Live Report Dionne live

Publié le 24 mai 2012 | Par Funk-u

2

Live Report : Dionne Warwick, Paris (Olympia) 23/05/2012

Jean-Pierre Dionnet est catégorique : Dionne Warwick n’était pas venue jouer à Paris depuis au moins 1990. À 70 ans, la légendaire interprète des standards de Bacharach/David et de d’une série de bestsellers post-1975 avait à nouveau rempli L’Olympia par la force d’un répertoire en or massif. “Je ne vais pas beaucoup parler car je vais beaucoup chanter ce soir”, prévient la diva en arrivant sur scène aux alentours de 21h10. Dans son dos, un ensemble basse-batterie-piano-clavier-percus introduit discrètement le downbeat de “Walk on By”. La voix est frêle, hésitante et Dionne Warwick essuie quelques quintes de toux avant d’enfiler à toute vitesse “Anyone Who Had a Heart”, un court couplet de “You’ll Never Get To Heaven”, “Message to Michael” et “I’ll Never Fall in Love Again”, le tout en dix minutes chrono, comme dans un concert des Ramones.
On frémit en se souvenant du naufrage de Diana “mon truc en plumes” Ross dans la même salle huit ans plus tôt, mais tout s’éclaire enfin avec un “I Say a Little Prayer” joliment accentué sur le rimshot et un délicat “Alfie”, plongé dans la semi-obscurité d’un club de jazz. Dionne Warwick s’amuse  avec le public, s’autorise quelques honorables montées dans les aigus et scatte sur les vamps d’un groupe qui fait le job sans trop en rajouter. Un long interlude aux couleurs brésiliennes mène ensuite à “Do You Know the Way to San José”, le chroniqueur sort son mouchoir pendant”What The World Needs Now Is Love”, puis “That’s What Friends Are For” cloture le set au bout de 70 petites minutes. Rideau. Jean-Pierre Dionnet espère désormais “The Look of Love”, “Raindrops Keep Falling on My Head”, “I Just Don’t Know What to Do With Myself” et “A House Is Not a Home” pour 2032.

Setlist

  • Walk on By
  • Anyone Who Had a Heart
  • You’ll Never Get To Heaven
  • I’ll Never Fall in Love Again
  • Message to Michael
  • This Guy’s in Love With You
  • I Say a Little Prayer
  • Alfie
  • Heartbreaker
  • Ides of March/Brasil
  • Do You Know The Way To San José ?
  • Only Trust Your Heart
  • I’ll Never Love This Way Again
  • What The World Needs Now Is Love
  • That’s What Friends Are For




2 Responses to Live Report : Dionne Warwick, Paris (Olympia) 23/05/2012

  1. jqd says:

    hyper décevant: aucune voix, aucune magie, pas de soul; juste la mauvaise impression d’avoir payé trés cher pour une mauvaise image

  2. Koster says:

    Dionne n’a jamais été une chanteuse soul……

Retour en haut ↑