sous-titré en japonais) en guise de bonus. Rien à redire non plus sur une bande-son remixée en DTS qui, peut-être de manière inconsciente, relèvent quelques détails oubliés comme la cloche de “Hot Thing” ou les nappes d’orgue d’”If I was Your Girlfriend”.
En revanche, les authentiques scènes live demeurent brumeuses et granuleuses, ce qui n’empêche pas d’admirer les splendides brushings et mullets typiquement eighties du public batave. Plus grave : le clip de “U Got The Look” souffre d’une pixellisation hideusement baveuse, comme c’était déjà le cas dans la version cinéma originale et les différentes éditions proposées depuis, dont celle d’Universal en 2005. Rappelons ici que Sign of the Times n’est pas une production Warner Bros., ce qui explique l’absence du master original du vidéoclip dans ce Stop Making Sense princier.

En résumé, une acquisition de choix pour les fans collectionneurs en dépit d’un prix coûteux (environ 60 € en import chez Gibert Joseph, 75 € en FNAC) qui offre cependant la garantie d’une nouvelle Beautiful night.

Jacques Trémolin

La review et le descriptif d’un fan anglais



2 Responses to Prince “Sign of the Times” (Japanese Blu-Ray)

  1. Black Dynamite says:

    Merci pour les infos sur les sorties.. Pour ce prix exorbitant, on s’attend à un transfert parfait, U Got The Look & more inclus.. Je passe mon tour encore cette fois et garde mon déjà très bon DVD.
    Sign ‘O The Times: quelle tristesse cet négligence du back-catalogue Princier !
    Purple Rain remastered va t-il réellement sortir en novembre: wait & C ?

  2. Funk-u says:

    Comme de nombreux documentaires et concerts filmés (ex : James Brown à L’Olympia 1971), Sign of the Times a très peu de chances de ressortir un jour en qualité optimale au vu du nombre de boîtes de productions impliquée dans le projet. Sinon, le Blu-ray écrase le DVD au niveau qualité visuelle, HD oblige.

Retour en haut ↑