News davis_stanton_brighterdays_CD_cover

Publié le 12 juillet 2011 | Par Funk-u

0

Chronique : Stanton Davis, Brighter Days (1977)

Dans la catégorie des disques cultes oubliés, l’album Brighter Days de Stanton Davis est un candidat sérieux au titre de la réédition la plus excitante de l’année 2011. Publié en 1977 sur Outrageous Records, un minuscule label du Masachussets appartenant au tromboniste de jazz Phil Wilson, ce disque est resté aux oubliettes jusqu’à la fin des années 90 avant que des DJs et des collectionneurs sauvent de l’oubli cette petite pépite de spiritual jazz diablement funky. Désormais disponible en vynil et en CD grâce au label Culture Of Soul, Brighter Days revoit enfin le jour et c’est tant mieux. Sans faire de l’ombre aux meilleurs albums de fusion de Miles Davis et d’Herbie Hancock, ce disque est un sérieux outsider à écouter d’urgence.



Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑